Panna Cotta au romarin

Publié le Dimanche 05 août 2012 dans Dans mon assiette !, Nouveautés cuisine, Recettes  |  5 Commentaires  |  Voter Hellocoton

La panna cotta maison, ce n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus compliqué. Sauf que bizarrement, on s’y met rarement. Il faut de la gélatine, déjà. Et ça, je ne sais pas pourquoi, mais c’est souvent le premier frein. Pas toujours en réserve dans le placard. Pas toujours envie de se lancer. Et pourtant, rappelez-vous, lorsque j’ai servi 31 couverts dans un restaurant, le temps d’un brunch made in Marinette Saperlipopette, parmi les desserts, on trouvait bien une panna cotta maison aux framboises.

 

Mais figurez-vous que depuis ce jour d’octobre, je n’en ai jamais refait ! Non pas par choix réfléchi, juste par simple oubli de cette recette pourtant accessible. Et ce n’est pas faute de me dire plusieurs fois le soir que j’aurai bien envie d’un petit dessert…

 

Bref, lorsqu’on m’a proposé de tester la préparation pour Panna Cotta d’Alsa, j’ai tout de suite dit oui. Non pas dans l’idée de pouvoir enfin réaliser une recette jusqu’alors inaccessible donc, mais plutôt avec celle de m’assurer un dessert simple et rapide, sorti du placard, pour les soirs de flemme (et de faim !).

 

Et finalement, détrompez-vous, c’est un jour d’envie de cuisine que j’ai sorti le sachet Alsa, avec la ferme intention de donner un peu de pep’s à cette recette via une petite touche personnalisée, et improvisée, tout droit sorti de mon balcon : le romarin !

 

Panna cotta

Panna Cotta au romarin [Avec Alsa]

Pour 4 personnes

 

  • Faire bouillir 20cl de lait.
  • Y plonger 1 ou 2 branches de romarin. Éteindre le feu, couvrir, et laisser ainsi infuser environ 20 minutes. (ça, c’était pour l’étape perso, on reprend ensuite le fil de la recette fournie par Alsa)
  • Porter à nouveau le lait à ébullition.
  • Hors du feu, y jeter le contenu du sachet Alsa et bien mélanger jusqu’à totale dissolution. Attention, le mélange est important : il y a forcément de la gélatine dans cette poudre fournie par Alsa et si vous voulez éviter les grumeaux… c’est mieux !
  • Ajouter 20cl de crème liquide et mélanger à nouveau.
  • Verser dans 4 contenants.
  • Placer au réfrigérateur pour minimum 3 heures.

 

Panna cotta

 

Pour ma part, j’ai ajouté un peu de miel au-dessus en guise de coulis, car je trouvais le mariage avec le romarin plutôt pas mal.

 

Et mon avis dans tout ça ? Le résultat de la panna cotta est vraiment pas mal. Le juste dosage de gélatine. Forcément, la recette est étudiée ! Mais ça évite effectivement les mauvaises surprises de la panna cotta maison un peu ferme. Là, pour le coup, le résultat est vraiment ultra crémeux. Mr MonChéri, à qui je n’avais pas dit qu’il s’agissait d’un sachet, ne l’a d’ailleurs pas détecté.

Et pour le côté romarin : j’adore ! Le petit plus qui change tout et donne toute son originalité au dessert. Un peu de fraîcheur en plein été. La touche personnelle, avec le juste niveau de saveur. Je vous le conseille ! D’ailleurs, on a aussi testé sans le miel, et ça se suffit largement à soi-même !

 

Et ça a plu, la preuve :

 

Panna cotta

 

Merci à l’agence C’est dit c’est écrit pour le test de la panna cotta Alsa.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse ta trace !

    5 Blabla ! sur "Panna Cotta au romarin"

  1. LeeYaa dit :

    Jolie présentation pour des panna cotta très alléchantes et surprenantes au romarin !

  2. Chlorophylle dit :

    Quelle bonne idée ! Je vais m’empresser d’essayer ta recette :)