Une brioche en un rien de temps ?

Publié le Jeudi 19 juillet 2012 dans Dans mon assiette !, Nouveautés cuisine  |  3 Commentaires  | Voter Hellocoton

Il y a quelques semaines de cela, j’avais rendez-vous avec la #TeamGreluche (désolée pour les 99% qui ne comprendront pas la référence) un matin, de bonne heure, à la gare Montparnasse. Tout ça pour prendre le train et aller passer une journée de folaïïï en compagnie de Marc Veyrat dans ses nouvelles cuisines. Mais ça, on y reviendra.

Ce qui est important dans cette histoire, c’est que nous avions quelques heures de train à occuper. Des heures matinales où il fallait donc s’occuper mais aussi se tenir éveillées. Et tant qu’à faire, se mettre de bonne humeur.

 

Bref, sur un autre coup de folaïïï je m’étais engagée à apporter une brioche faite maison. L’occupation toute trouvée étant de se faire un p’tit dej (toujours de folaïïï) pendant ce trajet.

Mais le point non négligeable, et que j’avais pourtant négligé, c’est que la veille au soir, au lieu de faire ma brioche (de folaïîï ?!) j’ai été boire des mojitos. Sacré folaïïï…

Voyez le topo, 1h10 du matin, de retour chez moi. Debout dans ma cuisine. A me dire qu’il faut que je fasse une brioche. Tout ça en ayant décollé de cette même cuisine dans 6 p’tites heures. (et avec un grand besoin de sommeil en plus).

 

Brioche Alsa

 

Bref, c’est là qu’Alsa a fait son entrée dans ma cuisine ! Et m’a sauvé la mise !

Bon, je vous fais pas la recette, j’ai un peu honte, mais sachez en tous cas qu’elle était tout à fait à la portée de mes yeux mis clos : ouvrir un sachet, ajouter un peu de beurre, de l’eau, ah et un œuf aussi. Après il faut juste pétrir. Former ta brioche. D’ailleurs ils préconisent de former de petites brioches individuelles. Mais comme j’avais une motivation de folaïïï j’ai fait une brioche tressée. C’était plus sympa pour partager, non ?Ah j’oubliais. Il y a des pépites de chocolat aussi à ajouter à la fin. Et ça, ça change tout !

Résultat pour la brioche Alsa ?

J’ai laissé le four tourner pendant que j’étais sous la douche et je crois que mon four a tendance a être un peu plus chaud que ce qu’il n’indique. Ou alors je ne gère toujours pas encore cette nouveauté de folaïïï ?! Quoi qu’il en soit, ma brioche était bien brunie. Mais elle est arrivée dans le train (à 1 minute de la fermeture des portes, et encore… c’était un peu le vrai stress de folaïïï sur ce coup là…) encore toute chaude et bien moelleuse. Un petit goût parfumé qui sent bon la brioche et le dimanche matin. Des petite pépites de chocolat qui rajoutent juste ce qu’il faut de gourmandise. Et surtout, un coup de maître prêt en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire ! (Bon ok, là, j’exagère ! Il faut tout de même la laisser reposer 1/4 d’heure puis monter 40 minutes mini).

 

Brioche Alsa

 

Quoi qu’il en soit, je crois que Papotages de NanaGriottes, Annika Panika, Paumée à Paris, and co ont plutôt apprécié. Vous confirmez les filles ?

 

Merci à l’agence C’est dit c’est écrit pour le test de la brioche. Et à Bulles de Flo sans qui le p’tit dej de folaïïï n’aurait jamais eu lieu !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisse ta trace !

    3 Blabla ! sur "Une brioche en un rien de temps ?"

  1. Nana dit :

    Ah oui je confirme ta brioche était trop bonne !
    D’ailleurs, certains petits déj qui ont été apporté par d’autres ont été boudés au profit de ta brioche, c’est un signe !!!!

  2. Mouahhhh aka le bruit du bisou qui claque sur ta joue!
    Faudra que je goûte ton chef d’oeuvre une prochaine fois! :)

  3. Je confirme, c’etait un régal. Et tu as droit à toute mon
    admiration pour avoir fait cette brioche aux aurores…