Abercrombie & Fitch Paris : le concept poussé à l’extrême !

Publié le mardi 13 septembre 2011 dans J'ai testé pour vous !  |  Pas de commentaire  | Voter Hellocoton

Et oui, malgré ma critique farouche à l’encontre de l’installation de Abercrombie & Fitch à Paris, j’ai tout de même fini par y mettre les pieds ! Vous remarquerez que j’ai réussi l’exploit (car je reste grand fan, malgré tout) de tenir plus de 3 mois avant d’aller visiter cette nouvelle boutique pourtant à seulement quelques kilomètres de chez moi…

Mais pour, ou contre, je me devais de faire cette visite afin de pouvoir vous livrer mon avis, réel, cette fois-ci, en toute connaissance de cause.

 

Mais là… c’est le drame ! Comme diraient certains.
Effectivement, on ne peut pas dire que j’ai adoré mon passage dans la nouvelle boutique Abercrombie & Fitch des Champs Elysées.
Il faut avour que l’entrée en impose. Tu quittes complètement les Champs Elysées et son brouhaha pour parcourir quelques mètres d’une petite allée verdoyante et entretenue à merveille avant de découvrir l’entrée réelle de la bâtisse qui reçoit désormais cette dernière née des boutiques Abercrombie & Fitch.

 

abercrombie portail

 

A l’entrée, étape obligatoire : le beau gosse torse nu et la photographe à polaroïd pour immortaliser ta visite. Quelques autres beaux gosses torse-nu à l’extérieur. Puis derrière le premier mur, la boutique ! Tout cela étant la mise en scène ahbituelle Abercrombie & Fitch. Passons.

 

Dans la boutique, cela commence par une première pièce faisant office de second hall, plutôt spacieuse cette pièce, et sans cesse astiquée par 2 balayeurs professionnels de la serpillière qui fait briller. Et croyez moi, ils étaient là lors de mon arrivée, lors de mon passage après le 1er tour du rez-de-chaussée, et lors de ma sortie, après avoir fait le tour complet du magasin, eux, repassant sans cesse au même endroit comme si chaque pas allait dénaturer la beauté même du lieu…

 

Dans le même genre, j’ai croisé quelques Abercrombie girls and boys en train de frotter et faire briller les petites vitrines en verre qui accueillent les vêtements.Ah oui, car dans la boutique parisienne, les vêtements ne sont pas sur de simples portants. Nombreuses vitrines en verre les mettent en avant.

 

Mais le pire… ce sont tous ces Abercrombie girls and boys postés devant chaque rayon, et croyez-moi, ça en fait un paquet, qui remettent les fringues en place au moindre coup de vent subi. J’ai vu un mec retendre un polo sur son cintre, et une autre fille repositionner un ceintre parfaitement à l’horizontal car il dépassait d’environ 1/2 centimètre des autres…

 

Abercrombie paris (1)

 

Abercrombie paris (7)

 

Bref, c’est propre et c’est rangé, ça, c’est sûr ! Mais c’est trop !! C’est à peine si j’ai osé toucher une jupe ou admirer un pull de peur d’en voir l’un d’eux me sauter dessus ou me lancer un regard assassin.

 

Alors, c’est sûr, rien à voir avec cette boutique Abercrombie & Fitch visitée cet été à Orlando, et dans laquelle les rayons étaient comme tout juste visités par une tornade : dans un désordre total et quasi vides !

C’est sûr aussi que j’ai choisi un jour de semaine pour ma visite et que la foule ne se pressait donc pas dans les rayons qui sont donc peut-être un peu moins rangés en week-end par exemple. Mais quand même !

 

Ce magasin Abercrombie & Fitch des Champs Elysées ressemble à un écrin de démonstration où tout doit briller et être parfait. Un vrai musée pour la marque mais rien à voir avec une boutique où il fait bon dépenser son argent !

 

D’ailleurs, en parlant d’argent, ok, Abercrombie & Fitch, ça a toujours été cher, et en euros encore plus. Mais quand même ! Aux Etats-Unis tu réussies fréquemment à trouver quelques pièces abordables et à ressortir avec un sac rempli en ayant bien entamé ton budget shopping du moins mais sans non plus avoir cassé ta tirelire. Ici, à Paris, impossible ! J’ai pourtant regarder un peu (sans trop bouger les vêtements, promis) afin de découvrir la fameuse étiquette de prix (à savoir que chez Abercrombie, les premiers vêtements du portant ne présentent jamais le prix). Bref… la pièce la moins chère que j’ai trouvé était tout de même à 75€ !!! Et cela pour une simple écharpe !!

 

Abercrombie paris (2)

 

Les Abercrombie girls and boys sont tous habillés pareil, ce qui n’est plus le cas aux Etats-Unis. Il fait très sombre dans la boutique, ce qui lui donne davantage les allures de la boutique Abercrombie & Fitch londonnienne que de celles des Etats-Unis. Au final, j’ai presque cette impression que les boutiques à l’étranger exploitent le concept à fond, voir beaucoup trop à fond, alors que les boutiques américaines en deviennent presque “normales”. Il y a bien sûr l’essence Abercrombie & Fitch bien présente et reconnaissable mais celle-ci est beaucoup trop poussée selon moi !

 

Même les parfums sont bien ordonnés sur les tables et entourés d’un petit noeud. (parfum qui est d’ailleurs tellement présent dans la boutique que même quelques heures plus tard, j’avais l’impression que Mr MonChéri se promenait dans l’appart (puisque je lui ai offert ce parfum il y a quelques temps, mais c’était en fait mes propres fringues qui sentaient !).

 

Abercrombie paris (5)

 

Et enfin, des couples d’Abercrombie girls and boys se dandinent sur la musique à tous les étages, et sont réellement là pour ça et non pas pour servir le client. Du jamais vu !!

 

Côté déco, c’est grandiose, impressionnant, énorme… 4 étages de fringues épurées, avec un escalier central gargantuesque et une statue en bas qui en impose…

 

Abercrombie paris (3)

 

Abercrombie paris (4)

 

Bref, déception confirmée pour ma part face à cette boutique Abercrombie & Fitch parisienne.

Je ne dis pas ne plus aimer la marque, au contraire, j’ai été ravie de me rendre dans les boutiques américaines cet été pour m’y sentir “comme là-bas” (forcément) et admirer les petits looks que j’aime, mais là… c’est trop !

 

 

Au passage, je m’excuse pour la qualité des photos mais celles-ci étant soit disant interdites dans le magasin… ajouté au fait qu’il fait quasi noir, c’est tout de suite plus compliqué !

 

D’ailleurs, pour t’informer de cela, les Abercrombie girls and boys parisiens te parlent en anglais, à nouveau pour faire comme si nous étions là-bas ??? (Auquel cas, il ne fallait pas venir s’installer sur les Champs Elysées selon moi !).

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?