London To Paris : Etape 3 = l’entrainement

Publié le mercredi 14 juillet 2010 dans MaRiNeTTe fait du sport !  |  Pas de commentaire  | Voter Hellocoton

Dans exactement une semaine, je serai sur ma route pour Londres afin de participer au London To Paris. Enfin, sur mes rails, puisqu’à l’allée, ils sont gentils, c’est l’eurostar qui m’y emmène. C’est une fois là-bas que le pire arrive : monter sur mon vélo. Rentrer à Paris.

 

Alors bien sûr, lorsqu’on a 318 km à parcourir, en 3 jours, le tout sur un vélo… il faut tout de même s’entraîner un minimum ! Alors j’ai ressorti mon vélo. Je l’ai enfourché. J’ai même pédalé jusqu’au boulot, une fois.

Mais comme on disait, est-ce que le plus important, ce n’est pas la motivation ? Or, si je parcours 100 km dans une journée d’entraînement, et que j’en reviens complètement épuisée, avec besoin d’une semaine pour m’en remettre… je crains de perdre rapidement toute motivation (et même tout espoir). C’est pourquoi je m’arrête logiquement aux environs de 20 km parcourus, à chaque séance (ok ok, chaque séance = chacune des 3 seules séances sérieuses que j’ai effectuées).

Parce que s’entraîner… ce n’est pas se désespérer !

 

londontoparis

D’ailleurs, hier soir, j’ai fait ma troisième séance d’entraînement (intensif, vous noterez…) et je me suis trouvée nettement moins fatiguée à l’arrivée que lors de ma précédente séance. J’ai même poussé le vice à monter, suite à cela, mes 4 étages en courant, histoire de solliciter un peu plus mes cuisses.

 

Oui, parce que l’entraînement pour le vélo, c’est bien sûr pédaler, mais c’est aussi monter les escalier, marcher à une allure soutenue, être dynamique !

 

Allez… on y croit !

Et on prévoit encore (au minimum) une de ces longues séances de pédalage avant le départ !

 

 

Rappel à tous ceux qui souhaitent venir m’encourager, c’est par ici !

 

Et pour FAIRE UN DON à Médecins du Monde, c’est par là !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?