Le menu de Cannes vu par The Heat

Publié le jeudi 21 avril 2011 dans J'ai testé pour vous !  |  3 Commentaires  | Voter Hellocoton

Samedi dernier, j’ai eu l’occasion de vivre un moment un peu hors du temps. Et pour cause, puisque le thème du déjeuner auquel j’étais invitée par Dorian n’était autre que “cocktail dans les années 50“.

Années 50… ça fait un sacré voyage dans le temps ça !

Et je peux vous confirmer que nous avons plutôt bien voyagé.

 

Pour ma part, c’est Walinette qui s’est chargée de me relooker dès le début de la rencontre, histoire de tout de suite nous mettre dans l’ambiance. Et il faut reconnaître que la mission était un sacré challenge : relooker une dizaine de personnes, hommes et femmes, sans les connaître et sans droit à l’erreur au niveau des tailles… Dur dur ! Mais défi largement relevé par Walinette qui nous a concocté des tenues au top ! Et sans une erreur ! Chapeau bas madame.

 

marinetteMe voici relookée et maquillée, prête à me rendre au cocktail !

Jupe Promod

Ceinture-lunettes cat’s eye

Bracelet New Look

Escarpins Mellow Yellow

Chemise H&M

Foulard en soie vintage, pochette en cuir vintage

 

Nous avons ensuite un peu patienté, le temps que chacun, chacune, puisse se faire relooker, maquiller, pomponner… mais aussi que les chefs d’un jour puissent nous concocter un bon repas. Et l’attente n’était pas non plus des plus désagréable puisqu’en terrasse, magnifique vue sur la Tour Eiffel, soleil resplendissant, … et ambiance spéciale avec la découverte de chacune des tenues.

 

Menu cannes (1)

 

Nous en avons aussi profité pour aller faire un tour en cuisines. Histoire de respirer un peu les bonnes odeurs et de nous titiller les papilles. Histoire aussi de regarder les jolies couleurs qui se préparaient pour de bonnes saveurs…

 

Menu cannes (12)

 

Et pour moi, l’occasion aussi d’admirer la jolie cuisine. Certains le savent – ou pas – mais je suis justement en pleins travaux pour ma propre cuisine qui sera un peu le pompon de mon home sweet home, the cherry sur le cake, le point ultime et principal de ces longs travaux ! Mon attente depuis un moment… Une réflexion longue et même difficile, car attention, une cuisine, ce n’est pas une simple peinture sur un mur, après tout pas si difficile à changer si erreur. Non, une cuisine, c’est presque pour la vie !

 

Bref… j’ai un peu rêvé devant les installations prévues pour ce Menu de Cannes… Une hotte encastrée dans le plan de travail qui sort et protège le mur comme une crédence lorsque nécessaire, des prises intégrées dans le plan de travail, une machine à café encastrable, un frigo américain parfaitement intégré au décor, … et bien d’autres choses encore !

 

Menu cannes (4)

 

Menu cannes (5)

 

Mais c’est bien sûr la dégustation que nous attendions toutes et tous. Il faut dire que mettre le réveil de samedi matin, c’était dur dur. Départ précipité donc, et sans petit déjeuner. Mini pression tout de même quant à la découverte de ma tenue du jour. Tout ça… ça creuse !

 

Nous étions donc ravis lorsqu’on a entendu “allez, on peut y aller !”. Mais nous n’avons pas râlé pour autant lorsque l’on nous a annoncé qu’il allait falloir faire une seconde prise pour notre entrée dans les lieux… Comme quoi, nous sommes bien élevés ! Et comme quoi aussi, non, tout cela n’est pas entièrement naturel 😉 Vous pourrez d’ailleurs en juger par vous même en admirant ma tête – des plus naturelles, n’est-ce pas – sur la vidéo un peu plus bas.

 

Bref, voilà l’heure tant attendue et je dois dire que personne n’a regretté. Ou plutôt, si, l’estomac de chacun de nous, un peu trop plein après le repas !

 

 

Menu cannes (14)

Buffet de l’équipe The Heat – Dorian, assisté avec brio par Adèle Hugo

 

Un buffet haut en couleurs et en saveurs.

  • Des petits pains au foie gras et poires confites à la cannelle… une tuerie !
  • Des bagels multi saveurs (même si là, il faut avouer que Dorian m’a lamentablement copiée !! Je rigole)

Menu cannes (15)

  • Des verrines de carpaccio de Saint Jacques au gingembre.
  • Une salade aux agrumes (et au pamplemousse !)

Menu cannes (17)

  • Et même un cocktail à la couleur étonnante, et au goût chavirant !

Menu cannes (16)

  • Des desserts à tomber par terre : entre la verrine de cheesecake et la meringue à la crème chantilly et aux framboises… mon coeur n’a pas su choisir : j’ai pris les deux !

 

Côté des concurrents, Cook’n Roll, il faut avouer qu’on mangeait plutôt bien aussi ! Dans un autre genre d’ailleurs. Un peu plus “bouchée” que repas. Mais en quantité, et en variété. Je n’ai rien à redire non plus. Même si la raison me pousse à préférer The Heat !

 

Menu cannes (13)

 

Menudecannes (1)

 

 

Et puis… l’heure de voter est arrivée.

Et là… c’est le drame !

 

Il faut dire que contrairement à la première édition du Menu de Cannes, nous n’étions cette fois-ci pas assis, et surtout, nous avions le droit d’aller d’un buffet à l’autre. Avantage pour nous, certainement ! Car c’était très sympa de pouvoir aller piocher chez le voisin, d’aller se faire une idée, d’échanger avec “le concurrent”.

Mais finalement, pour les personnes connaissant un peu moins bien les équipes (et je pense notamment aux gagnants Facebook), c’était peut-être un peu plus diffic
ile de se sentir proche de son équipe, car mis à part le moment du relooking, il est vrai que nous n’avons que peu l’occasion d’échanger avec eux.

On comprend donc mieux pourquoi le résultat n’a pas été 50/50, chacun votant pour sa propre équipe. Non ! Certains ont été totalement impartiaux. Et… le résultat est tombé.

 

C’est donc l’équipe Cook’n Roll qui aura la joie (et le stress) de s’envoler pour Cannes, pour peut-être servir un dîner d’exception à Robert de Niro et à l’ensemble du jury du 64e Festival de Cannes…

 

Et en étant tout à fait transparente, je comprends un peu leur victoire, pour une seule (et bonne, malgré tout) raison : la décoration. Marjorie a vraiment assuré !

 

Menudecannes (3)

 

Sa table nous transportait réellement dans un univers, quelques 60 années plus tôt !

 

marjorie

 

Un univers travaillé et complet, alors que côté The Heat, si les tenues et le buffet était parfait, il nous a manqué cet univers pour nous faire voyager. Et c’est un peu dommage, surtout pour Walinette et Dorian qui ont, quant à eux, tout donné pour que leur prestation soit parfaite !

 

Un grand bravo donc aux 2 équipes qui ont chacune fourni un travail remarquable et nous ont permis de passer une journée hors du temps, vraiment agréable !
Dur dur de “revenir en 2011” en sortant de là… pour ma part, avec reprise du pinceau pour justement rendre un peu plus agréable mon home sweet home et surtout ma future cuisine – de rêve !

 

 

 

Le menu de Cannes était organisé au Palais de Tokyo par Electrolux.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    3 Blabla ! sur "Le menu de Cannes vu par The Heat"

  1. annouchka dit :

    Je suis d’accord, c’est vraiment la déco qui a pêché dans votre équipe car le reste était parfait ! C’est dommage car Walinette a vraiment bien bossé (elle a beaucoup de goût, j’ai aimé ses multiples inspirations) et j’ai clairement adoré la cuisine de Dorian, surtout ses bagels ! 🙂

    Enfin ce n’est qu’un jeu et l’essentiel est qu’on ait toutes passé un bon moment !

    J’ai été ravie de te voir en tout cas.

  2. Jade dit :

    Tu ne mentionnes pas le nom du décorateur de votre équipe – un petit contentieux? :/ parce que en effet niveau déco ce n’était pas top… (super jolie ta tenue en tous cas :))) ).

    • Marinette dit :

      Non non pas de contentieux (oui oui j’ai 1 mois de retard dans ma réponse…) juste effectivement je ne l’ai pas plus apprécié que ça et surtout trouve son manque d’implication un peu dommage pour le reste de l’équipe. Autant j’ai donc envie de féliciter les 2 autres participants autant je ne souhaitais pas m’attarder sur lui (ni le pointer du doigt d’ailleurs) dans mon article 😉