Ce bebe qui pleure…

Publié le jeudi 23 avril 2015 dans MaRiNeTTe maman !  |  7 Commentaires  | Voter Hellocoton

Un bébé, par définition, ou presque, ça pleure ! (On dit bien “pleurer comme un bébé”, non ?).

Un bébé, ça pleure quand ça a faim. Ça pleure quand ça a froid, quand ça a chaud. Ça pleure quand c’est fatigué. Ça pleure quand ça veut un calin. Ça pleure quand ça se réveille, comme pour nous dire “Hey, je suis là !”.

 

Et puis, ça pleure, aussi, parfois, pour rien. Ou plus exactement parce que c’est la seule façon, pour un bébé, de pouvoir s’exprimer. Nous on parle, on chante, on crie parfois aussi. Et benh, un bébé, ça pleure. Un peu différemment selon qu’il veuille parler, chanter, crier, mais au final, le résultat est là : ça pleure, et c’est bien normal.

 

Mais un bébé qui pleure, ça fait parler.

 

Bebe-pleursPhoto par Aline Dubois

 

 

Ça fait parler les gens qui ne sont pas là.

“Il faut le laisser pleurer”.

Que ce soit aux cours prénataux, l’entourage, les articles divers et variés, ou encore lors de la formation / prévention “bébé secoués” juste avant la sortie de la maternité (Et oui, je vous ai raconté ma grossesse au Québec, mais pas le séjour à la maternité ! J’ai eu des perles aussi !).

En moyenne, un nourrisson pleure 2 heures par jour. Et c’est parfaitement normal ! Alors s’il faut veiller à ce que le bébé soit bien nourri, n’ait pas trop chaud, trop froid, … Il faut aussi parfois apprendre à le laisser pleurer. 

 

Mais un bébé qui pleure, ça fait aussi parler les gens qui sont là, justement, lorsqu’il pleure.

Et bizarrement, tout devient différent. De l’infirmière qui m’assure finalement qu’il ne faut pas le laisser pleurer comme ça (peut-être qu’à 3 heures du matin elle voulait se reposer, elle ?!) et qu’il a certainement encore faim (malgré l’heure et demie qu’il venait de passer à téter…), aux amis qui te lancent innocemment “Tu veux que je le prenne ?!”. Et on ne parle pas des inconnus qui viennent te faire leur commentaire, ni ceux qui rajoutent même “Il a l’air tellement malheureux, ça me fend le cœur !”. Parce que tu crois donc que moi, ça ne me fend pas le cœur de le voir / l’entendre s’égosiller comme ça ?! 

 

Alors oui, on fait les fiers, on rigole, on s’amuse à prévoir quand est-ce qu’on va entendre le prochain cri, parce que oui, certains sont prévisibles. On sourit lorsqu’il arrive, on se regarde avec l’envie de dire “Je vais le prendre” mais la voix qui annonce “Laissons-le un peu”.

On fait ceux qui trouvent ça normal, qui le vivent comme si de rien n’était. “On gère”.

Mais, ce n’est pas pour rien qu’une fois le silence revenu, on soupire un “Pfiou, ça fait du bien le calme !”. Parce que oui, ça fait du bien le calme, mais ça fait surtout du bien de se dire que non, notre bébé ne pleure plus. Que tout va bien. Qu’il va bien.

 

Et pourtant…

 

MON bébé pleure. Comme tous les bébés. Et oui, c’est normal, même si ça fait mal ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    7 Blabla ! sur "Ce bebe qui pleure…"

  1. Laurence TMT dit :

    Une nacelle qui berce c’est la solution qui apaise tout le monde.
    bisous

  2. Mam dit :

    Oh ! En te lisant, j’ai l’impression de me revoir 13 mois en arrière… Quand les infirmières te répétaient comme un disque sans fin les 1 001 raisons de pourquoi ton bébé peut bien pleurer comme ça et comment y remédier de 36 façons différentes : “il pleure, c’est parce qu’il a des coliques ce petit” => on le met sur notre bras pour lui masser le ventre / “mais que faites-vous ? il n’a pas de coliques, il a faim !” => je lui redonne la tétée alors que ça fait à peine 20 minutes qu’il a tété / “mais il a sûrement la couche sale” => ah ben non en fait ! / “il a froid” ; “il a chaud” ; “il est fatigué”… Au final, tu vois 15 personnes différentes et tu as 15 avis différents, tu es bien stressée et tu te dis que peut-être si on ne te prenait pas autant la tête, tu serais plus détendue, ton bébé le sentirait et il le serait lui aussi.
    Il n’y a pas de solution miracle, comme tous les parents vous faites de votre mieux avec tout l’amour que vous pouvez lui donner à votre Minivous. Je vous souhaite juste une chose : que ses dents ne lui fassent pas aussi mal qu’au mien ! Entendre son bébé hurler, savoir à cause de quoi c’est dû et ne rien pouvoir faire, je trouve que c’est le pire.
    Bon courage et plein de bonheur à tous les 3 !

  3. Cindy dit :

    Bientôt on lui apprendra le langage des signes pour bébés et le bout de chou n’aura plus à s’égosiller pour se faire comprendre 😛 http://maternmoi.free.fr/?p=111

  4. Celine dit :

    Ici on ne supporte tellement pas de l’entendre pleurer qu’on a décidé de ne pas la laisser pleurer … heureusement elle est sage et on ne l’entend pas souvent ^^

    • Marinette dit :

      Tjrs dur dur de l’entendre pleurer mais ce serait tout de même difficilement jouable de ne jamais le laisser crier un peu… même si “sage” aussi de notre côté je pense. J’ai lu dernièrement que pleurer est aussi pour eux une façon se se détendre un peu !

  5. Véronique Chambeau dit :

    Ne t’inquiète pas. Ne t’occupe donc de personne d’autre que toi et de ton bébé (et de ton Namoureux aussi bien sûr). Toi seule sait ce qu’il faut faire. Toi seule ” sens ” . Oublie les autres.