Voyager moins cher

Publié le lundi 23 juin 2014 dans MaRiNeTTe voyage !  |  2 Commentaires  | Voter Hellocoton

Quand on voit les voyages des uns et des autres, on se demande souvent comment cela est-il bien possible. Pourquoi nous non plus on ne lâche pas tout pour partir en voyage, ou simplement pourquoi est-ce qu’on ne s’offre pas ces quelques jours, quelques semaines, là, tout de suite, maintenant, pour le faire, ce voyage ?

 

Bien souvent, le budget est le premier point de recul. Et pourtant…

 

Pour ma part, c’est surtout une question de timing. Et cela est encore plus vrai depuis que je suis installée à Montréal.

Ici, au Canada, les vacances ne sont pas les mêmes qu’en France. De mes 5 semaines de congés payés + 12 jours de RTT par an (soient un total de plus de 7 semaines sans parler des jours fériés…) je passe aujourd’hui à quelques 12 jours pour ma première année complète…  Aïe ! Autant vous dire qu’avec les quelques jours mettre de côté en cas d’imprévu, j’ai à peine 2 semaines pour faire des projets… Pour peu que je veuille rentrer en France à Noël et on n’en parle plus !

 

Bref, là n’est pas le sujet du jour (D’autant que je profite en échange d’un ratio vie pro / vie perso bien différent de celui que j’avais en France pour le reste du temps alors… On ne va pas se plaindre !) mais il est vrai qu’en France, j’aimais sauter dans le train, l’avion, la voiture, chaque fois que l’occasion se présentait pour aller voir du pays ou simplement profiter d’un week-end ailleurs ! Et c’est là que la question budget revient : comment se permettre de voyager assez souvent sans pour autant exploser le budget ?

 

San Diego

 

Question très à la mode en ce moment.

J’ai d’ailleurs une collègue qui se donne pour objectif de ne pas dépenser plus de 50$ par jour lors de ses voyages. Mais vous, savez-vous combien vous dépensez au final ?

 

Quelles astuces pour voyager moins cher ?

Attention hein, je ne prétends pas vous dévoiler des astuces de folie permettant à tous de partir demain faire le tour du monde. Non. Voici simplement quelques idées simples pour minimiser votre budget une fois sur la route, histoire de vous permettre de partir un peu plus longtemps, un peu plus loin, ou un peu plus souvent, le tout en vous faisant surtout plaisir à découvrir du pays.

 

Le logement

Il y a de ceux qui voyagent façon backpack, allant de canapé de couchsurfing en auberge de jeunesse en passant par le coffre de la voiture arrêtée sur le bord d’un champ.

 

Pour ma part, et parce que je peux aussi me le permettre, il est vrai, je préfère tout de même privilégier le confort (vous l’aurez compris, mes vacances deviennent plutôt rares, autant en profiter au max !). Mais si j’adore les jolis hôtels de luxe ou leur version plus atypique, j’apprécie aussi les options plus économiques et c’est aujourd’hui avec Airbnb que j’aime me faire plaisir. Alors attention, les prix grimpent pas mal sur ce site mais si vous savez fouiller un peu, il reste toujours quelques belles occasions pour se faire plaisir à un prix très intéressant. C’est l’option que nous avons choisi pour notre séjour en Sardaigne avec un budget moyen par nuit d’une vingtaine d’euros par personne.

 

Pensez aussi qu’il vous est possible de rentabiliser votre absence. En effet, votre logement est inoccupé pendant vos vacances et c’est un manque à gagner. Toujours avec Airbnb, pourquoi ne pas mettre une chambre (ou le logement entier) à louer pendant votre absence ? (Oui oui, je deviens adepte du concept…) (au passage profitez de 18€ de réduction sur votre première commande en vous inscrivant via ce lien).

 

Les repas

Là encore, j’aime me faire plaisir. Un bon repas, une bonne table, une bonne bouteille. Rien de mieux. D’autant plus après une bonne journée de visites. Mais le plaisir n’est pas toujours dans le luxe. Un petit marché croisé au coin de la rue, des légumes bien d’ici, une spécialité de là-bas, une jolie plage, un banc, le bord d’un fleuve, … les meilleurs repas ne sont parfois pas ceux auxquels on s’attend et j’adore aussi ces options un peu plus roots mais tellement plus typiques, qui permettent en plus de profiter des lieux et de s’approcher un peu plus de la vie du pays dans lequel nous sommes.

 

A noter aussi que si vous avez opté (plus haut) pour un logement type Airbnb, préférez un logement entier, quitte à ce que cela ne soit qu’un petit studio mais qui vous permette d’avoir un accès à la cuisine et donc de pouvoir vous préparer vos propres repas.

 

Pour ma part, je privilégie aussi assez souvent le petit déjeuner. Copieux à souhait. Pour tenir un maximum de temps dans la journée et sauter le repas du midi pour me faire davantage plaisir le soir.

A chacun sa méthode.

 

Le transport

Si le transport représente généralement une part importante du budget voyage, car il est souvent bien difficile de renier sur l’avion pour se rendre à destination, d’autant plus lorsque notre temps de vacances nous est compté, c’est certainement une fois sur place que vous pourrez faire des économies.

La voiture est-elle bien utile ? En avez-vous besoin pour toute la durée du séjour ? N’est-il pas possible de vous promener à pieds, à vélo, en bus ? Là encore des milliers de possibilités s’offrent à vous et vous permettent souvent de découvrir des paysages sous un autre angle, de vous fondre dans la culture locale, … alors n’hésitez pas à tenter l’aventure différemment !

 

Pour ma part, je suis une grande marcheuse pendant mes vacances. Les distances ne me font pas peur et je suis toujours ravie des découvertes que cela me permet. Alors parfois, oui, on se perd un peu et on passe des heures à marcher sur une route sans intérêt. Mais l’arrivée en vaut souvent le détour…

 

Soyez flexibles

Et je pense que c’est là mon plus grand conseil au final.

 

Que ce soit pour vos billets d’avion, pour le choix de la destination, pour le logement, la flexibilité est le maître mot si vous souhaitez voyager moins cher ! N’hésitez pas à regarder les prix des billets d’avion sur les quelques jours avant et après votre date prévue de départ. Un changement de seulement une petite journée peut parfois tout changer. Gardez vous du temps sur place pour aviser de la suite de l’itinéraire. Rien ne sert de tout planifier à l’avance et de courir une fois sur place. Privilégiez la réservation de la première et dernière nuit par exemple et voyez ensuite où la route vous mènera. Cela vous permettra de pouvoir profiter plus longtemps de cette ville qui contre toute attente vous plait plus que prévu, d’assister au concert dont vous n’aviez pas entendu parler et qui aura lieu demain, mais aussi de négocier un peu plus les prix de vos logements ou de profiter d’offres de dernière minute !

 

Et puis… Profitez !

 

Découvrez bien d’autres astuces pour voyager moins cher avec EasyVoyage !
(Et partagez aussi les vôtres pour tenter de partir au Mexique !)

 

Article Sponsorisé

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    2 Blabla ! sur "Voyager moins cher"

  1. Le côté le plus important est la flexibilité, c’est certain. Du samedi au lundi les prix des avions peuvent être facilement 30 à 40% moins cher voire 50% par moment.
    De plus, pour des voyages assez lointains, donc avec des billets d’avions très chers, il existe des techniques et des horaires auquel il est plus conseillé de réserver. Par exemple tard, la nuit, éviter les jours de semaine ou le soir. Il existe de nombreux sites qui permettent de connaître à l’avance à quel moment il est plus intéressant d’acheter les billets d’avions.
    Valentine

    • Marinette dit :

      C’est vrai que j’avais oublié ce point mais en effet les frais de gestion ne sont pas les mêmes selon l’heure de réservation sur certains sites (d’ailleurs ce point me parait totalement abuser…)