Comment Top Chef a voulu me faire manger de l’alu !

Publié le jeudi 26 avril 2012 dans Dans mon assiette !, Restau  |  7 Commentaires  | Voter Hellocoton

Ou mon passage à l’Alcazar !

 

Mais non allez, je rigole, détendez-vous, mon déjeuner à l’Alcazar, samedi dernier, était tout ce qu’il y a de plus sympathique – ou presque – mais oui, je suis un peu râleuse en ce moment. En même temps, j’ai vu que cela vous plaisait ! J’aurais tord de m’en priver !

 

Bref, revenons à nos moutons, et surtout à nos cuisiniers.
Vous n’êtes certainement pas sans ignorer que les meilleurs des chefs de Top Chef squattent en ce moment les cuisine du restaurant l’Alcazar pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Alors je ne pouvais pas ne pas y aller !

 

Alcazar1

 

Et pour cette dernière quinzaine, puisque cette présence éphémère s’arrête le 30 avril, nous avons eu la chance d’avoir la crème de la crème en matière de Top Chef. Non pas en matière de goûts personnels mais en matière de classement !

 

Un honneur, donc, de pouvoir déguster les plats de Cyrille Zen, Jean Imbert, Tabata ou encore Norbert.

 

Alcazar2

 

Mais alors, qu’est-ce qu’ils nous ont préparé les chefs ?

 

Comme nous étions 2 et qu’il y avait chaque fois 2 choix (sauf pour le dessert où il y en avait 3), nous avons donc pu déguster tous les plats ! En faisant moitié moitié. 🙂

 

En entrée, nous avons donc eu des asperges vertes, à l’huile de citron et au crémeux de brebis (par Cyrille).

 

Alcazar4

 

Léger juste comme il faut pour une entrée. Des asperges parfaitement cuites et beaucoup de saveurs dans l’assiette. J’ai beaucoup aimé !

 

Et nous avons donc aussi dégusté l’émietté de tourteau, fruit de la passion et mousse de chou-fleur, accompagné d’un pain au curcuma, de Jean.

 

Alcazar3

 

Une jolie présentation et un intitulé qui fait rêver mais je crois avoir finalement préférée la simplicité des asperges. Le tourteau émietté se marie parfaitement bien avec les fruits de la passion mais c’était presque dommage de l’avoir si émietté. Et le pain, très prometteur dans son intitulé et sa couleur (lorsqu’on l’a coupé, un magnifique orange curcuma est apparu !) manquait finalement peut-être un peu de relevé !

 

Pour le plat, nous avions viande et poisson puisque nous avons mangé :

 

Du quasi de veau poêlé, poire comice, et sa fricassée de fèves japonaises et jus à la coco.

 

Alcazar6

 

Et ça, c’était vraiment fou !! (même si j’ai un petit doute sur la sauce à la coco !).
Je dois vous avouer que lorsque j’ai vu le menu, j’étais un peu déçue : Mr MonChéri voulait le poisson, et en plus, je ne l’aurai pas commandé puisque comme vous allez le voir il était aux champignons.

Il ne me restait donc que la viande, ce qui, en soit, ne me dérange pas, mais par contre, le veau, ça, je ne suis pas fan ! Enfin… je croyais ne pas être fan ! Celui-ci était juste fabuleux !! Tendre, épais, moelleux même ! Et goûteux surtout. Mais pas trop fort pour autant. Et ces fèves aux poires (je ne crois même pas m’être souvenue qu’il s’agissait de poires une fois dans mon assiette, mais j’ai vraiment apprécié ce mélange haut en couleurs !)

 

Bravo à Norbert pour ce plat, donc !

 

Côté poisson, c’est un filet de bar et sa raviole de gambas, bouillon de champignons noirs iodé que nous avons découvert. Plat de Tabata.

 

Alcazar5

 

Alors, pour avoir tout de même goûté, j’ai apprécié le poisson, et même le bouillon (une fois les champignons disparus). Par contre je crois que la raviole était un peu ma déception du déjeuner : beaucoup trop grosse pour moi, sur la pâte qui dépassait de la partie farcie, j’entends. Et aussi beaucoup trop cuite, la farce. Dommage pour de la gambas qui finalement ne ressortait donc pas…

 

Et puis… le petit détail qui tue lorsqu’on se veut grand chef : le bout de papier d’alu de cuisson resté collé au poisson… et qu’on retrouve finalement au bout de notre fourchette ! Dommage !

 

Alcazar7

 

Et pour finir en beauté, nous avons choisi les 2 desserts les plus gourmands de la carte (puisque nous avions cette fois-ci 3 choix).

 

Norbert a préparé un coulant au chocolat, glace pistache et crème anglaise au romarin.

 

Alcazar9

 

Et si l’ensemble étaitun peu classique, la crème anglaise a largement relevé l’ensemble. Encore une fois, c’était fou !! Chapeau bas Norbert ! (et en plus, je suis certaine que c’est finalement tout simple à faire mais vraiment, le goût vaut le détour !).

Puis bien sûr, nous ne pouvions partir sans goûter à la fameuse “poire hérisson” de Cyrille (au caramel au beurre salé). Celle présentée dans l’épreuve de l’Orient Express !

 

Alcazar8

 

Alors vous remarquerez qu’elle s’est très nettement allégée puisque n’est plus vraiment hérisson… Cependant, il faut lui reconnaître qu’elle était tout de même très bonne et parfaitement préparée, avec son coeur amandine.

 

En conclusion ?

C’était super bon ! Et un peu “excitant” aussi de se dire qu’on allait manger dans le resto de Top Chef, tout ça pour 35€ entrée – plat – dessert, ce qui reste assez correct pour un menu de cette qualité. Surtout quand on voit les prix que pratique désormais Jean dans son propre resto. Une très bonne occaz donc !

 

Par contre, soyons clairs : si les chefs sont certainement à l’origine de la recette, ce n’est pas eux qui sont en cuisine pour vous préparer ces bons petits plats. Ni même pour coacher les commis. Et non ! Mais ce jour-là, on a tout de même pu apercevoir Norbert. Enfin, même plus que l’apercevoir puisqu’il est arrivé dans la salle peu après notre entrée et n’en est pas ressorti avant nous : il a fait son show de table en table, et pour le coup, on va dire qu’il travaille bien son relationnel car il ne fait pas que passer dire bonjour, il reste un bon moment à discuter avec chacun.

 

Et enfin, je noterai aussi que le service n’est pas vraiment à la haut
eur. Et ça, surprise ! Car je croyais vraiment que l’Alcazar était renommé. Alors, on ne parlera pas du papier alu car c’est davantage le gag : cela peut bien sûr arriver à tout le monde (sauf aux 3 étoiles 😉 ) mais notre serveuse avait l’air très speed. A peine commandé que nous étions déjà servis puis débarrassé. Autant parfois il est désagréable d’attendre trop longtemps, autant là, on n’a presque pas eu le temps de comprendre ce qu’on mangeait que c’était déjà fini.

Puis, autre détail mais qui reste limite aussi : le vin que nous avons commandé (pourtant en suggestion) n’était pas au frais. Elle nous dit l’avoir mis en glace puis nous annonce qu’il ne sera pas frais pour l’entrée puisque bien sûr cette dernière a été servie plus vite que son ombre ! Bref, premier verre pas vraiment assez frais. Et ce détail est plutôt représentatif de l’ensemble du service je trouve.

 

Mais pour tous les passionnés de bonne cuisine je vous conseille tout de même de tester cette bonne table si vous en avez la possibilité d’ici le 30 avril ! Non, non, il ne faut pas tarder…

 

Alcazar10

Restaurant Alcazar

Menu éphémère Top Chef jusqu’au 30 avril 2012

62 rue Mazarine

75006 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    7 Blabla ! sur "Comment Top Chef a voulu me faire manger de l’alu !"

  1. Dominique dit :

    Cela donne envie ; bravo aux Top Chefs pour leur prestation télé (puisque à priori pas très présents au restau …. mais ils ne peuvent être partout).

  2. Lilith dit :

    Ca devait être une sacrée expérience gustative!

    Dommage quand même pour le service ; je trouve ça très important – on pardonne un plat pas terrible si le service est top, l’inverse est plus rare!

    • Marinette dit :

      Tout à fait d’accord avec toi ! Même si une amie connaissant bien le lieu m’a dit que c’était bien normal vue la taille… je ne cautionne pas pour autant !

  3. aurore dit :

    Ah si ce n’est pas eux qui cuisinent ni rien, ils ne squattent pas vraiment l’alcazar finalement … Enfin, du coup l’alu dans l’assiette ce n’est pas de leur faute et d’après ce que tu dis, les recettes valent le coup d’être testée!

    Tu as deja testé le brunch de ce resto?

    • Marinette dit :

      Alors ce n’était pas expliqué mais c’est tout de même leurs recettes donc ils squattent dans les assiettes 😉
      Et non, c’était une première à l’Alcazar pour moi ! Tu connais ? Tu conseilles ? 

  4. Vanessa dit :

    Franchement, je m’attendais à ce que tu annonces un prix beaucoup plus élevé! En tout cas, c’est une belle expérience il me semble, même si le service et le vin aurait pu gâcher la soirée. J’aurais adoré manger la cuisine de Cyrille ou de Norbert pour ma part.