Sur la route… en Sardaigne !

Publié le mercredi 06 novembre 2013 dans MaRiNeTTe voyage !  |  Pas de commentaire  | Voter Hellocoton

Le dimanche matin, après avoir récupéré notre voiture de location pour la semaine (Nous l’avons prise à l’aéroport de Cagliari, car, même si nous étions déjà en ville, y retourner ne demande que 10 minutes de train et à peine plus d’1€ par personne comme je le disais. Cette option était donc la plus pratique pour le retour puisque cette fois-ci, nous lâchons la voiture pour prendre directement l’avion), nous voilà parties sur la route SS125.

 

Tout le monde m’a dit : “Si tu vas jusqu’à Dorgali, depuis Cagliari, tu peux prendre l’autoroute et y arriver en à peine plus d’une heure. Tu peux aussi prendre la SS125 et y passer la journée. Mais voir du paysage.

C’est donc la seconde option que nous avons choisie. D’autant que j’avais aussi une grande envie de voir la mer ! J’avais fait le marché la veille à Cagliari, acheté de quoi pique-niquer, et nous voilà en voiture à la recherche de beaux paysages et d’une jolie plage où pique-niquer.

 

Après avoir quitté la “civilisation”, le début de la route est assez long. Les paysages sont supers mais les kilomètres s’enchaînent sans trop en voir le bout.

(En vrai, nous n’avons fait que 230 kilomètres ce jour-là mais croyez-moi, sur ces routes de montagne, nous y avons passé du temps !)

 

sardaigne_ss125

 

sardaigne_ss125

 

A certains endroits, nous avons le choix entre la route classique et l’ancien itinéraire de la SS125. Tant qu’à le faire, autant aller au bout… nous avons donc opté pour l’ancien itinéraire, plus proche de la côte en plus. C’est comme ça que je suis tombée sur un petit panneau d’indications touristiques qui a attiré mon attention. Ayant loupé le tournant (puisque vu le panneau trop tard), après une petite hésitation, j’ai tout de même décidé de faire demi-tour. Et grand bien m’en a pris ! Point de visites touristiques malgré le panneau qui nous indiquait tours ou tombes, je ne sais plus (on a pourtant cherché, mais rien trouvé), mais bien une plage perdue au milieu de rien, qui nous tendait les bras au bout d’un chemin qui nous aurait pourtant presque fait faire demi-tour !

 

Edit du 4 octobre 2014 = Suite au gentil commentaire de Delphine, je peux désormais vous préciser que le chemin vers cette plage se trouve au km 69 de la route SS125.

 

Une plage rien que pour nous, avec son sable à perte de vue et son eau bleue qui nous tendait les bras !

Le spot parfait pour notre pique-nique au soleil. Les premiers pieds dans l’eau des vacances. La première baignade des plus agréables ! Une petite sieste au soleil avant de reprendre la route.

 

sardaigne_ss125

 

sardaigne_ss125

 

sardaigne_ss125

 

sardaigne_ss125

 

sardaigne_ss125

———-

Après quelques recherches sur Google Maps, selon mes souvenirs, et rien que pour vous, il semblerait que cette plage magique se trouve aux environs de Quirra. Sur une petite route sinueuse, on passe devant un bar en bord de  route, le panneau touristique est quelques mètres après sur la droite. Il faut continuer tout droit jusqu’au bout de la route, même lorsque celle-ci ne semble plus vraiment praticable. Il y a un simili parking arrangé un peu après ce passage. Puis vous arrivez sur le petit chemin arboré à prendre à pieds au bout duquel la plage vous tend les bras !

———-

 

En reprenant la route, on remonte très vite dans la montagne et ses routes sinueuses. On quitte alors un peu la route principale SS125 pour se rapprocher des petits villages de bergers. Villages typiques colorés, agrippés au flanc de la montagne. Jerzu. Ulassai.

 

sardaigne_ss125

 

Puis surprise de la route, encore une fois, en repartant vers Tortoli sur la SS198, un village totalement abandonné. Le village fantôme de Gairo Vecchio semble-t-il. J’ai adoré ! Certainement mon coup de cœur de la journée. Après la plage bien sûr. Mais si les villages de bergers ne m’ont laissé que peu de souvenirs (il faut dire que nous n’avons pas pris le temps de nous y arrêter pour s’y promener), ces ruines en bord de route sont exactement le genre de choses que j’aime à découvrir !

 

sardaigne_ss125

 

sardaigne_ss125

 

sardaigne_ss125

 

sardaigne

 

sardaigne_ss125

sardaigne_ss125

 

sardaigne_ss125

 

Après quelques recherches, il semblerait que ce village ait été abandonné suite aux inondations et glissements de terrain qui ont eu lieu dans la région en 1951. Des bâtisses inhabitées donc depuis plus de 60 ans. Mais où la vie semble presque s’être arrêtée hier. En s’approchant de quelques maisons, on y voit des chaînes et des cadenas neufs. Comme si la porte était prête à se rouvrir demain (mais soyons clairs, le temps a fait son affaire et les habitations sont cependant bien délabrées). Un groupe d’enfants erre dans un coin. Des chèvres sont sur un terrain à l’arrière.

J’ai envie d’y retourner et de m’aventurer entre ces maisons, de parcourir les ruelles, ça a l’air hyper étendu et j’ai l’impression de n’en avoir vu qu’un aperçu… (merci Google encore une fois pour la découverte post voyage !)

 

La route se prolonge ensuite vers Tortoli, Baunei et Urzulei avant d’arriver à Dorgali en fin de soirée ! Demain sera un autre jour : un peu (beaucoup) moins de route, beaucoup plus de plage !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?