Il y a des jours comme ça…

Publié le mercredi 13 mai 2009 dans Ma vie  |  4 Commentaires  | Voter Hellocoton

… ou ça commence mal dès le matin !

Mardi donc, je sors de chez moi sous une pluie torrentielle ! Sans parapluie, bien sûr ! (Je ne remets la faute que sur moi-même pour le coup)

Mon bus arrive et me dépose à la gare 2 minutes avant l’heure habituelle. Le RER passant avant le mien (habituel) est prévu 2 min en retard, ce qui me permet de l’attraper. Chouette ! Je pense gagner un peu de temps. temps d’attente surtout. Mais donc temps total du transport aussi.
Sauf que je n’avais pas pensé qu’un RER passant 2 minutes en retard récupère 2 minutes de personnes en plus à ma station, mais aussi certainement à la station précédente, vu la foule déjà amassée. C’est donc debout que j’entame mon trajet. Mais puisque c’est pour gagner un peu de temps…

Ce que je n’avais pas prévu c’est que ce fameux RER s’arrêterait 4 minutes après. En plein milieu de la campagne.
Ce que j’avais encore moins prévu c’est qu’il ne redémarrerait pas tout de suite.
Et ce que je n’avais même pas osé imaginer, c’est que le RER suivant (donc mon habituel) nous doublerait par une autre voie !
C’est donc comme ça que j’ai passé une bonne partie de ma matinée dans ce RER censée me faire gagner un peu de temps ! Un temps plutôt long, debout, dans un RER à l’arrêt, très plein, un peu étouffant…
Et encore là, je n’avais pas prévu que se décidant enfin à repartir, il n’irait pas plus loin que la station la plus proche, nous annonçant son terminus.

Tout ça pour dire que je suis arrivée à 11h10 à ma réunion de 9h30…

Il y a des jours comme ça…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    4 Blabla ! sur "Il y a des jours comme ça…"

  1. mamzellescarlett dit :

    Une JDM, quoi ! (Journée de Merde)

  2. Natacha dit :

    Ont-ils au moins expliqué pourquoi le RER s’était arrêté en pleine campagne ?

    • Marinette dit :

      Problème technique. Je crois que c’est notre RER lui-même qui avait un soucis (après avoir essayé de redémarrer il s’était à nouveau arrêté “tout seul”)