Mon été à la plage sera Etam ou ne sera pas [Concours inside]

Publié le mardi 15 juin 2010 dans Dans mon dressing !  |  18 Commentaires  | Voter Hellocoton

Cet été, les filles, si vous me voyez sur la plage, ce sera en mode Etam ! Ou ce ne sera pas.

 

Entendez par là que si vous me voyez sur la plage ce sera :

  • En maillot de bain Etam puisqu’une pièce de chacune des 3 collections actuelles est venue récemment se ranger dans mon dressing.
  • Ce sera qu’Etam m’y a emmenée, puisque je n’ai aujourd’hui aucunes vacances playa de prévues, ni même aucunes vacances tout court pour l’été d’ailleurs.

Et c’est là que je sens votre curiosité attisée…

  • Quels sont donc mes beaux maillots ?
  • Qu’est ce que cette histoire d’Etam qui m’emmènerait à la playa ?

 

Pour la première question, rien de plus simple !

 

Mon dressing s’est donc vu pourvu d’un maillot de bain de la collection de Natalia Vodianova pour Etam. L’un de ceux que j’avais d’ailleurs pu admirer durant le défilé Etam lingerie au Ritz, en janvier. En réalité, j’ai voulu laisser Mr MonChéri choisir mon maillot mais… voilà vers quoi s’est dirigé son choix :

 

Jane etam lingerie

 

Vous comprendrez que je m’en suis trouvée un peu effrayée… J’ai donc cherché à rester dans le même esprit -côté matière) en choisissant le modèle Jane 2 pièces :

 

Jane 2 etam lingerie

 

Sauf que ce n’est pas vraiment la matière qui intéressait Mr MonChéri…

Et du coup j’avoue qu’à force d’y penser, le premier modèle finit par vraiment m’intriguer ! Il faudrait que je passe l’essayer un de ces jours…

 

Etam chocolat

Finalement, j’ai quand même voulu lui faire plaisir en prenant un maillot dans l’esprit du premier.

 

C’est dans la nouvelle collection de Fatou Kébé que j’ai pu trouver mon bonheur.

 

Fatou Kébé, c’est une créatrice de talent et pleine d’humanité puisqu’en réalisant ces pièces pour Etam Lingerie, elle a ainsi procuré du travail à de nombreuses femmes d’Afrique.

 

Une collection qui ressemble donc à ses origines, aux couleurs de l’Afrique, mais aussi agrémentée de bijoux, porte bonheur pour certains.

 

Sur le mien (modèle Sexy Chocolat), il s’agit de petites perles, sur d’autres des coquillages, et parfois même un petit pendentif qui donne tout son effet au maillot !

 

 

 

Et comme vous remarquerez, mon super mannequin porte ce maillot à ravire… Allez, je vous le montre quand même en version réelle :

 

 

sexy chocolat dos etam lingerie

sexy chocolat etam lingerie

 

Et pour finir, puisque l’actualité l’oblige… j’ai bien sûr mon maillot de bain coupe du monde ! Mais attention, j’ai tenté de faire dans le discret ou du moins dans le passe partout – coupe du monde ok, mais non reconnaissable si non amateur (je me suis donc tournée vers le modèle Argentine, le seul qui ne fasse pas trop “drapeau”).

 

argentine etam lingerie

 

 

Etam argentine

 

 

Alors, vous optez pour lequel ?

L’idéal serait de partir au moins 3 jours, histoire de pouvoir porter les trois, non ?

Mais arrêtons de rêver… Etam nous propose déjà de partir un week-end, sauf que pour ça, il va falloir vous motiver !

 

CONCOURS inside :

 

Venons-en, donc, à ce qui vous intéresse le plus, j’en suis sûre ! Car oui, si Etam pourrait bien m’emmener à la plage cet été, ce n’est pas seule, mais bien avec l’une d’entre vous ! Sauf que, attention, il va y avoir de la compétition dans l’air je sens !

Et oui, le prix a gagner n’est autre qu’un week-end au choix à Barcelone, à Madrid, à Saint Jean de Luz, à Juan les Pins, à Porto Vecchio ou à Porto Banuls. Alors pour ma part, à première vue, petite préférence pour Barcelone, enfin… je dis ça, je ne dis rien ! Car les filles : c’est à vous de jouer maintenant !

 

Et comment ?

Rien de plus simple : il vous faut me raconter dans un commentaire votre anecdote la plus drôle autour d’un maillot de bain. Alors attention, je compte sur vous pour être inventives, imaginatives, drôles, pétillantes, …

 

Participations ouvertes jusqu’au 27 juin minuit.
Une seule participation par personne n’est acceptée : si vous jouez ici, ne retournez surtout pas jouer sur un autre blog, vus seriez alors disqualifiée.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    18 Blabla ! sur "Mon été à la plage sera Etam ou ne sera pas [Concours inside]"

  1. Bridget dit :
    Je vais pas faire ma Cosette mais je n’ai pas eu souvent l’occasion d’enfiler le maillot de bain.(Job d’été pendant toutes mes études mais pas du tout proche de la mer, et ensuite enchainement des cdi sans avoir le tps de prendre des vacances…)

    Donc dans mes souvenirs lointains, je me souviens de mes premières sessions d’adolescentes à la piscine où j’ai sorti le maillot de bain blanc en lycra sans savoir qu’une fois dans l’eau on voyait à travers.
    Comme à 14 ans c’était pas vraiment la mode de l’intégrale ni du ticket de métro, j’ai vu tous les regards se diriger vers moi en sortant de l’eau et fini l’après midi au bord de la piscine avec le drap de bain autour de la taille.
     
    Si mes souvenirs sont bons, je me souviens aussi d’une fois dans la piscine d’une copine où en faisant les folles avec les mecs, j’ai fini par perdre le haut de mon maillot de bain sans m’en rendre compte.
    Et hop toute la bande de potes qui a eu droit à une pleine vue sur ma poitrine!
     
    Décidemment, j’ai de la marge pour apprivoiser le milieu aquatique
  2. Marie dit :

    Hello Marinette!

    Avec ton offre de weekend, tu me prends par les sentiments là! Alors je vais te raconter une histoire de maillots de bain! Je me lance!

    Nous, les filles, nous aimons toutes acheter des maillots stylées pour l’été; nous le choisissons d’ailleurs plus pour son style générallement que pour son confort!

    Il y a quelques années de cela, j’avais un joli petit maillot deux pièces bleu, l’un de mes premiers d’ailleurs (je devais avoir 13-14ans). J’en étais toute fière, mais ne partant que très peu en vacances, je n’avais pas beaucoup d’occasions de le mettre!

    L’été qui suivit, ma mère nous a emmené un weekend au futuroscope. Pour ne pas revenir directement le lendemain et profiter de la chaleur, nous sommes allés dans une piscine municipale genre Aquaboulevard (avec tobbogans…).

    Il est bien connu, pour les ammateurs de la glisse sur tobbogans, que de mettre son maillot en “string” fait avancer plus vite! D’habitude,je le fait, mais il y avait une sacré queue, je n’allais donc pas montrer mes fesses à tout le monde!

    Mon tour arrive, je me lance dans le tobbogan (qui, bien sûr, dispose d’un jet d’eau pour nous faire mieux glisser), et LA, c’est le drame…..je n’avance pas et reste accrocheée au toboggan, j’essai de pousser avec mes bras, me tortille dans tous les sens..rien à faire! Le pire arrive alors: la foule commence à me huer, à me dire d’aller plus vite, les gens rigolent…LA HONTE! Mais je n’arrive toujours pas à avancer! Mon frère qui était derrière moi se marre (évitant de préciser que je suis sa soeur, bien évidemment!).

    Résultat: j’ai réussi, tant bien que mal, à descendre mais sans glisser, en un temps plus que record (5 bonne minutes!) ce qui m’a valu le surnom de “poisson mort” toute la journée! Heureusement que c’était à Poitiers et non chez moi!

    Conseil: Mieux vaut adopter la “string position” pour glisser et s’assurer que son maillot ne soit pas “à crampons”, car là il y avait un sérieux problème! LOL

    Voili, vive la honte!

    • Marinette dit :

      Tu sais quoi ? Je ne savais mm pas que ça “glissait” mieux en “string” ! (mais je l’ai vu écrit un peu partout suite à ce concours sur d’autres blogs aussi donc… je te crois 😉 )

  3. Céline dit :

    Tous les étés, je partais en vacances près de Saint Maxime et j’allais à la plage. Jusque là, rien de bien extraordinaire pour une histoire de maillot de bain !

    Sauf que ma plage, oui MA plage, elle était particulière !

    A 50m du bord, il y avait un gros rocher, sur lequel était installé un bloc de béton faisant office de plongeoir. Et bien pendant des années, j’ai passé mes journées à monter sur le plongeoir…pour plonger..oui oui…sauf que pendant des années, j’ai pas fait ma Manaudou, mais plutôt la grenouille !

    Je remercierai jamais mon père qui a eu la patience de plonger devant moi jusqu’au jour où j’ai enfin réussi à plonger. Et bien ce jour là, j’avais 16 ans, un maillot deux pièces un peu détendu, mais aussi bien fixé que j’ai pû en haut pour ne pas le perdre, c’est le bas qui y est resté ! Oui parfaitement, j’ai perdu ma culotte ! Et ce rocher avait la particularité d’attirer les plongeurs du dimanche en masque et tuba ! Vous m’avez compris ? Et bien oui, c’est un plongeur qui la récupéré !

    Moralité, quand tu plonges en maillot, ne pense pas qu’au haut, et serre les jambes ! Ou ne plonge pas !

    Et pour info, la plage existe vraiment, je peux même vous la montrer sur Google Earth, mais il n’y a pas mon bas de maillot…ouf !

     

  4. Sonia525 dit :

    Hello,

    Merci Miss pour ce concours.

    Moi c’est pas très original mais ça m’a valu quelques années à refuser les piscines avec toboggans…

    On était dans le sud en vacances comme chaque année, et par une belle journée, on décide d’aller dans un aqualand. J’avais alors 14 ans.

    Dans la journée, je sympathise avec un très beau garçon de 16 ans. On a passé pas mal de temps à discuter dans la piscine puis on décide d’aller faire un tour de toboggan. C’était 5 pistes cote à cote qui arrivaient sur une petite épaisseur d’eau. L’idée  de ce toboggan était d’éclabousser les spectateurs en arrivant, donc il y avait une petite foule attendant les arrivées.

    On monte et comme il y avait pas mal de monde, il est parti avant moi et m’attendait en bas. Je m’élance tête la première, sur le ventre et en arrivant, je me relève en l’arrosant et j’entend des rires, je me dis “ah ah”, ça les fait rire et je continue à l’arroser d’eau puis je le vois rougir en me regardant et la, c’est le drame, je baisse la tête et vois que mes seins sont sortis de mon haut de maillot de bain….

    Je me suis sentie tellement bête que je suis partie en courant, et je n’ai plus quitté mes parents jusqu’à ce qu’on parte de ce park !

    Voila ma plus grosse honte avec un maillot de bain…

     

  5. Faustinette dit :

    Effectivement Marinette, le choix du maillot est une étape importante avant les vacances d’été. Il faut bien choisir pour être chic et choc mais aussi être à l’aise. L’an dernier mon choix s’est porté sur un joli 2 pièces rayé et coloré. Pour palier à une poitrine humble (oui on s’est compris!) tout les artifices sont bons. Sous le tee shirt, aucun souci, mais pour le maillot de bain, il faut tricher sans se faire remarquer. Le choix du haut rembourré s’est imposé rapidement. Premier jour de plage, première baignade: tout va bien la mer est chaude, les touristes sont en nombre….je sors de l’eau et là rien ne va plus. Les regards se tournent vers moi, ma poitrine pleure. Entendez par là que des trombes d’eau s’échappent de ma poitrine. Ouppss….beh oué le rembourrage c’est bien mais une fois que c’est imbibé d’eau, c’est…imbibé d’eau. Le ridicule ne tue pas après tout. La technique cette année sera sans faille car déja rodé les jours suivant cet incident (la chirurgie esthétique n’étant toujours pas passé par là, la triche est toujours d’actualité). Je vous fais un résumé de la manipulation: une fois la baignade terminée, avant de sortir de l’eau, rapprochement discret des bras vers le buste, lègère pression sur la poitrine et le haut du maillot de bain, fuite de l’eau en cascade le long du ventre. La bronzette peut commencer, elle sera longue tout de même pour faire sécher les coussinets.

  6. Nat. dit :

    Mon anecdote remonte à pas mal d’années, et j’étais encore une enfant, ou plutôt un pré ado, où la puberté commence, avec ses complexes, ses envies d’être un peu jolie tout ça… Avec mes grand parents, tous les étés on allait à la base de loisirs prendre un petit bain de soleil et s’amuser dans une sorte de grand bassin en béton. Vu comme ça, ça fait pas rêver, mais c’était plutôt sympa ! Y’avait de grandes pentes dans ce bassin où ruisselait un peu d’eau, et ça servait donc de toboggan géant. Avec ma soeur, on a du le faire un millier de fois. Un peu trop pour mon maillot de bain… Tout ces allés retour où mon cul frottait sur le béton, ben forcément, mon petit maillot de bain il en a eu marre et un joli petit (gros) trou est apparu. J’ai donc passé le reste de l’après midi avec un énorme trou aux fesses (enfin à mon maillot de bain hein). J’essayais de camoufler ça comme je pouvais, mais se faire un string avec à 12 ans, ça le fait moyen. Résignée, j’ai fini la journée sur ma serviette, prétextant un mal de ventre.

  7. frogita dit :

    en fait la mienne brille par l’absence de maillot d’une époque où déjà bien adulte j’étais adepte du no marque (de maillot). Je suis donc une copine sur une plage de st trop où elle bronze en nudiste depuis sa tendre enfance, la plage étant mixte sur le sujet. Bizarrement on se sent un peu isolées par la présence de beaucoup plus de maillots de bain que d’habitude… au bout de une heure on voit un quad foncer sur nous genre David Charvet de bas étage au volant… la plage avait virer de bord en un an et était devenue full textile! et nous pauvres Eves nous l’ignorions (donc oui après coup on a bien compris les regards pas sympa de ces dames mais super joyeux de ces messieurs). Et le pire c’est que nous avions été dénoncées par des ados n’ayant pas apprécier notre manque de volonté à approfondir leur connaissance en Science et Vie de la Terre.

    Depuis ce grand moment de solitude (si si car du coup l’impression d’être une exhib et d’avoir involontairement détourner des mineurs) je garde toujours le maillot!

    Et puis finalement avoir des marques montre que j’ai bronzé, ne portant pratiquement plus de string je ne crains plus le ridicule de la fesse blanche et surtout j’ai remis le haut car je pense avant tout à mes roplopos et à leur santé.

     

    Pour revenir à la collection Etam, le deuxième (deux pièces) is perfect pour mon voyage à Beyrouth, bling bling juste ce qu’il faut (là bas il y a un high level de bling bling attitude) et surtout j’adoooooooooooore celui de l’Argentine (normal je suis en amour avec ce pays!)

     

  8. Dominique dit :


    Souvenirs souvenirs, c’était il y a longtemps puisque j’étais toute
    petite ……
    j’avais demandé à ma grand mère pour Noel, une écharpe en crochet ; en
    effet je la voyais toujours le crochet à la main, réalisant de vrais chef
    d’oeuvre en napperons de toutes formes et toutes tailles;… vraiment
    j’étais épatée, je rappelle que j’étais très jeune 🙂
    bref j’ai porté fièrement pendant tout ce fameux hiver ma magnifique
    écharpe réalisée avec tous les restes de pelotes de laine …. je vous
    laisse imaginer le feu d’artifice !!!!
    ma grand mère fut heureuse et flattée de voir son oeuvre aussi bien
    portée !!!! qu’elle voulut me faire encore plus plaisir (???? !!!!!!) mais
    n’eut pas la patience d’attendre l’hiver suivant pour me doter d’une
    nouvelle création …….
    Alors quand j’allais la voir pendant les quelques mois de …..
    printemps……. elle rangeait rapidement son “ouvrage” dès qu’elle me
    voyait approcher m’avouant (presque sous la torture…. je rigole) qu’elle
    me préparait une surprise …… ET moi j’adore les surprises !!!
    l’été arrive et hop voici toute la petite famille en route vers
    l’Atlantique et ma grand mère fidèle au poste, passant à cette époque
    toutes les vacances avec nous ……
    Le premier jour de plage , jour oh combien attendu …. arrive ! à moi les
    patés de sable et les baignades avec les copines (je rappelle encore mon
    très jeune âge au moment de l’histoire … lol).
    ET là le matin à côté de mon bol du petit déjeuner : un cadeau m’attend 🙂
    quel bonheur de déballer avec envie le paquet de mamie !!!!!
    allez vous avez deviné …………… OUI elle l’a fait !!!!!!! ellle me
    l’a fait !!!!!!!!!!!!!!!!  un MA GNI FIQUE (lol) maillot de bain au crochet
    (si si si je vous jure) : maille serrée je vous l’accorde mais AU CROCHET
    quand même : un maillot de bain une pièce : une couleur en bas : bleu
    marine et une autre à partir de la taille (bleu clair) ;, rappelez vous le
    début de l’histoire (on finit les pelotes de laine et pour le maillot
    (heureusement…. si je puis dire …. de coton 🙂
     bon l’écharpe j’avais adoré c’est vrai mais là ça été un choc ….. je ne
    saurai jamais comment elle a réalisé cette chose improbable mais je n’ai
    pas voulu lui faire de peine alors …… oui croyez moi si vous voulez
    mais oui, je l’ai porté : ) je vous entends rire !!!!! le seul moment où je
    mettais un autre maillot c’est pour me baigner car le coton crocheté
    mouillé, je ne vous raconte pas !!!!! et vous ne pouvez imaginer combien
    cette année là j’ai fait d’énormes progrès ……. en natation !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  9. E. dit :

    Ca va être très court car j’étais toute gamine et qu’on a jamais su ce qui s’était passé…

    Une fois j’étais en vacances avec mes parents dans le Sud et on allait rejoindre la meilleure amie de ma mère à Cassis. Cette amie avait une fille de 2 ans et demi de plus que moi que je considérai comme ma grande soeur.

    Bref toutes les 2 on part se promener dans la résidence. Moi partant mon maillot c’est à dire un slip de couleur flashy avec un noeud d’une autre couleur flashy sur le côté avec une magnifique robe à franges par dessus et donc je suis revenue…sans maillot de bain…mais on sait pas pourquoi (bon on imagine hein mais on a jamais eu de version définitive) (je tiens à rassurer tout le monde, j’étais pas traumatisée donc l’option attaquéeparunpervers a été écartée…).

     

    Voilà c’est tout ce que j’ai désolé… ^^

  10. aurore rimbod dit :

    Ah j’aime beaucoup le dernier, il est très mignon !

  11. Comateen dit :

    Voici ma petite histoire ! J’avais il y a un un an ou deux un maillot dont le haut tenait par une attache en plastique dans le dos, super compliquée à mettre. Il fallait déjà y passer un sacré moment pour être sûre qu’il reste bien en place ! Et puis un jour, partie à la plage, je sens qu’il se passe un drôle de truc… Bing ! l’attache en plastique s’est cassée !! Bonjour le haut de maillot qui a sauté ! Comme j’avais très très envie d’aller à la plage quand même, c’est du scotch qui a tenu mon maillot de bain… La classe !