Revue ciné : Shrek 4 – Il était une fin – en IMAX 3D

Publié le mercredi 30 juin 2010 dans J'ai testé pour vous !  |  Pas de commentaire  | Voter Hellocoton

Shrek 4 – Il était une fin, au cinéma le 30 juin 2010

 

Shrek, l’histoire, je ne vous la refait pas…
Bien que ? Allez, on y va :

 

“Après avoir vaincu un méchant dragon, sauvé une belle princesse et le royaume de ses parents, que peut encore faire un ogre malodorant et mal léché ? Domestiqué, assagi, Shrek a perdu jusqu’à l’envie de rugir et regrette le bon vieux temps où il semait la terreur dans le royaume. Aujourd’hui, tel une idole déchue, il se contente de signer des autographes à tour de bras. Trop triste…
C’est alors que l’habile et sournois Tracassin lui propose un contrat. Shrek se retrouve soudain transporté dans un monde parallèle totalement déjanté où les ogres sont pourchassés, où Tracassin est roi, où Fiona et son bien-aimé ne se sont jamais rencontrés…
Shrek va-t-il réussir à déjouer le sortilège, à repasser de l’autre côté du miroir, à sauver ses amis, à retrouver son monde et reconquérir l’amour de sa vie ?”

 

shrek

Ce que j’ai pensé de Shrek 4 – Il était une fin

 

Vous allez probablement rigoler mais je n’avais jamais vu aucun Shrek jusqu’à hier ! Ce 4è épisode des aventures de l’ogre vert fut donc une première pour moi. Je ne peux donc pas vous dire s’il est mieux, moins bien, ni même à la hauteur de sa réputation ? Tout ce que je sais, c’est que ça m’a plu !

Pas de problème pour suivre l’histoire même en ayant loupé tout le début. le film est bien mené, du début à la fin. Il y a certainement de nombreuses références aux autres épisodes mais ne pas les saisir ne m’a pas manqué pour suivre et apprécier.

De plus, même si cela reste un film d’animation, qu’on regarde d’avantage pour se détendre que pour réfléchir, on y retrouve tout de même une morale : finalement, on ne voit pas toujours notre chance, alors parfois, c’est bien d’y réfléchir et d’en prendre conscience ! Ce n’est pas toujours mieux ailleurs…

 

Ce que j’ai pensé de l’IMAX 3D

 

Mais ce qui m’a vraiment fascinée durant la projection, c’est bien sûre cette technologie : l’IMAX 3D.

J’avais vu Alice aux pays des merveilles en 3D et même si la technique est nouvelle au cinéma et assez impressionnante, je ne l’avais pas vraiment trouvée agréable. C’est marrant, certes, de voir les objets voler, de sursauter en ayant l’impression qu’on va se les prendre dans la tête. Mais ça va dans tous les sens et cela demande pas mal de concentration à nos yeux (et notre tête) pour “faire la mise au point”.

 

Shrek en IMAX 3D, c’était complètement différent. ça reste de la 3D, bien sûr, mais c’est vraiment naturel. Pas de temps d’adaptation ni rien. J’en suis même venue à me poser la question si la 3D était bien là, au début. Mais oui, elle est là, toute en profondeur. C’est comme si l’écran était une scène, les objets n’en sortent pas forcément mais ils ont du volume. Et ça, c’est vraiment top et ça vaut le détour !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?