Soupe aux pois comme à la cabane !

Publié le mardi 10 février 2015 dans Dans mon assiette !, MaRiNeTTe à Montréal, Recettes  |  Pas de commentaire  | Voter Hellocoton

L’hiver, le froid, le sombre, … tout ça nous donne envie de cuisine un peu réconfortante ! Et comme nos placards se sont adaptés aux traditions du pays (entendre par là qu’on y trouve des choses comme des pois jaunes que jamais nous n’avions acheté en France, du sirop d’érable en continu – ou presque -, que nous n’avions qu’exceptionnellement (souvent parce que retour d’un voyage ou cadeau de voyageurs) et autres gaufres surgelées, ou tranches de bacon, …) nos assiettes en profitent allègrement !

 

Et depuis le temps que je parle à Mr MonChéri des traditions de la cabane à sucre, dont on attend la réouverture pour la nouvelle saison d’ici peu de temps maintenant (début mars), de leur jambon braisé, de la soupe aux pois, … il a fini par craquer et nous élaborer sa propre version de soupe aux pois ! Manquait plus qu’un feu de cheminée (et une cheminée surtout !), un plaid sur les épaules, quelques amis pour papoter, et voilà la parfaite soirée d’hiver !

 

Soupe-pois

 

Soupe aux pois jaunes du Québec

  • La veille (et oui, il faut légèrement anticiper votre menu !), mettre à tremper les pois jaunes (500g) dans l’eau pour la nuit. Les rincer au moment de la préparation.
  • Dans une casserole suffisamment grande, faire dorer 2 oignons hachés. (Dans la vraie recette vous pouvez ajouter des carottes, du céleri aussi éventuellement mais… les réserves étaient épuisées par chez nous ce soir là !)
  • Ajouter 1,5l d’eau, 300g de lard (ou flanc de porc) coupé en gros morceaux, les pois jaunes, quelques feuilles de laurier, des grains de poivres et du sel.
  • Laisser mijoter minimum 2h30. Vous verrez que les pois jaunes mettent du temps à devenir tendre… N’hésitez pas donc à prolonger la cuisson selon votre goût !
  • Avant le service : sortir le lard, retirer une partie du gras, couper en petits cubes, et remettre dans la casserole. Retirer les feuilles de laurier.
  • Servir bien chaud. Les vrais Québecois rajouteront probablement un trait de sirop d’érable dans leur bol ! Mais nous n’avons pas poussé le vice aussi loin ce soir là. Et oui, on se “Québéquise” mais… chaque chose a ses limites tout de même !

 

Et pour le bonus, puisque bien sûr, il vous en reste pour la semaine à venir, on a mixé le tout pour un peu de changement à la seconde dégustation et c’était presque encore meilleur ! (Entre les 2, mon cœur balance !).

 

Verdict ? 

Une parfaite soupe – repas pour la version bouillon puisque les pois, le lard, … donnent tout de même de quoi mâcher et profiter de ce plat à part entière.

Une parfaite entrée d’hiver pour la version mixée (servie en moindre quantité si vous ne voulez pas exploser pour autant !) histoire de se réchauffer avant un repas plus léger !

 

Soupe-pois

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?