[Sardaigne] Plages de la cote Ouest

Publié le mercredi 01 janvier 2014 dans MaRiNeTTe voyage !  |  1 Commentaire  | Voter Hellocoton

Il ne faut pas croire, en arrivant sur la côte Ouest de la Sardaigne, nous n’avons pas fait que des visites culturelles ! Et même si de nombreux petits villages valent le détour, tels que Bosa ou encore Santu’Lussurgiu (Attention pour ce dernier à ne pas vous aventurer dans le centre en voiture si vous êtes une flipette des rues étroites, ou des démarrages en côtes comme moi, car, là, vous allez être gâtés !! Et c’est encore pire la nuit… sur le pavé glissant… Bref, arrêtez-vous au parking avant de ne plus pouvoir sortir de là !) ce sont surtout les plages qui nous ont ouvert leurs bras bien grands ! Une chance qu’au mois d’octobre, nous ayons encore trouvé du soleil et suffisamment de chaleur pour en profiter !

 

S’Archittu

J’avais lu un soir, totalement par hasard, ce petit nom dans un guide du coin. Et je n’en suis pas mécontente ! Probablement l’un des meilleurs spots de la région ! Loin de la cacophonie des touristes (même si en cette période ils se font forcément plus rares) et cachée de la vie réelle, cette petite crique était juste parfaite !

 

Sardaigne_sarchittu

 

Sardaigne_sarchittu

 

Enfin, justement, certainement parfaite puisque pas vraiment en réalité ! Pas trop de sable fin et blanc, plutôt quelques cailloux. Un paysage plutôt sauvage. Mais quelques pierres pour se cacher des locaux qui profitent du coin. Un rayon de soleil juste comme il faut. Une eau totalement transparente. Cette arche au loin… mais jusqu’à laquelle j’ai osé nager ! Oui oui ! Et ces quelques rochers où l’on peut aller se promener après la baignade pour admirer le paysage… Bref, un petit coin de paradis où nous avons passé une bonne partie de l’après-midi, hésitant à repartir…

 

Sardaigne_sarchittu

 

Sardaigne_sarchittu

 

Sardaigne_sarchittu

 

Sardaigne_sarchittu

 

Il faut par contre bien connaître l’adresse, et ne pas s’arrêter à la première plage que l’on voit en arrivant à S’archittu. Un petit chemin sur la côte vous mène jusqu’à l’escalier permettant d’accéder à ce bijou !

 

Sardaigne_sarchittu

 

Sardaigne_sarchittu

 

Piscinas

Après un détour par Su Nuraxi, c’est vers Piscinas que nous mène notre route. Une route qui devient d’ailleurs de moins en moins fréquentée… à part par les chèvres ! Qui traversent parfois la route après un joli virage de montagne… Attention donc à ne pas vous croire trop seul au monde dans cette région !

 

Sardaigne_piscinas

 

Sardaigne_piscinas

 

On arrive bientôt à la fin de la route goudronnée. Mais heureusement, je l’avais lu avant de partir. On ose donc continuer en voiture sur ce chemin carrossable, mais qui le devient tout de même de moins en moins par endroits (enfin, je reste tout de même plus sereine que dans les ruelles étroites de Santu’ Lussurgiu, c’est déjà ça !). Cette portion est relativement longue, 4km je pense, mais à 20 à l’heure, ça parait forcément un bout… mais cela vaut le détour.

 

Manque de chance, nous sommes arrivées en fin d’après-midi et avons souffert d’un grand vent qui nous a empêché de vraiment apprécier la pause détente mais une chose est sûre : nous étions cette fois-ci vraiment seules au monde sur cette énorme plage qui prend la suite des grandes dunes de Piscinas. La mer en plein désert. Plutôt original ! Un petit hôtel est d’ailleurs posé là, pour ceux qui souhaiteraient vraiment profiter de ce lieu où ce ne sont pas les voisins qui dérangent.

 

Sardaigne_piscinas

 

Sardaigne_piscinas

 

Sardaigne_piscinas

 

Sardaigne_piscinas

 

Sardaigne_piscinas

 

Sardaigne_piscinas

 

Sardaigne_piscinas

 

De notre côté, nous avons opté pour une nuit dans un “Agriturismo”, sorte de maison d’hôtes à la ferme, et à l’italienne. Non loin de Piscinas (adresse plus bas), même si les distances sont dans ce coin un peu multipliées par les routes peu praticables. C’est d’ailleurs sur le chemin du retour (mais qui peut aussi être celui de votre arrivée sur Piscinas, selon d’où vous venez) que nous avons traversé la plus grosse difficulté… une petite rivière qui coupe tranquillement la route. Alors, cela paraît peut-être totalement insignifiant pour certains mais je dois avouer qu’à 2 filles dans la voiture, nous n’étions pas des plus rassurées, ne nous rendant pas trop compte de la profondeur du truc, ni même de la stabilité du fond ou encore des capacités de notre petite voiture de location. Au final… une respiration plus tard, et c’était terminé ! (La photo ne rendant pas vraiment hommage à l’impression de profondeur lorsqu’on était en face…)

 

Sardaigne_piscinas

 

Masua

C’est en continuant notre route vers le sud que nous entrons dans le cœur de l’ancienne région minière. Et là encore, j’ai un regret : ne pas avoir pris plus de temps sur la route pour voir et admirer toutes ces anciennes ruines. Mais voilà une nouvelle bonne raison pour revenir un jour en Sardaigne !

 

C’est donc Masua qui sera la seule plage du coin qui nous donnera en même temps l’aperçu de cet héritage historique ! Dommage que nous ne soyons arrivées par un beau soleil, j’ai vu des photos passer avec une mer bleu turquoise à rêver… je vous laisse aller en rechercher. Le ciel était pour notre part un peu couvert et le vent se levait. Encore. Mais nous avons tout de même pataugé dans l’eau et profité de la petite plateforme qui sert à priori désormais aux pêcheurs du coin, histoire d’admirer la vue sur le fameux Pan di Zucchero ou Pain de sucre, ce piton calcaire de 133m de haut qui émerge des eaux à moins de 300m de la côte.

 

Sardaigne_masua

 

Sardaigne_masua

 

Sardaigne_masua

 

Sardaigne_masua

 

Et puis… en se retournant vers la plage, on se rend compte que nous sommes en réalité sur un site historique avec cet ancien bâtiment minier à même la falaise.

 

Sardaigne_masua

 

Sardaigne_masua

 

Sardaigne_masua

 

Notre route nous mènera ce soir-là jusqu’à la petite île de Sant’Antioco, dernière étape de notre périple !

 

Où dormir, où manger sur la côte Ouest de la Sardaigne ?

Dormir dans la région de Tharros en Sardaigne

Comme je vous le disais, j’ai découvert pour la première fois le site Airbnb ! (Non pas que je ne connaissais pas mais je n’avais encore jamais expérimenté).

Nous avons choisi de faire une première étape à proximité de Tharros, nous permettant de rayonner dans la région pour visiter aussi bien le site de Tharros que les quelques villes un peu plus au Nord (Boasa, Santu’Lussurgiu, …)

Nous avons trouvé un chouette logement proche de Milis, où nous occupions l’énorme rez-de chaussée d’une maison dans laquelle les propriétaires habitent au 1er. Nous avons ainsi pu profiter d’un petit jardin mais aussi de beaucoup d’espace. C’était presque trop grand pour 2 ! Mais parfait pour profiter d’un séjour en famille !

 

Et hop, un petit lien pour profiter d’un parrainage sur Airbnb (profitez de 18€ de réduction sur votre première commande en vous inscrivant via ce lien).

 

Manger à proximité de Milis en Sardaigne ?

Une petite adresse donnée par notre hôte ce soir là, qui a d’ailleurs gentiment effectué la réservation pour nous. Un parfait restaurant typique de Sardaigne où nous avons pu apprécier de la viande de bœuf “Bue Rosso” typique du coin, et surtout une huile d’olive à tomber par terre ! Le tout pour des prix très abordables et avec un excellent accueil.

 

Restaurant Tanka Piazzale Montiferru, 4 Seneghe Oristano Italie

 

Dormir et manger dans la région de Piscinas en Sardaigne

A Piscinas, vous avez la possibilité de dormir directement sur la plage dans le très bel hôtel Les Dunes. Mais sachez qu’il y a aussi tout un tas d’Agriturismo dans le coin. Ces maisons d’hôtes à l’italienne sont le parfait compromis pour avoir un bon lit mais aussi découvrir la cuisine du coin. Et l’Agriturismo L’oasi del Cervo était juste parfait pour ça ! Un vrai petit coin de paradis avec une propriétaire des plus adorables. La pauvre, elle a du passer sa journée en cuisine vu tout ce que nous avons eu à manger ce soir là ! Les plats ne s’arrêtaient plus d’arriver sur la table… et comme par chance nous n’étions pas très nombreux en plein mois d’octobre (seul un autre couple partageait notre table), nous avons eu la chance de pouvoir papoter avec les proprio, bien contents semble-t-il de discuter un peu de leur quotidien à la ferme avec une “parisienne”. Et vraiment, je garde un vrai souvenir de ce repas entre aubergines en beignet, risotto à la menthe, ravioles maison, cabri, et j’en passe…

 

Je ne peux que vous recommander cette adresse. C’est vraiment mon meilleur souvenir ! (Bien que le budget soit plus élevé qu’un Airbnb, comptez 50€ par personne mais à nouveau, le détour en vaut vraiment la peine !)

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    Un blabla sur "[Sardaigne] Plages de la cote Ouest"

  1. Bourgeois dit :

    aimerais connaître des adresses de chambres d’hôtes ou petits hôtels dans ouest de la Sardaigne, dans endroits charmants, pittoresques et tranquilles, pas loin de la mer. Merci par avance de vos nouvelles. Martine <Bourgeois