L’escapade dans le Vermont [USA]

Publié le dimanche 13 novembre 2016 dans MaRiNeTTe voyage !  |  5 Commentaires  | Voter Hellocoton

L’an dernier, à peu près à cette période, nous nous sommes sauvés pour une petite escapade de 3 jours à la découverte des paysages d’automne. Entre Québec et Vermont aux USA, nous avons découvert ville et campagne, lacs et forêts. Et c’était plutôt chouette. La route des vins, entre Farnham et Brome le premier jour, à seulement une bonne heure de route de Montréal avant les premiers lieux d’intérêt, ce serait dommage de se priver ! Puis une journée nature le lendemain, avec une excursion en kayak sur la rivière Missisquoi. Toujours dans le même coin. Des paysages à couper le souffle. Accompagnés d’une peur qui me l’a pas mal coupé aussi, puisqu’on avait eu l’idée saugrenue d’emmener notre Mister Caribou, âgé de seulement quelques mois, avec nous à bord… Bref, de beaux souvenirs quand même.

 

Le dernier jour, nous avons décidé de traverser la frontière pour prolonger l’escapade aux Etats-Unis et notamment découvrir l’Etat du Vermont, avec pour destination principale la ville de Stowe dont des amis nous avaient fait tant d’éloges. A vrai dire, on nous en parle souvent et surtout pour les nombreuses micro-brasseries qu’on peut trouver dans le coin. Et la bonne bière de Stowe. J’avoue qu’on a pour cette fois fait l’impasse sur ce volet touristique qui nous intéresse pourtant pas mal. Mais 1 journée pour visiter, un bébé à gérer, des amis venus de France pour voir du paysage, … on a fait des choix ! Mais promis, Stowe et sa région, on reviendra ! (Oui oui, un jour, peut-être ! D’ailleurs y’a pas que pour les micro-brasseries, aussi pour l’usine de Teddy Bears et une usine de viande séchée (ou quelque chose du genre) que Mr MonChéri aurait adoré avoir le temps de voir !).

 

vermont-usa

 

vermont-usa

 

vermont-usa

 

Le Vermont serait l’Etat le moins américain des Etats-Unis, et je veux bien le croire ! J’en ai vus des paysages divers et variés aux USA mais il est vrai qu’hormis dans ces contrées proches du Québec, les si grandes étendues de campagne et l’absence d’habitations est assez rare ! Ici, je ne me suis pas lassée de regarder par la fenêtre de la voiture, ce paysage qui défilait. Les couleurs aidant. Et les ponts couverts, parfois abandonnés, parfois encore en fonction, m’ont comme ramenée à un autre temps !

 

vermont-usa

 

vermont-usa

 

vermont-usa

 

Stowe

Notre premier arrêt officiel de la journée s’est fait à Stowe ! Il n’aurait d’ailleurs pu en être autrement puisque c’était l’objectif principal de cette escapade de l’autre côté de la frontière.

 

Au programme, surtout, une jolie rue principale pleine de petits commerces. Nous nous sommes perdus dans quelques boutiques de touristes, de grandes épiceries remplies de produits plus attrayants les uns que les autres, ou encore une boutique spécialisée en “Jerky” qui au-delà du produit en lui-même, m’a surtout attirée pour ses jolis couleurs et packaging. Marketing quand tu nous tiens !

 

Un café plus tard et nous voilà repartis. J’imagine que cette petite ville – ou plutôt ce charmant village – nécessiterait quelques jours d’arrêt pour s’imprégner totalement de son ambiance, y découvrir ses quelques restaurants, et se promener tranquillement dans les environs, notamment le bord de sa rivière Waterbury (ou Little River, telle qu’elle est actuellement dénommée).

 

stowe-vermont-usa

 

stowe-vermont-usa

 

stowe-vermont-usa

 

stowe-vermont-usa

 

stowe-vermont-usa

 

stowe-vermont-usa

 

stowe-vermont-usa

 

stowe-vermont-usa

 

L’usine Ben & Jerry’s du Vermont

En poursuivant la route quelques kilomètres au Sud de Stowe, on arrive à Waterbury, là où se trouve, un peu au milieu de rien – ou plutôt, au milieu des vaches – l’usine / musée de Ben & Jerry’s. Pourquoi là ? Tout simplement parce que c’est justement ici que se tiennent les origines de la célèbre marque de crème glacée !

 

ben-and-jerrys-usine-vermont-usa

 

2 amis d’enfance, Ben Cohen et Jerry Greenfield, ont investi quelques dizaines de milliers de dollars en 1978 dans une station service, qu’ils ont transformée en usine à glace. L’usine de Waterbury produit aujourd’hui plus de 120,000 pots par jour. Rien que ça. Et les visites ne désemplissent pas.

 

En 1h, on fait rapidement le tour de cette usine, histoire de voir défiler devant nous des pots qui se remplissent sous nos yeux, on regarde aussi quelques vidéos pour nous expliquer l’histoire et les procédés. Et puis bien sûr, on déguste ! On déguste en amont à la boutique sur place. Parce que oui, quitte à attendre son heure de visite, autant attendre en s’occupant… Mais on déguste aussi en fin de visite. Dans le laboratoire de l’usine, on nous a préparé une jolie saveur à déguster. Pour nous, ce fut la saveur Barbe à papa. Cœurs sensibles s’abstenir ! Mon taux de sucre du mois a du être atteint avec seulement 3 cuillères ! Si certains découvrent à priori des saveurs sympa, pour nous, cette fois-ci, c’était un louper total !

 

ben-and-jerrys-usine-vermont-usa

 

ben-and-jerrys-usine-vermont-usa

 

En sortant de là, une petite marche digestive n’est pas de refus ! On peut donc remonter de quelques centaines de mètres derrière l’usine pour découvrir le cimetière à saveurs de Ben & Jerry’s. On y trouve tous les lancements ayant depuis été discontinués, depuis 1978. Certains sont des plus originaux. D’autres nous remettent malgré tout l’eau à la bouche ! Mais dites… est-ce qu’on peut tout de suite faire une pierre pour Barbe à papa ??

 

ben-and-jerrys-usine-vermont-usa

 

ben-and-jerrys-usine-vermont-usa

 

ben-and-jerrys-usine-vermont-usa

 

Burlington

Pour terminer notre journée, nous avons poussé la route jusqu’à Burlington. Déjà parce que je voulais faire un arrêt aux Outlets dont on m’avait tant parlé. Bon, là, j’ai été un peu déçue… Même si j’ai craqué pour quelques vêtements pour Mister Caribou, c’était pas la folie non plus. Ou alors c’est moi qui ai un vrai problème avec le shopping depuis que je suis ici ??

 

Mais c’est surtout que Burlington est une petite ville plutôt renommée, au bord du lac Champlain (la plus grande ville de l’Etat du Vermont en réalité). Sur place on a pu profiter d’un super coucher de soleil sur le port. Arrivés “Just in time” et par un ciel tout juste dégagé… le coup de chance qui valait vraiment la peine.

 

burlington-vermont-usa

 

burlington-vermont-usa

 

On a ensuite déambulé tranquillement dans les rues. Et notamment la rue Church, grande artère piétonne et commerçante plutôt agréable. On traverse ainsi quelques perpendiculaires plutôt animées. On aurait presque eu envie de pousser la porte d’un ou 2 bars ou resto si on n’avait pas encore la route qui nous attendait pour rentrer sur Montréal !

 

Mais une journée déjà bien remplie ! Heureusement, en à peine 2 heures de retour, on était déjà de retour dans notre chez nous Montréalais !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    5 Blabla ! sur "L’escapade dans le Vermont [USA]"

  1. j’adore mon rêve :p très jolie article et photos

  2. Jessica dit :

    Ah le Vermont! Un état que j’adore! Que j’ai eu la chance de visiter 3 fois! Si tu es aller a Burlingthon directement pour les outlets, c’est normal que tu sois déçu. car ce ne sont pas vraiment des outlets! Les plus proches de burlingthon son à Essex qui est environ 30-40 minutes de route de là! Et là, ça vaut vachement la peine! J’ai eu 5 paires de jeans pour 10$ ( au total) 2$ pour des flip-flop nike et plein de belles choses! Le meilleurs moment pour y aller, c’est la première semaine de juillet, c’est les gros soldes, alors ça vaut vachement le déplacement!
    Sinon, très jolie photo, je ne connaissais pas la ville de Stowe, mais ça donne envie d’aller y faire un tour!

  3. Sarah dit :

    Les couleurs automnales du Vermont sont vraiment superbes !

  4. Vanessa dit :

    Qu’est-ce qu’elles font rêver ces photos ! Et qu’est-ce que j’aimerais avoir ces paysages à proximité pour m’y ressourcer ! Ça donne vraiment envie de se téléporter là tout de suite…