Contredire les idees recues avec plaisir !

Publié le lundi 14 avril 2014 dans MaRiNeTTe à Montréal  |  8 Commentaires  | Voter Hellocoton

Il paraîtrait qu’au Canada, il fasse un froide canard.

Un froid de canard qui dure pendant des mois et des mois. Il paraîtrait aussi que je sois la fille la plus frileuse du monde (ou presque) et que j’ai pourtant résisté en disant même “oh ça va finalement !”. Bon ok, je ne m’avance pas trop, mon premier hiver Québécois a été court puisqu’il a commencé fin janvier. Mais relativement intense tout de même m’a-t-on dit. Allez, on se reparle l’an prochain !

 

Canada_neige

 

Il paraîtrait qu’au Canada, pendant ce froid de canard, les gens vivent quasi sous terre.

Notamment à Montréal avec son réseau souterrain de 32km. Dois-je vous avouer n’y avoir jamais vraiment mis les pieds ? Enfin, allez, j’y ai vu quelques boutiques histoire de sortir du métro dans la bonne rue, mais j’ai bien marché dehors. Souvent. Et j’y ai même croisé beaucoup de monde !

 

Il paraîtrait qu’au Canada, on mange de la poutine tout l’hiver.

De la poutine et du sirop d’érable. Du sirop d’érable qu’on mettrait d’ailleurs sur tout ce qu’on mange qui n’est pas poutine. Alors ok, j’ai mangé de la poutine. Deux fois même. Mais c’était “la semaine de la poutine” (oui ça c’est vrai par contre, ils ont une semaine de la poutine ici…). Mes collègues m’ont emmenée découvrir le Saint Hubert. Pas la poutine. (A moins que c’était un piège pour me faire manger de la poutine au Saint Hubert ?!)

 

poutine

 

tire_neige

 

Il paraîtrait qu’au Canada, on entende souvent, des “Tabernacle” (ou “Tabernak” ?!) et des “Câlice”.

Et pourtant, si je sens que j’ai parfois envie d’utiliser quelques tournures de phrases bien d’ici, plus que des expressions d’ailleurs, ces 2 dernières ne me viennent vraiment jamais en tête. Faute de les entendre au final ! Le “Oh boy” me viendrait presque plus facilement !

Au passage, si vous voulez un petit cours de rattrapage sur les expression bien d’ici, mon petit dictionnaire des expressions québécoises est par là.

 

Il paraîtrait qu’au Canada, on croise beaucoup de bûcherons (en chemise à carreaux bien sûr !) !

(Qu’en est-il des castors, des ours polaires ou des caribous ?). Et pourtant, rien à déclarer de ce genre dans mes rencontres depuis plus de 2 mois… Bon je triche peut-être, je suis en ville ? Allez, j’avoue, j’ai croisé une chemise à carreaux quand même !

 

Canada_neige

 

Et je m’étais pourtant entraînée pour le look

 

caribou_piriac

 

Il paraîtrait aussi (merci TF1), qu’au Canada, on se déplace tous en chiens de traîneau.

Le froid de canard plus haut en cause. Ou plutôt la neige qui en découle. Bref, la boucle est bouclée. Mais figurez-vous que cet hiver (qui touche tout de même à sa fin !), je n’ai pas eu l’occasion d’en voir ! On me parle bien plus d’aller faire du snowboard (euh de la planche à neige pardon) pour occuper son week-end ! Et j’ai même conduit (une vraie voiture) sur la neige ! Alors, déception ?!

 

Canada_neige

 

Il paraîtrait qu’au Canada, ils ne mangent pas de fromage…

Et pourtant, j’en avale justement en vous écrivant. Un bon bleu. Pas exactement du Roquefort, on est d’accord. Mais un fromage tout à fait acceptable quand même ! Et figurez-vous que je ne me suis pas ruinée pour autant. Fais un peu plaisir, ok. Mais après avoir investigué un peu dans la ville, on trouve rapidement des adresses abordables aux choix variés. Bon d’accord, on oublie le Reblochon (déjà à 32$ !!). Mais… à part dans une tartiflette (oui d’accord j’en veux bien une là maintenant), qui mange vraiment du Reblochon ?!

 

Bref, vous l’aurez compris, je vous rassure (ou vous déçois ?) : aujourd’hui, on contredit les idées reçues !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    8 Blabla ! sur "Contredire les idees recues avec plaisir !"

  1. J'ai ecrit dit :

    Je leve la main bien haut, je mange du reblochon ! (et rarement en tartiflette)(oui oui c’est possible)
    Chouette article en tout cas qui va a l’encontre de tout ce quon peut entendre dans les medias (mais je suis sure au final peu de gens les ont : qui peut vraiment croire que les canadiens ne se deplacent qu’en chien de traineau, en chemise a carreau, dans les souterains tout en mangeant tout le temps de la poutine ? :D)

  2. Milie dit :

    Super ton article ! Les idées reçues… Quand je suis arrivée, en plein été, ma famille me croyait pas qd je disais qu’il faisait canicule et donc pas de neige.

  3. Proserpine dit :

    Je suis désolée, mais il faut vraiment que j’écrive un article pour parler de tout ça.
    Tout ce que tu décris n’est valable que pour le Québec. Pas l’ensemble du Canada. Parce qu’ailleurs, dans l’immensité du territoire anglophone, il n’y a que des bûcherons avec leur pick-ups, il fait entre moins 20 et moins 50 pendant six mois, on voit vraiment des caribous,il n’y a aucun produit européen de disponible, et le tabernacle est évidemment québécois. Passés le Québec et l’Ontario, il n’y a plus de francophones. Il y a un fossé entre l’Est, la Colombie Britannique et le reste du Canada, que les généralités ne peuvent englober.

  4. Laulinea dit :

    Ahah ! Pas mal !! Et moi j’en ai fait du chien de traineau 😀 mais par contre, si j’en ai pas vu à Montréal, j’ai vu souvent des gens se déplaçaient en ski de fond. Peut-être parce que j’étais à côté de Mont-Royal ?

    Biz !