Les rituels familiaux en cuisine

Publié le mardi 22 novembre 2016 dans Dans mon assiette !, MaRiNeTTe maman !  |  2 Commentaires  | Voter Hellocoton

La cuisine, chez nous, a toujours été une habitude du quotidien, voire une passion, tant pour Mr MonChéri que pour moi. Une évidence donc qu’il s’agit de quelque chose qu’on souhaite transmettre à nos enfants. Mister Caribou le premier de la liste.

 

Sans vouloir accélérer les choses, on a toujours eu hâte de le voir passer à autre chose que le lait. Voir sa petite tête réagir aux premières saveurs un peu différentes, aux premières textures. Voir ses yeux s’interroger devant cette assiette colorée. Chez nous, pas de mise en scène, pas de clowns dans l’assiette, pas d’astuce détournée pour lui faire manger un haricot vert. On a la chance pour l’instant d’avoir un petit gars plutôt curieux culinairement parlant. Pas toujours lorsque c’est dans son assiette, certes. Il reste un petit garçon de bientôt 20 mois à tendance terrible two par moment qui aime affirmer son caractère à base de “non”. Mais c’est finalement plutôt rare si on prend un pas de recul. Et ce n’est pas rare non plus qu’il vienne chiper dans nos assiettes à nous, ou surtout, dans notre plateau apéro. Les olives, cornichons, câpres, ou même autres boules de wasabi n’ont aucun secret pour lui. Il aime croquer le citron à pleines dents ! Pareil pour les tomates qui ne feraient qu’une bouchée s’il pouvait. Il déteste par contre la salade et son goût vinaigré. Mais c’est bien la seule chose sur laquelle je puisse faire une généralité je crois.

 

Alors depuis un moment, on a le rituel du repas. Le repas, c’est ensemble. Désormais pour tous les repas. Et cela fait déjà plusieurs mois. Chacun s’est adapté. On dîne (les adultes) bien plus tôt qu’auparavant (oui oui, même au Québec, nous étions restés Français dans nos habitudes, voilà qu’on se rapproche des habitudes de notre terre d’accueil !) et Mister Caribou a appris à patienter légèrement. Pas tous les soirs facile selon la journée – et notre envie cuisine du jour qui prend d’un coup plus ou moins de temps – mais on y arrive. Les repas ne sont pas toujours de tout repos. Mais Mister Caribou se débrouille généralement comme un grand avec ses couverts. Il demande parfois un peu d’aide. Surtout la mienne. Son père n’a bizarrement pas trop le droit de toucher sa cuillère… Mais il aime avant tout se débrouiller par lui même. Et généralement, pas question de manger avec les doigts ! Même si ça tombe, il va chercher le morceau récalcitrant à la main pour le reposer dans sa cuillère ou le repiquer à sa fourchette. Il lorgne dans notre assiette, aussi. Alors que nous mangeons désormais toujours la même chose. Mais la viande mélangée aux légumes dans son petit bol ne lui semble certainement pas aussi intéressante que le gros morceau bien isolé dans notre assiette…

 

Et puis, on avait hâte de pouvoir cuisiner avec lui aussi. Mais dites, c’est à quel âge qu’un mini peut cuisiner ?! Maman Louve a régulièrement posté des photos de son Little G et elle pendant ce rituel quotidien. 18 mois qu’elle m’avait dit. J’attendais comme le Saint Graal. Résultat ? À 18 mois, mission impossible ! Si notre loulou est plutôt habile, il a cependant parfois un peu de mal à suivre les règles j’ai l’impression. Ou du moins à les écouter. Ou alors c’est quand il veut ? Bref, je ne sais pas trop ! Mais en tous cas lui expliquer un mini bout de recette (la plus accessible pour un p’tit bout de 18 mois, du genre “prendre les haricots ici et les mettre là”) s’est avéré pas mal impossible. Sauf que, depuis peu, Mr MonChéri l’installe avec lui sur le comptoir de la cuisine – sous la plus haute surveillance – et le voilà d’un coup devenu un parfait assistant ! C’est comme si cet endroit le calmait instantanément de toute son impatience (bon, pas dans 100% des cas non plus…). Il observe, il attend, il écoute. Il ne participe pas toujours. Ou alors en piquant des ingrédients pas ci par là ! Mais ça s’en vient doucement.

 

bebe-cuisine

 

La semaine passée, nous avons reçu en test une recette familiale de la box Cook it, Mister Caribou a servi de porte recette pour son papa pendant la préparation. Il a observé le tout attentivement – avant de jeter son dévolu sur la sauce aux arachides fournie dans le kit (découverte d’une nouvelle passion) !

 

Le vendredi soir habituellement c’est apéro plus ou moins improvisé selon l’humeur du jour – le seul soir de la semaine où on ne se met pas vraiment à table mais autour de la table basse du salon, jour de répit où on lâche prise des bonnes habitudes. On a donc tenu nos habitudes, et on a dégusté notre recette tout juste préparée depuis le canapé. Les hommes avaient passé un bon moment en cuisine, ensemble, avec des ingrédients tous frais, livrés à notre porte le matin même, sans avoir eu besoin de réfléchir au “on fait quoi ce soir ??”.

 

(Allez, je vous partage la recette de nos boulettes Thaï dès demain !)

 

Merci Cook it pour le repas offert !
Cook it – les kits de repas prêts à cuisiner, en livraison disponible partout au Québec.
Possibilité de sélectionner le nombre de repas souhaités pour la semaine (de 2 à 4 repas) ainsi que la quantité de portions pour chaque recette (de 2 à 4 portions) et ce à partir de 8,75$ par repas.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    2 Blabla ! sur "Les rituels familiaux en cuisine"

  1. Nous aussi on s’est mis au repas en commun ! Pas facile d’aligner les horaires, mais on s’y tient pas trop mal. Par contre, avec la phase de “rébellion” du moment, pas toujours simple… Et comme ton Mister Caribou, notre petit chat est bien plus intéressé par ce qu’il y a dans notre assiette que dans la sienne, impossible de lui faire comprendre que c’est la même chose ! Il mange aussi de + en + seul, mais nous sollicite encore beaucoup pour remplir la cuillère… avant de nous l’arracher des mains pour la porter à la bouche 😉 J’adore l’idée de cuisiner avec lui aussi, on en est loin mais moi qui n’adore pas cuisiner pourtant ça me motive vachement ! On envisage de lui construire déjà un “tabouret” d’inspiration Montessori, pour qu’il puisse monter se mettre de lui-même à hauteur du plan de travail. Tu en as déjà vu ? Je pense que ça pourrait t’intéresser !

    • Marinette dit :

      Ouiiii ! J’en ai pas mal regardé ! Mais j’ai tellement de projets du genre (on doit lui refaire sa chambre pour tenir à 2 mais je me suis mis un tas de choses sur la to do…) qu’il va falloir choisir ! J’aimerai lui trouver un joli marche-pieds voir si ça peut faire l’affaire dans un 1er temps, en restant prudents à côté de lui, je pense qu’il est capable d’en voir les limites… puis au moins on pourrait le déplacer plus facilement pour les autres pièces (mais pour l’instant ma quête reste assez limitée…). Pas de grande nouvelle expérience culinaire en tous cas parce que oui, ça reste compliqué (ah si par contre il adore tenir le mixer à bras et l’actionner !) ! Mais pour les fêtes, on tentera les sablés, je me dis que c’est plutôt accessible (surtout lui faire faire les formes finales). Je vous raconte ça !!