Sportivement votre : petite resolution 2018

Publié le mardi 06 février 2018 dans Blabla de fille  |  Pas de commentaire  | Voter Hellocoton

Sport et jeune maman ne font pas toujours bon ménage… Enfin, si l’on entend par “sport” le sens traditionnel du terme. “Aller au gym” comme ils disent ici, ou même simplement aller courir régulièrement. Il y a ces mamans qui y arrivent bien sûr. Celles qui mettent un point d’honneur à caser 2 séances par semaine. Sans faute. Celles pour qui la remise en forme post-grossesse est primordiale. Ou alors celles qui ont simplement besoin de cette soupape pour se vider la tête. Pour avoir un semblant de moment pour soi.

 

Avant d’avoir Mister Caribou, j’étais plutôt sportive. J’allais courir régulièrement. J’aimais voir les kilomètres augmenter sur mon appli. Tenter d’en faire plus que le mois d’avant. J’ai gravi des montagnes avec mon ventre de 8 mois ! (presque pas au sens figuré d’ailleurs : les escaliers du Mont Royal n’avaient aucun secret pour moi, ni même les balades en raquettes !).

 

Raquettes-riviere-doncaster

 

Et puis… plus rien ! Les premiers mois avec un bébé étaient bien trop chargés. Mon corps bien trop fatigués. Puis le temps a passé. Et mon corps m’a semblé rester un poil trop fragile pour vraiment m’y remettre. Oh, j’ai bien tenté d’aller courir (le 1er jour de garderie de Mister Caribou, je l’ai déposé baskets aux pieds. Si lui restait là-bas, il fallait que je fasse quelque chose que je ne pouvais faire avec lui ! J’ai donc été courir…). Et puis, quelques abdos, par ci, par là, avant qu’on ne me les interdise. Finalement, le rythme effréné de la vie a repris son cours. Et si j’ai rêvé de cette soupape, je rêvais aussi tout simplement d’avoir un moment pour moi. À ne rien faire. Alors autant vous dire qu’une séance de sport… bien loin de mes préoccupations !

 

Puis bon, il faut dire qu’être parents, c’est tout de même du sport ! On porte, on se baisse, on soulève, on reporte, parfois on leur court après aussi. On devient la meilleure joueuse de foot ou de basket du monde. Si si, je vous assure. Le temps d’une partie, et dans leurs yeux, au moins. On se fait les bras et l’endurance aussi, lorsqu’il s’agit de pousser une poussette chargée de 2 beaux enfants dans cette jolie montée qui prolonge notre rue. En hiver, je ne vous en parle pas… On pourrait aussi aller s’essouffler à les tirer en luge d’ailleurs. Bref, la vie de maman ne manque pas de ressources sportives ! Je crois que j’ai des bras en béton en tous cas.

 

maman-sportive-marinette-saperlipopette

 

Quebec-hiver-neige-enfants

 

À Montréal, nous n’avons pas de voiture. On marche donc énormément. Un sport comme un autre. Mon ami Google qui enregistre mes marches m’indiquait même cet été que j’étais plus active que 81% des Montréalais…  (et encore plus sur les quelques jours de grande marche). Tout ça seulement en marchant ! D’ailleurs, voici quelques petits chiffres sur l’activité sportive de nos amis Québécois (source) :

 

stat-sport-quebec

 

J’ai accompagné Mister Caribou à la piscine aussi, chaque samedi . Et ce pendant 1 an et demi. Oui oui. Mais bon… on s’entend que le maintenir dans l’eau pendant sa demie heure de bébé nageur est assez loin de me gainer le popotin… (en vrai d’ailleurs je n’ai plus de popotin, ou presque, je voudrais plutôt me gainer le bidon pour tout vous dire) (et en plus, cela va bientôt faire 1 an qu’on a arrêté aussi cette séance hebdomadaire…).

 

Tout ça pour dire que… en 2018, on s’y remet ! En vrai ! Voilà 3 semaines que je vais à la piscine – pour moi – suivre un cours d’aquaforme. Et 2 fois par semaine s’il vous plait. Oui oui, tout est possible ! On verra si on s’y tient…

 

(Bon allez j’avoue tout, j’ai surtout vraiment hâte que ce soit l’été, retrouver le parc, emporter le ballon, leur courir après, et profiter de leurs jolis rires).

 

Et vous, le sport ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?