Ni d’Eve ni d’Adam – A. Nothomb

Publié le mercredi 09 janvier 2008 dans Dans ma bibliothèque !  |  6 Commentaires  | Voter Hellocoton

Je viens d’achever mon deuxième livre d’Amélie Nothomb ! (pour rappel le premier était Stupeur et tremblements)
Et encore une fois… Je dois dire que les critiques qui entourent cet auteur m’étonnent… Adorer, ou détester ? Et bien à nouveau ni l’un ni l’autre ! J’ai apprécié. Mais ni plus ni moins.
Allez, je vous fais partager un peu :


Stupeur et tremblements pourrait donner l’impression qu’au Japon, à l’âge adulte, j’ai seulement été la plus désastreuse des employés. Ni d’Eve ni d’Adam révèlera qu’à la même époque et dans le même lieu, j’ai aussi été la fiancée d’un Tokyoïte très singulier.”
(Amélie Nothomb – Quatrième de couverture – Ni d’Eve ni d’Adam.)

Et finalement c’est bien vrai ! C’est un peu le deuxième volet de Stupeur et tremblements. L’histoire parallèle. D’un côté la vie professionnelle, de l’autre côté la vie privée. Et d’ailleurs ça rend une âme complètement différente au personnage par rapport à ce qu’on peut penser à la fin de Stupeur et tremblements. Donc c’est assez intéressant comme approche ! Du coup je conseille à tout le monde qui aurait lu le premier, de lire celui-ci !

Et pour le plaisir, deux petites citations que j’ai trouvées très réalistes :

J’en tirai une leçon d’une haute valeur morale : “Tu as rendu quelqu’un heureux en étant claire. Il faut oser dire non. Il n’y a rien de gentil à laisser de faux espoirs. L’ambiguïté est la source de la douleur, etc.”

Peu à peu les coups de téléphone s’espacèrent jusqu’à cesser. Me fut épargné cet épisode sinistre entre tous, barbare et mensonger, qui s’appelle la rupture. Sauf en cas de crime ignoble, je ne comprends pas qu’on rompe. Dire à quelqu’un que c’est terminé, c’est laid et faux. Ce n’est jamais terminé. Même quand one ne pense plus à quelqu’un, comment douter de sa présence en soi ? Un être qui a compté compte toujours.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    6 Blabla ! sur "Ni d’Eve ni d’Adam – A. Nothomb"

  1. J’ai lu beaucoup d’Amélie Nothomb mais au final je n’en aime qu’un seul : Stupeurs et tremblements

  2. Véro dit :

    Extra! Merci pour ce post. Je n’ai lu également que “stupeur”, mais je vais acheter celui-ci. Je reviens vers toi pour le blog dès que possible, j’ai pas pu hier soir, sorry et là, je fonce prendre le train… Bises et bonne journée

  3. Yoko dit :

    j’ai du lire un livre d’elle en français. Elle est complètement timbré cette femme. Et j’aime ça. 🙂

    • Marinette dit :

      ça c’est sûr !! Il y a tout de même certains passages où on se demande réellement ce qu’ils viennent faire là… Et certaines scènes assez comiques, surtout si on les imagine réelles !! ça détend !!