Les Pietons – bar ou “chaine” a tapas – A eviter !

Publié le jeudi 18 août 2011 dans Dans mon assiette !  |  4 Commentaires  | Voter Hellocoton

Quand on parle soirée tapas avec ma cop’s Oriane, un seul nom nous vient en tête : El Toro Borracho (anciennement le Moulin à Thèmes) – rue de Charonne à Paris. Malheureusement, quand on choisit le petit restau familial plutôt que la grosse chaîne, il faut s’attendre à subir les congés du mois d’août. Ce qui ma foiau est bien normal, même si nous avons été bien déçues de devoir nous détourner de notre bar à tapas préféré.

 

C’est donc en quête d’une soirée tout de même sympa, entre filles, que nous nous sommes tournées vers Les Piétons. Souvent, on m’avait parlé de ce bar à tapas en plein centre de Paris. On m’avait dit “c’est pas mal, tu devrais essayer”. Alors, c’est ce que nous avons fait. Et nous sommes arrivées là, un jeudi soir d’août, nous retrouvant devant un bar plus que blindé. Ouf ! Nous avions réservé ! Donc, comme on me l’indique sans me porter trop d’attention, pour les résa, c’est vers le fond. Passage difficile à se frayer… entre consommateurs avides de boissons et serveurs pressés.

 

Là, on m’annonce encore un peu d’attente. Pas de problème. Malgré la réservation je conçois qu’il faille parfois attendre. C’est normal. Mais peut-être y a-t-il façon et façon de le dire, et c’est ça qui fait toute la différence chez Les Piétons : aucune attention portée au client ! C’est assez déplorable… Nous : on attend gentiment, aucun problème. 5 min, 10 min, 15 min. Ok. Mais eux par contre, pas un sourire, pas un effort. Une conso au tarif happy hour à 20h02 (pour compenser l’attente… être commerçant ou ne pas l’être… telle est la question !) alors qu’il est clairement indiqué que l’happy hour prend fin à 20h ? Hors de question ! Si nous voulons patienter un verre à la main, il faudra débourser les 20 euros demandés pour le litre de Sangria…

 

Des serveurs donc plus pressés les uns que les autres et au passage tout aussi désagréables qu’empressés, sinon, ce ne serait pas drôle !

 

Une soirée écourtée pour libérer la table pour les suivants (c’est marrant mais les précédents n’ont pourtant pas eu l’air d’avoir été pressés pour se sauver et nous laisser la place…) et finalement un goût amer de déception.

Heureusement, une soirée entre cop’s, ou qu’on soit, c’est toujours agréable ! Mais quand même…

 

Et pour ce qui est de la nourriture chez Les Piétons ?

 

Un large choix de tapas, il faut leur reconnaître ça.

 

pietons2

 

Des assiettes plutôt remplies et un assortiment composé pour 4 finalement plutôt sympa. Mais cela surtout si on ne regarde pas les détails, et si on ne connaît pas réellement les vrais tapas. Je retiens le Queso Manchego servi sur d’énormes tranches de pain.

 

pietons4

 

Certes nourrissantes mais prenant bien trop le pas sur ce bon fromage. Mais ma plus grosse déception a surtout été celle des Patatas Bravas, normalement un délice, mais ici seulement un plat de pommes de terre un peu trop cuites et assez mal assaisonnées.

 

pietons3

 

Bref, Les Piétons, mieux vaut ne pas s’y arrêter… et je ne vous parle d’ailleurs pas du passage aux toilettes, plutôt minuscules lorsqu’on voit la fréquentation du bar, et plutôt sales donc, avec la jolie vue sur la pissotière des garçons lorsque tu attends que la seule toilette se libère…

 

Et Oriane alors, est-elle de mon avis sur Les Piétons ?

 

“Les Piétons c’est un bar tapas coloré et soigné avec goût dans le 1er arrondissement parisien. Le décor crie “ALMODOVAR!!!” (comme décrit par pas mal de clients) et transporte en Espagne avec ses couleurs criardes qui réchauffent le coeur, ses mosaïques et ses vierges revisitées aux murs. Une belle entrée en matière.
Les Piétons, c’est le bonheur de sortir du boulot pour se retrouver entre amis dans un gros brouhaha, dans une bonne ambiance conviviale, festive et réchauffante.
Une belle soirée annoncée.
Mais nous n’étions qu’à peine entrées…
En fait, Les Piétons c’est malheureusement vite devenu creux, froid, désagréable et j’irais même jusqu’à dire snob.
Réservation à 8h pour nous. Nous sommes à l’heure mais devons attendre que la table se libère. On attend un peu… Puis on nous annonce qu’on attendra un peu plus que 5 minutes. On demande alors un verre en tarif Happy Hour (fin 20h). Réponse: “Quelle heure est-il? => 20h05, Alors non c’est IMPOSSIBLE, la machine décide”. Très commerçant donc. Charmant.
La carte nous est tendue avec il faut le dire un beau choix de tapas mais notons une sangria chère (20euros le litre) et des vins espagnols qu’on ne nous a même pas présenté.
Commande sous le stress et la pression bien évidemment.
Les tapas arrivent.
Belle présentation, le goût est là ainsi que la quantité.
Le serveur n’a quand même pas réussi à ne pas lâcher une phrase désagréable, trop dur : “Ici ya que des gens bourrés donc vos effets perso sur la table je mettrais pas là si j’étais vous”. Aucun gros bourré croisé dans la soirée. Il a sûrement cru que c’était Bayonne son bar. On en est loin!
Bref, 22h29 on se fait virer parce que d’autres attendent, on demande 5min pour passer aux toilettes. Réponse “Si vous voulez” d’un air dédaigneux.
Les Piétons, on y donc reviendra pas, on va s’arrêter là je crois. C’est mieux. Heureusement que la compagnie était d’exception (une fois de plus 🙂 ) pour rattraper le cadre.
Il faut dire que la concurrence avec EL TORO BORRACHO tenu par l’énormissime Felipe était très très rude ! Quand on parle de qualité et quantité sur les tapas, de conseils avisés sur les vins plus délicieux les uns que les autres, là on vise la perfection et pas seulement le convenable proposé par Les Piétons.

Bref, on attend qu’une chose, que Felipe revienne fin août pour se nourrir du Soleil du Sud qu’il nous apporte à Paris !”

 

piétons1

Les Piétons

8 rue des Lombards

75004 Paris

 

MaRiNeTTe mange des tapas :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    4 Blabla ! sur "Les Pietons – bar ou “chaine” a tapas – A eviter !"

  1. Faustinette dit :

    Je confirme tout ce qui a été dit. J’y ai été il y a quelques temps et hormis le fait que nous n’avions pas attendu (peut être du fait de l’heure plus avancée), les serveurs n’étaient pas très interessé par l’amabilité, la sangria “Happy Hour” contenait facilement 3/5ème d’eau, les verres étaient à peine propres, je n’ai pas visité les toilettes mais arrivé 22h nous nous sommes fait littéralement virées “si vous ne voulez pas reprendre un verre, vous partez nous avons besoin de la table. Les tapas, quant à eux, étaient basiques, il ne faut pas avoir été gouter de vrais tapas ailleurs, je dirais donc potables pour le prix.

  2. Ah, je vois que je n’ai pas été la seule personne déçue par cet endroit!