Le premier vrai choix à 2 ?

Publié le mardi 24 mars 2015 dans MaRiNeTTe future maman !  |  13 Commentaires  | Voter Hellocoton

Quand tu es en couple, il y a forcément certains choix qui se font à 2. Là où tu étais seule auparavant à prendre tes petites décisions : “Qu’est-ce que je mange ce soir ?”, “Est-ce que je sors ce we ?”, “Et si je peignais l’entrée en bleu ?”, … s’ajoute l’avis de l’autre. Mais cela reste généralement des choix plutôt légers et peu impliquants. On se dit d’ailleurs souvent capable (ou non) de faire des concessions pour l’autre. Parce qu’après tout, si les pâtes ne sont pas à la tomate ce soir, elles le seront demain, si le cadre est à droite et non à gauche, on en fera son affaire, et si on part en vacances en Sardaigne et non aux Canaries, ce sera certainement une très belle découverte aussi, et surtout, que partie remise pour la seconde destination !

 

Et puis, il y a des choix un poil plus importants. Des choix de vie. Rester ici ou partir ? Par exemple. Mais après tout, c’est un peu pareil. On prend le pari. On se risque un peu. Mais qui ne risque rien… Et puis si ça ne marchait pas ? Et benh… on rentrera ! Le choix est osé mais… ce n’est pas un engagement à vie !

 

Le jour où on se dit “Je suis prêt(e), faisons un enfant !”. Aussi. Une vraie volonté d’engagement. Certainement le vrai premier pas vers les vrais choix, les vraies responsabilités. Pour autant, cette décision là est toujours un peu abstraite, non ? Ce n’est pas comme si on signait là tout de suite et que l’enfant allait nous tomber du ciel le jour même. On le décide, on le décrète, certes, mais… qui sait quand cela arrivera ? Et même si cela peut aller très vite, il faudra tout de même attendre 9 mois avant de vraiment se retrouver face à son choix. C’est sûr qu’il s’agit d’un engagement mais un engagement sans date de réalisation, un engagement qui nécessite tout de même, souvent, une phase d’acceptation et de préparation une fois face à la réalité, comme si la décision elle, était un peu surréaliste au moment où on la prend !

 

Photo-grossessePhoto par Aline Dubois

 

Et puis… Un jour il faut choisir un prénom.

 

Et là, c’est différent ! Des bientôt 12 ans (oui oui, aïe aïe aïe !) passés avec Mr MonChéri, c’est certainement la première fois qu’on discute autant sur un sujet, qu’on a autant de mal à se décider, que ni l’un ni l’autre ne dit “Comme tu veux” ou un simple “Ok” mais que toutes les suggestions, toutes les réponses sont, au contraire, bien argumentées.

 

C’est certainement, finalement, le premier vrai choix, la première vraie de vraie décision à prendre à 2. Celle qui va nous engager pour la vie, et surtout, au-delà de nous, celle qui va impacter la vie de notre MiniNous. Le premier choix qui n’est plus modifiable une fois qu’il sera inscrit sur ce bout de papier, d’ici à peine quelques jours. Le premier choix qui nous accompagnera jusqu’à la fin de nos jours. Le premier choix qu’on entendra certainement tous les jours du reste de notre vie. Le premier choix pour lequel nous devons être tous les deux 100% alignés. Le premier choix pour lequel il ne s’agit plus de dire “Allez, on prend le risque” ou encore “Ok mais pour le prochain ce sera…”.

 

D’ailleurs, si on nous demande bien sûr s’il s’agit d’un p’tit gars ou d’une p’tite fille (bien que souvent, en vrai, on me dise “C’est un garçon, n’est-ce pas ? Oh, ça se voit !”), la question la plus fréquente à laquelle on doit répondre après cela est certainement celle du prénom.

“Et alors, vous avez choisi ?”

“NON !”

 

Et puis quoi qu’il arrive, chuuuut, on ne vous le dirait pas ! Hors de question de se faire influencer, de se faire remettre des doutes en tête, de se faire critiquer et que cela remette tout en question. Parce que, ce choix, s’il est le premier ayant autant d’impact, n’est, de surcroît (et par la force des choses me direz-vous), pas vraiment évident. Chacun ayant son avis sur tout, ses références aussi, souvent différentes. Trouver l’accord à 2 est déjà compliqué, alors quand on ouvre en plus la discussion pour savoir “ce qu’on en dira” je ne vous raconte pas… On voudrait à la fois ne pas être comme Mr Mme ToutLeMonde, mais rester suffisamment commun pour autant histoire de ne pas prendre de risque non mesuré. Eviter le trop original, trop classique, trop long, trop farfelu, trop ancien, trop connoté, … Aucun prénom ne sera jamais parfait pour tout le monde mais tant qu’à faire, limitons les risques. On doit aussi prendre garde à ce qui nous semble “mignon” aujourd’hui mais devra être capable d’accompagner “un homme” dans sa vie d’adulte aussi… (Oublions donc le mode “futurs parents gaga” le temps d’un instant…).

 

Un choix à 2, que nous devrons assumer à 2 (et à 3 !), aimer à 2 (et à 3 !).

Un premier vrai choix.

LE premier vrai choix.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    13 Blabla ! sur "Le premier vrai choix à 2 ?"

  1. AnneSoA dit :

    Voilà tu mets le doigt sur notre gros questionnement du moment. Autant pour notre aînée nous sommes rapidement tombés d’accord sur le prénom, autant là, si la cacahuète se révèle être une seconde fille, nous n’arrivons pas à tomber d’accord… Certains me prédisent un garçon, j’avoue que je trouverai cela plus simple, car là au moins, nous sommes d’accord.
    Un vrai choix cornélien, comme tu le décris où l’on n’a aucunement envie de faire des concessions (mieux vaut se les laisser au choix de la poussette, encore que… ^_^)
    Bon courage pour ces derniers jours, et surtout je te souhaite une belle rencontre avec votre MiniVous <3

    • Marinette dit :

      De notre côté, on était fixés pour une fille, mais dur dur pour un garçon ! D’ailleurs maintenant qu’il est là, tout le monde nous demande les autres options avec lesquelles nous hésitions mais… chuuut ! On les garde en réserve au cas où pour un prochain !

  2. Remi dit :

    jean Guillaume ? René Guy ?

  3. Pauline dit :

    Comme c’est bien dit!

    Pendant ma grossesse, je ne m’attendais pa à ce que ce choix soit aussi impliquant, aussi difficile à faire. Même si nous n’avions pas de gros désaccords, il y avait toujours un petit quelque chose qui nous empêchait de nous décider.

    Trop ceci, pas assez cela…

    Et puis Futur papa en a rêvé “Jules ne met pas les billes dans ton nez c’es dangereux!” et voilà, c’était décidé (bon Jules faisait parti de notre top 5 hein!)

    Je vous souhaite de trouver le prénom qui collera pile poil à votre petit bout!

    Plein de bonheur à vous

  4. Lexie dit :

    Oui… malgré toutes nos convergences en termes de vision de la vie, goûts et autres (après tout on est rarement avec quelqu’un dont les goûts sont radicalement différents des nôtres), le choix du prénom est un vrai défi. Entre celui qui aime les prénoms rétros, l’autre plutôt les prénoms courts anglo-saxons… Tu t’en sors pas 🙂
    Après, je crois qu’on s’influence. Il aimait les prénoms courts, et moi les prénoms longs et en A. Il a fini par proposer un prénom court qui me plaisait assez, et on a cherché dans cette veine là. Celui de notre deuxième sera moins épineux, il est déjà décidé si c’est une fille. Un garçon, ça va être moins facile… Vous avez gardé la surprise du sexe? Pr notre part on saura le sexe la semaine prochaine normalement 🙂

    Ah oui et puis après : et sinon qu’est ce qu’on met en deuxième prénom? lol! Finalement ce qui a posé le moins de problème, c’est le nom de famille !

    • Marinette dit :

      Alors alors, tu connais le sexe ? On savait que c’était un garçon de notre côté : assez de surprise à assumer au premier jour pour un premier donc on ne souhaitait pas garder celle-ci en plus. Et puis, ça aide tout de même pour se projeter un peu dans cet inconnu ! Mais comme vous, on était d’accord si c’était une fille. Un garçon, c’est vraiment plus compliqué je trouve ! (Peut-être aussi parce qu’il y a une recrudescence de garçons autour de moi ces dernières années donc beaucoup de choix déjà vus aussi…)

  5. Aline dit :

    Haha c’est bien vrai cet article !

    Après ” c’est une fille ou un garçon ? ” et ” c’est quoi le prénom ? OOohh c’est mignon ! ” prépare toi pour les ” Et il a quel âge ? Ooh déjà, ca passe vite ! ” 😉

    Hâte de faire sa connaissance en tout cas 😉

  6. Véronique Chambeau dit :

    Tu as entièrement raison sur TOUT. Mais j’espère que vous avez trouvé, oui !?
    C’est drôle, mon mari et moi nous ne sommes jamais d’accord sur rien, mais alors en ce qui concerne le choix des prénoms (trois enfants), cela a toujours été … une évidence ! Et tous les trois portent des prénoms qui leur vont à ravir et correspondent bien à leurs personnalités. Classique, Royal, Français
    🙂
    Mes pensées t’accompagnent pour les prochains jours.
    PS : La photo qui accompagne ce post est superbe !

  7. Faustinette dit :

    hâte de voir sa bouille et de connaître son nom 🙂