Quand les blogueurs sont invités à déguster…

Publié le lundi 27 septembre 2010 dans J'ai testé pour vous !  |  Pas de commentaire  | Voter Hellocoton

… du vin !

 

C’est aujourd’hui de plus en plus fréquent de recevoir des invitations dégustations. Entendez par là, des invitations lancées par des marques de grande consommation. Que ce soit des boissons, des biscuits, des produits laitiers, et même du fromage…

Alors bien sûr, il n’y a pas de raison pour que les marques de boissons alcoolisées n’y passent pas. Ou plutôt, que les blogueurs ne passent pas par les marques de boissons alcoolisées.

 

C’est ainsi que j’ai pu apprendre à aimer la 1664 blanche lors de la soirée Les Terrasses Bleues du 16 juillet dernier.

De même, j’ai pu découvrir le dernier né de chez Martini, le Martini Spumante.

 

Et plus récemment, c’est de vin que j’ai pu alimenter mon palais. Mais pas n’importe quel vin. Les vins de l’ AOC Corbières.

Je dois avouer ne pas être une grande connaisseuse en vin, même si j’aime l’apprécier. Mais sachez que les vins de l’AOC Corbières ont cette appellation depuis maintenant 25 ans. Et s’ils ne sont pas des plus connus, ils cherchent aujourd’hui à changer ça. Au programme, un logo tout beau tout nouveau, afin de moderniser l’image de la marque.

 

corbieres1 

Mais surtout, une approche qui vise à communiquer auprès d’une nouvelle cible, celle qui se trouve sur internet (et c’est là que les blogueurs apparaissent).

Une soirée qui était donc riche en goût, mais aussi riche en découvertes. Pour moi, côté dégustation. Pour ces producteurs, côté technologie. Des panneaux nous incitant à twitter et des discussions à n’en plus finir avec ces personnes, qui au milieu de leur cave à vin, ont forcément moins connaissance de ces outils que nous. Un échange donc en bonne et due forme. Ils m’ont appris sur le vin. Je leur ai appris sur Twitter. Et c’était plutôt sympa, pour une fois, de ne pas être la seule à écouter l’autre !

 

corbieres2

 

Aujourd’hui, produire pour vendre ne suffit plus, et il faut presque vendre avant de produire. Et ça, les vignerons de l’AOC Corbières l’ont bien compris, et je leur tire mon chapeau bas car s’attaquer et s’exposer à Twitter lorsqu’on connaît à peine Facebook… ce n’est pas évident !

 

Pour ce qui est du vin en lui-même, je ne suis donc pas la mieux placée pour en parler. Même si je l’ai apprécié. Une seule déception : une seule représentation de vin blanc, mon préféré !

 

Pour en savoir plus, je vous suggère de vous rendre sur le site, tout nouveau : www.aoc-corbieres.com mais pour vous donner un bel aperçu, voici 20 bonnes raisons de préférer Corbières (et oui, toutes les solutions sont bonnes pour attirer notre attention, et l’AOC Corbières a bien compris que ce type de liste “20 bonnes raisons pour…” nous parle bien ! )

  • 1. Une terre de caractère et de retenue, faites de pierres rocailleuses et de petites vallées.
  • 2. Une diversité géologique unique et des terroirs qui façonnent les vignes.
  • 3. Des conditions climatiques favorables : un ensoleillement important, un vent du Nord sec et une influence méditerrannéenne.
  • 4. Une tradition du terroir, un patrimoine viticole riche qui remonte à l’occupation romaine.
  • 5. Une langue, un accent, témoignages vivants d’une culture, d’une authenticité et d’un pays de caractère.
  • 6. …

  • 20. Une communication identitaire, porteuse d’image.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?