Comment Vicks m’a sauvée ! (ou pas)

Publié le mardi 05 octobre 2010 dans J'ai testé pour vous !  |  3 Commentaires  | Voter Hellocoton

Matin de séminaire.

Je pars de chez moi, tout va bien. Il pleut… et il est 6h30. Il fait froid. Je suis fatiguée.

Mais qu’importe : tout va bien. Jusque là.

 

Car une heure plus tard, c’est la cata. Ce petit picotement au fond du nez. Cette petite gêne au fond de la gorge. Ce petit tapotement au fond de ma tête. Le rhume est là, et bien là ! Le vicelard m’a prise au dépourvu, un jour de non retour chez moi, un jour de non prévision, un jour où même pas un mouchoir ne m’accompagne – et donc encore moins le Vicks Première Défense bien gentiment déposé directement à mon bureau par le – beau – coursier.

 

J’ai donc passé deux jours à lutter seule contre ces microbes, ne pensant qu’à une chose : rentrer chez moi retrouver ce Vicks Première Défense lâchement abandonné sur ma table basse.

 

Et vous savez quoi ? Même si ce Vicks Première Défense est davantage fait pour prévenir dès les premiers signes de malaise… et bien, je crois que Vicks m’a sauvée !

 

Vicks Première Défense est un spray nasal à base de dérivé de plantes spécialement conçu pour ENCAPSULER , INACTIVER et ELIMINER les virus du rhume avant qu’ils ne s’installent et ne se développent !

 

D’ailleurs, plus qu’un spray, c’est en fait un véritable gel. J’étais habituée aux “pschitts” tant détestés lorsque j’étais enfant. Le truc qui coule plus qu’autre chose et qui te picote partout. Le Vicks, ça te picote, c’est mentholé, mais j’aime ! Le gel, ça reste en place, et tu le sens presque faire effet en direct.

 

Une seule journée aura donc suffit à Vicks pour battre mes microbes, et même si je ne peux pas dire que je me suis alors retrouvée au top (puisque mon état était du coup bien avancé) il faut avouer que l’évolution a été bien plus rapide que je n’aurai pu l’imaginer.

Vicks m’a donc sauvée…

 

Par contre, attention, fatigue et Vicks se battant chacun de leur côté, ne pas abandonner trop vite votre Vicks, ou vous verrez votre état rechuter…mais tel devait sûrement en être mon destin !

 

Pour info : Vicks Première Défense, 7,20€ les 15ml.

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    3 Blabla ! sur "Comment Vicks m’a sauvée ! (ou pas)"

  1. cleopat dit :

    7€50 pas donné mais si ça peut sauver une vie 😉

    mais une fois entamé faut il l utiliser dans  un délai précis ?(un peu comme les collyres)

  2. cleopat dit :

    c est vrai tout est cher mais là ça en vaut la peine si ça ne se périme pas très vite 😉