De la cuisine Lyonnaise à Paris : Les Mauvais Garcons

Publié le dimanche 25 novembre 2012 dans Dans mon assiette !, Restau  |  10 Commentaires  | Voter Hellocoton

Suite à notre we Lyonnais, durant lequel nous n’avons pas tant que cela découvert la gastronomie de la région, c’est à Paris que nous sommes retournés découvrir ce que l’on peut trouver de bon dans nos assiettes en terme de cuisine Lyonnaise !

 

Alors à Paris, où est-ce qu’on se rend pour manger Lyonnais ?

 

Et bien, j’ai dégoté 2 adresses à vous conseiller. 2 adresses Lyonnaises à Paris, pour 2 ambiances totalement différentes ! Mais ce qui est sûr, c’est que dans l’une comme dans l’autre, le voyage est total, et ce, du début à la fin du repas ! Allez, aujourd’hui, je vous emmène à la première d’entre elles, celle qui m’a certainement réservé le plus de découvertes culinaires !

 

Le temps d’un dîner au restaurant les Mauvais Garçons à Paris

Il y a des invitations comme celles-ci que tu reçois et acceptes le sourire aux lèvres et la hâte en tête ! Ou plutôt à l’estomac, devrais-je dire. Car la proposition de Riad Fenniche, propriétaire du restaurant Les Mauvais Garçons à Paris, était en effet tout ce qu’il y a de plus gourmande ! En promesse : une soirée à la découverte des spécialités Lyonnaises, le tout dans un cadre intimiste, en plein cœur de  Paris. Et si je ne devais dire qu’une chose, c’est qu’il a su la tenir, cette promesse !

 

C’est comme des rois que nous avons été reçus, chez les Mauvais Garçons ! Riad a su nous orienter dans notre choix pour ce dîner découverte et nous a ainsi permit de découvrir quelques spécialités Lyonnaises dont nous n’avions même jamais entendu parler ! Peut-être aussi que nous n’aurions jamais osé les goûter ! (d’ailleurs, je dois avouer pour ma part ne pas avoir osé tout goûter, mais Mr MonChéri à qui je viens de dire “alors, dis-moi, tu écrirais quoi ?” me souffle mon texte !).

 

Mauvais_garcons

 

Au menu ce soir là ?

 

Pour bien commencer, et nous faire patienter, un petit vert de communard, apéritif typiquement lyonnais (kir au Beaujolais).

 

Du côté des entrées, j’ai opté pour la valeur sûre : la salade  Lyonnaise. Pas de grande découverte, il faut avouer. Mais un résultat tout de même parfait, avec des produits frais, un œuf juste mollet comme je les aime, et quelques lardons croustillants à souhait. Mr MonChéri a penché pour le saucisson brioché. Beaucoup plus original ! Et tout aussi bon. Par contre attention, il faut avoir faim, je vous préviens !

 

Mauvais_garcons

 

Mauvais_garcons

 

Pour le plat, comme vous vous en doutes, j’ai choisi une valeur sûre, tout en restant dans le Lyonnais, hein ! Mais pas trop d’exubérance quand même. Et j’ai donc dégusté une quenelle de brochet à la sauce Nantua ! (Si ma sœur lit ça… mais il faut dire que rien à voir avec les quenelles William Saurin, hein !). Mention spéciale pour la sauce, qui a en plus l’avantage de conserver le tout bien chaud. Et je dois dire que moi qui n’aimais pas les plats en sauce à une époque, je me prends de plus en plus à avoir des coups de cœur pour certaines réalisations ! Cette fois-ci, j’aurai même apprécié avoir un petit accompagnement (peut-être un peu de riz ?) pour pouvoir le plonger directement dans le plat ! Mais il faut reconnaître que la quenelle bien gonflée qu’elle était se suffit aussi à elle-même…

 

Mauvais_garcons

 

Et vous vous doutez, c’est encore Mr MonChéri qui a osé le plus originale en choisissant le tablier de sapeur ! En gros ? Des tripes panées… Eurk !! Et oui, je ne suis pas vraiment faites pour la cuisine Lyonnaise trop traditionnelle ! Mais une jolie découverte dixit le chéri qui trouve tout de même que sans sauce, l’ensemble aurait assez peu de goût.

 

Mauvais_garcons

 

Suit ensuite la cervelle de canut, l’incontournable spécialité fromagère aux herbes fraîches made in Lyon. Et si je ne connaissais pas cette spécialité il y a encore quelques mois de cela j’ai déjà eu l’occasion d’en déguster 2 versions totalement différentes ! Je vous en reparle un peu plus tard d’ailleurs (avec ma prochaine adresse Lyonnaise à Paris) mais sachez donc qu’il est possible de préparer ce plat avec du fromage blanc lisse ou pas (et parfois avec du fromage de chèvre frais), le tout assaisonné avec des herbes hachées, de l’échalote, de l’ail, du sel, du poivre, de l’huile d’olive et du vinaigre (ou du vin blanc) .

Et pour le coup, j’aime beaucoup ! Le petit goût acide et les herbes qui relèvent le tout. Un morceau de pain bien frais. Et le tour est joué (et pourtant, en entandant ce nom la première fois, j’ai eu très peur de ce qui allait arriver sur ma table…). Une préférence personnelle pour la version plus “grumeleuse” qui donne de la consistance à l’ensemble. Mais le goût reste le même !

 

Mauvais_garcons

 

Enfin, qui ne finirait pas un repas Lyonnais avec une tarte aux pralines roses ?

 

Mauvais_garcons

 

Il paraît qu’elle était meilleure que la mienne réalisée justement la semaine précédente… Je ne sais pas trop comment je dois le prendre (mais j’avoue que celle des Mauvais Garçons était plutôt bonne !). Enfin, pour me venger, j’aurai tendance à dire que la mienne en version tartelette était tout de même un peu plus jolie ! A vous de juger cette fois-ci :

 

tarte_pralines_roses

 

tarte_pralines_roses

 

Alors, qu’en dites-vous ?

Bon, quoi qu’il en soit, il faut avoir l’estomac solide pour terminer son repas avec de la tarte aux pralines roses ! Et après tout ce qu’on venait de déguster, une petite part nous a amplement suffi pour 2. Au final, je crois que je préfère la tarte aux pralines en été, lorsqu’on peut y ajouter des fruits rouges pour la rafraîchir un peu !

 

Pour conclure ? Une très bonne soirée dans ce petit restaurant de quelques tables seulement (n’oubliez pas de réserver), ouvert en 2006 !

Rassurez-vous, malgré nos choix ce soir là, il y en a pour tous les goûts et donc du plus classique aussi ! Une bonne adresse à retenir, même si les découvertes culinaires ne sont pas du goût de tous les convives de votre table, chacun devrait y trouver son bonheur ! Tous les produits sont frais et majoritairement faits par de petits artisans (notamment pour ce qui est de la charcuterie et des quenelles) en provenance du marché de Lyon, et ce lorsque ce n’est pas directement préparé dans les cuisines des Mauvais Garçons ! Qualité garantie donc.

Et service au rendez-vous aussi. C’est dans un cadre accueillant que Riad vous accueille le sourire aux lèvres, installant immédiatement une ambiance conviviale dans la petite salle.

 

 

Les-mauvais-garçons

Les Mauvais Garçons
4 Rue des Mauvais Garçons
75004 Paris

 

Un grand merci à Riad pour ce beau voyage ! Une seule frustration : que toutes les tables soient complètes ce soir là nous empêchant donc de discuter trop longtemps sur tous ces plats et surtout sur les spécificités de la belle ville de Lyon !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    10 Blabla ! sur "De la cuisine Lyonnaise à Paris : Les Mauvais Garcons"

  1. miaaaaaaaaaaaaaaaaaaaam……..!!!!!!!!!!!

  2. Aline D. dit :

    Merci pour toutes ces bonnes adresses Marine !

  3. Geekette dit :

    J’ai pour ma part testé les Mauvais Garçons en version brunch. 🙂
    Ca vaut le coup aussi.

  4. Je n’ai eu que de bons échos sur ce restaurant, et ta quenelle me met l’eau à la bouche !!

  5. Lili dit :

    J’y suis allée et regrette tellllement de ne pas avoir pris les quenelles ! En été, j’ai pris une planche avec du fromage mais, du coup, pour assez cher, j’ai peu mangé… Vite vite, des quenelles 😉

  6. Damien dit :

    Cela donne faim ! Et le 2ème restaurant dont tu parles, c’est lequel ? Il était bien ?