Macaronnons des macarons maison ! [Choco-Framboise]

Publié le mardi 06 novembre 2012 dans Dans mon assiette !, Recettes  |  17 Commentaires  | Voter Hellocoton

macaron_maison_choco_framboise

 

J’en ai essayé des macarons maison… sans jamais vraiment y parvenir.

Les bonnes excuses toujours présentes : pas de quoi monter les blancs en neige, et donc un appareil qui se tient forcément un peu moins bien puisque monté à la fourchette… Un vieux four à gaz, impossible à régler, et donc très très loin d’être précis dans la cuisson, un accident de poche à douille aussi, ou encore un manque de temps pour les faire crouter, ces macarons.

Bref, plusieurs tentatives malheureuses. Et d’ailleurs, je n’ai même pas eu honte de vous les montrer

 

J’avais fini par abandonner l’idée. Me trouvant bien plus forte dans la réalisations de leur version pâte fimo. Là au moins, pas de mauvaises surprises après cuisson ! Pas de problème non plus de texture de l’appareil ou autre. Mais à force d’arborer à mes oreilles mes macarons maison, il a bien fallu se rendre à l’évidence : il fallait que je retente la chose !

Et je crois que pour une fois, c’était plutôt réussi… Non ?

 

Macarons maison Choco-Framboise

Les coques de macarons maison

  • Passer au mixer 120g de sucre glace et 100g de poudre d’amande. Étape intéressante surtout si votre poudre d’amande est un peu grossière et que vous aimez les macarons bien lisses. Mais certains aiment sentir “le grain” de la poudre d’amande. A vous de juger donc.
  • Passer le mélange précédemment obtenu au tamis. Oui oui, la préparation des macarons, pour ceux qui l’ignoraient, est un peu fastidieuse. Mais c’est ce qui déterminera aussi de la réussite et surtout du bel aspect de vos macarons. Ne le négligez pas donc.
  • Monter 2 blancs d’œuf en neige. Il faut que ces œufs en neige soient bien fermes. Souvenez-vous, lorsque j’ai tenté pour une première de les monter à la fourchette, forcément, c’était un peu léger niveau fermeté… et ce fut la cata !
  • Ajouter 20g de sucre en poudre aux blancs en neige et fouetter à nouveau jusqu’à ce que le mélange devienne lisse et brillant (meringue inside…).
  • Ajouter le colorant alimentaire rouge (quelques gouttes devraient suffire mais notez que vos coquez aurons tendance à sembler plus claires une fois cuites, n’hésitez pas donc à forcer un peu si vous souhaitez obtenir de jolies coques bien roses !
  • Moment délicat : il va falloir incorporer le mélange poudre d’amande / sucre glace à la meringue. Pour cela, utilisez une Maryse et allez-y doucement pour ne pas faire retomber vos blancs en neige. En gros, pour le mouvement parfait, il faut faire un demi tour de votre récipient avec la Maryse qui racle le bord puis la ramener vers le centre. Tourner le récipient et recommencer. L’idéal est de le faire en 3 fois pour obtenir un mélange bien homogène. Celui-ci est prêt lorsque la pâte retombe en ruban lisse (mais à nouveau : attention à ne pas rendre la pâte trop liquide, ce qui serait alors problématique pour former vos coques.
  • A l’aide d’une poche à douille, disposer de petits tas de pâte sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier sulfurisée (c’est bien mieux sur une plaque à pâtisserie pour la cuisson et la formation de la collerette que sur une feuille de silicone…). Tentez de former vos macarons le plus régulièrement possible. C’est-à-dire de déposer la même quantité de pâte pour chaque macaron. Il vous est possible de dessiner vos cercles au dos de votre feuille de papier sulfurisé, ce qui vous permettra d’être régulier. Attention cependant, la pâte va s’étaler. N’en mettez donc pas trop dès le départ.
  • Laisser “crouter” une bonne demie-heure dans une pièce sèche (mon appartement est parfait pour ça !), tout en pensant à préchauffer le four : 135°C en chaleur tournante. Quand je vous dis que mon four à gaz non réglable était problématique…
  • Enfourner pour 25 minutes environ (mais à vous de vérifier car cela peut varier de plus ou moins 5 minutes selon les fours, de mon côté, j’adore regarder à travers la vitre du four et voir les macarons se lever et former leur jolie collerette, puisque c’est en gros à ce moment là que je peux me dire qu’ils sont – enfin – réussis !).
  • Sortir les coques du four et les déposer sur une plaque froide sur laquelle vous pouvez déposer un filet d’eau pour décoller les coques plus facilement. Patienter 2 minutes pour les décoller sans les casser.

 

macaron_maison_choco_framboise

 

La ganache Choco-Framboise pour macarons maison

Ce jour-là, j’avais une envie gourmande d’allier le chocolat et la framboise dans mes macarons. Et pour le coup, je confirme : c’était ultra gourmand !

  • Dans une casserole, faire “fondre” 150g de framboises. Pour ma part, il s’agit de framboises entières surgelées trouvées chez Picard. Et c’est ultra pratique, d’autant plus pour en faire de la ganache… Ajouter un peu d’eau si besoin (mais juste de quoi pouvoir les écraser), puis les écraser à l’aide d’une cuillère en bois.
  • Une fois la purée de framboises obtenue, ajouter du chocolat. Pour encore plus de gourmandise, j’ai opté pour la version Nestlé Dessert au Caramel. Une tuerie pour le petit goût acidulé en plus qui va faire toute la différence ! J’ai mis 75g de chocolat, mais là encore, c’est à chacun de jauger selon ses goûts. Cependant, pour conserver suffisamment les saveurs de la framboise, je vous conseille de ne pas dépasser les 75g.
  • Une fois un mélange homogène obtenu, sortir du feu et laisser un peu refroidir.

 

Montage des macarons maison

Là, rien de plus simple, à part tout de même tenter de coupler les coques de macarons 2 par 2 selon leur taille et leur forme pour obtenir un joli résultat. Ensuite, vous mettez une bonne cuillère de ganache sur l’une des coques et vous refermez d’une seconde coque.

Les macarons sont à conserver au réfrigérateur et il vaut mieux attendre quelques heures avant de les déguster histoire que la ganache ait eu le temps d’imprégner légèrement les coques pour les rendre moins “biscuit” et donc plus “macarons” !

 

macaron_maison_choco_framboise

 

Accompagnés d’un bon café, il n’y a plus qu’à déguster !

 

macaron_maison_choco_framboise

 

Et vous alors, plutôt miss cata ou reine du macaron ?

On tente à quoi la prochaine fois ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Envie de commenter ?

    17 Blabla ! sur "Macaronnons des macarons maison ! [Choco-Framboise]"

  1. Vinie dit :

    J’ai honte : je n’ai encore jamais mangé de macarons… :-/

  2. LeeYaa dit :

    tes macarons sont superbes ! Je suis très advirative envers celles qui, comme toi, les réussissent si bien !

  3. Pure Tentation dit :

    Pas encore la reine du macaron, mais la direction semble bonne.
    Pour faire suite à mon tweet, voici notre lien pour la recette des coques http://www.pure-tentation.fr/recette-coques-2011/ et pour les ganaches elle est juste en lien dans la page.
    Mais en général, les macarons sont très capricieux et quand on débute il ne faut pas avoir peur d’en jeter ou de les donner à des amis peu regardant sur l’aspect esthétique..

  4. Jennifer dit :

    Ils sont CANONS ! Félicitation !

  5. Djahann dit :

    Waouh, ils sont super beaux ! bravo ! faut que j’essaie un jour…. mais j’ai peur ! lol

  6. france Velay-demarcq dit :

    je vais essayer ta recette ,ton analysede la feuille de siliconne m’a beaucoup interresse car j’avais achete une plaque avec les macarons formes dessus mais je n’ai pas encore essaye je pense faire l’essai sur une vrai plaque et sur ma feuille silicone(fin de mois quand mon petit fils sera là) ,je te dirais ce que j’en conclues

    • Marinette dit :

      Ta plaque était en silicone ? Est-ce un peu épais ou les feuilles très fines (qui peuvent se froisser / plier) ? Auquel cas cela ne fonctionne peut-être pas pareil. Ce qui est sûr c’est que le macaron a besoin de la chaleur de la plaque en métal pour bien lever entre autre mais rester moelleux au centre, qui est (selon moi) trop contrée par le silicone.

  7. Waouuu ils sont trop beaux ! ça donne envie, miam 🙂

  8. Dominique dit :

    SUPERBES !!!! je veux y goûter !!!!!!!!!