Revue ciné : L’homme qui voulait vivre sa vie

Publié le vendredi 29 octobre 2010 dans J'ai testé pour vous !  |  5 Commentaires  | Voter Hellocoton

L’homme qui voulait vivre sa vie, au cinéma le 3 novembre 2010

 

Il y a quelques week-end de cela, au cours d’une discussion lors d’un trajet en voiture, Mr MonChéri m’annonçait que cela lui manquait de ne plus aller au cinéma depuis un long moment. On doit en effet aller voir “The Social Network” ainsi que “Les Petits Mouchoirs”. Mais on ne trouve jamais le temps pour ça…

Alors quand on m’a proposé d’aller voir “L’Homme qui voulait vivre sa vie”, juste après cette conversation, vous comprendrez que je ne pouvais pas refuser. D’ailleurs, je n’avais pas envie de refuser. J’ai lu le roman de Douglas Kennedy et me souviens avoir été passionnée par cette histoire et habitée par une envie de rapidement connaître la suite tant que je n’avais pas terminé le livre. Et même si je ne me souvenais plus totalement de l’histoire, et surtout que je n’ai pas souhaité y réfléchir davantage pour ne pas trop gâcher la surprise, j’avais hâte de découvrir cela en images.

 

Bref, je ne suis pas là pour vous raconter ma vie, mais bien celle de ce film.

 

Ce qu’on peut lire sur L’homme qui voulait vivre sa vie

 

“Paul Exben a tout pour être heureux : une belle situation professionnelle, une femme et deux enfants magnifiques. Sauf que cette vie n’est pas celle dont il rêvait. Un coup de folie va faire basculer son existence, l’amenant à endosser une nouvelle identité qui va lui permettre de vivre sa vie.”


Homme qui voulait vivre

 

Mon avis sur L’homme qui voulait vivre sa vie

 

La présentation est relativement brève, mais finalement, je ne souhaite pas en dire tellement plus, cela vous dévoilerait déjà trop d’informations sur le film. En lisant ce texte, Mr MonChéri m’a dit que ça avait l’air d’un film à l’eau de rose. Il m’a dit que si c’était le cas, il sortirait de la salle (façon de parler, bien sûr, mais qui vous montre bien qu’il n’était pas disposé à voir un tel film). Finalement, je crois qu’il a beaucoup aimé, lui aussi. Et est même sorti un peu “retourné” comme tous ceux qui n’avaient pas lu le livre d’ailleurs. Besoin d’atterrir à la suite.

Pour ma part, connaissant l’histoire, j’ai apprécié la redécouvrir sous un autre angle. Le début plutôt fidèle à mes souvenirs. La fin nettement moins.

 

Une belle histoire de la vie qui nous met en avant le fait que les apparences sont souvent trompeuses. Paul Exben, qui a tout pour réussir : une jolie famille, une grande maison, une belle place professionnelle. Mais ce ne sont donc que des apparences… Paul souffre de la froideur de sa femme, et cultive le rêve caché de devenir photographe.

Ce film nous fait finalement réfléchir sur le choix à faire entre vivre sa vie, telle qu’on la souhaite, telle qu’on l’espère, ou se satisfaire de ce qu’on a. Romain Duris et Marina Foïs incarnent parfaitement leurs personnages. Et la froideur de Marina Foïs dans le film est d’ailleurs surprenante lorsqu’on a la chance, comme moi, de la rencontrer par la suite et de découvrir son humour et ouverture d’esprit.

 

Finalement, un film qui remet pas mal de choses en question, mais je vous laisse aller le découvrir, et attends vos réactions !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    5 Blabla ! sur "Revue ciné : L’homme qui voulait vivre sa vie"

  1. Dominique dit :

    fan de Douglas Kennedy, je ne veux pas louper ce film :)))

  2. J’ai vraiment envie de voir ce film, je n’en entend que du bien. Merci pour cette critique détaillée 

  3. Moi, je suis fan de Romain DURIS ! Fan inconditionnel !