Budapest et ses curiosités culinaires ou la gastronomie Hongroise

Publié le mercredi 20 janvier 2010 dans Dans mon assiette !  |  5 Commentaires  | Voter Hellocoton

Un séjour à l’étranger, c’est bien sûr un certain nombre de visites. Des monuments, des lieux. Une adaptation aux coutumes locales, qui peuvent passer, comme ce fût le cas lors de notre séjour en Hongrie, par un après-midi dans les thermes de la ville, mais qui sont bien plus souvent représentées par quelques menus typiques.

 

Certains ont peur de commander local.

Nous, on adore !

Le seul problème, c’est quand on ne parle pas la langue, et qu’on ne comprend donc pas vraiment la carte. Le premier soir, nous avons donc réussi à commander un menu typique et sympathique. Seul problème, le lendemain, cherchant à expérimenter encore de nouveaux horizons… nous nous sommes retrouvés avec strictement la même chose que la veille dans notre assiette ! Un peu déçus donc… Finalement, j’ai mangé le plat de Mr MonChéri qui lui a mangé le mien, histoire de varier un peu…

 

Mais alors, que mange-t-on à Budapest ?

 

L’alimentation Hongroise est souvent riche et copieusement assaisonnée (de paprika, entre autre, poivron à l’origine) et se compose souvent de plats à base de viande grasse : mouton, boeuf, porc…

 

Le goulasch est à priori le plat hongrois de référence. Il s’agit d’une soupe de viande et de légumes. Le tout assez relevé. Mais vraiment pas mauvais.

 

Budapest novembre 2010 (32)

 

Nombreuses autres soupes et ragouts de viande au menu et ont donc occupé une partie de nos découvertes culinaires. Je vous conseille d’ailleurs la soupe à l’ail… un vrai régal très étonnant !

 

Budapest novembre 2010 (1)

 

Côté légumes, la spécialité se veut proche de nos gnocchis mais quelque peu moins digestes, peut-être.

 

Mais pour se fondre dans les habitudes des Hongrois, nous n’avons rien trouvé de mieux que de nous rendre directement dans une boucherie de quartier, de commander notre repas, d’y ajouter un bout de pain, et de déjeuner sur un comptoir de la boutique.

 

Budapest novembre 2010 (18)

 

Ce fut l’occasion de déguster  plusieurs viandes à la préparation locales. Mais aussi… ces fameux parpika (ici encore à l’état de poivrons) et je peux vous dire que le pain n’était alors pas en trop ! ça ARRACHE !!! Et nos palais s’en sont longtemps souvenus cet après-midi là.

 

Budapest novembre 2010 (17)

 

Enfin, un passage obligé par le salon de thé Gerbeaud : le plus célèbre de la ville. Il se situe sur la place Mihaly Vorosmarty et rien que pour le décor, ça vaut le détour !

 

Budapest novembre 2010 (37)

 

Budapest novembre 2010 (35)

 

Par contre, si c’est bon, ce n’est pas typique pour autant : il s’agit en réalité d’un patissier suisse qui créa l’établissement !

 

Budapest novembre 2010 (36)

 

 Au menu donc, Apple Struddle et chocolat chaud amélioré. Dernière pause plaisir avant le retour en France…

 

Au final donc, Budapest est une ville très accueuillante et regorgeant d’activités. Seul petit bémol de mon côté : elle n’est finalement pas si étendue et j’ai eu l’impression de rapidement en faire le tour. Notre week-end nous a donc suffit et nous a même permis de profiter des bains, alors qu’à Prague, par exemple, nous avions été occupés pour une semaine complète !

Autre point à noter : de nombreux travaux de rénovations en ce moment. La ville devrait donc revêtir un nouveau visage d’ici quelques temps.

 

 

Pour revivre le voyage à Budapest :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    5 Blabla ! sur "Budapest et ses curiosités culinaires ou la gastronomie Hongroise"

  1. cleopat dit :

    je prendrais bien un peu des produits ultra piquants de ce boucher et en dessert de l’Apple Strudel pour adoucir le palais 😉

    et les boissons là bas?

  2. Dominique dit :

    ce week end à Budapest confirme mon envie et …. intention d’y aller prochainement !

  3. Ça c’est de la nourriture qui tient bien au corps