Chez Bouffe, on brunche, mais pas que !

Publié le jeudi 05 juin 2014 dans MaRiNeTTe brunch !  |  1 Commentaire  | Voter Hellocoton

Dernière adresse Montréalaise découverte récemment grâce à ma sister cette fois-ci, qui m’y a invitée pour un brunch d’anniversaire, Chez Bouffe pourrait sembler, au nom, une brasserie populaire où l’on déguste burgers et autre cuisine de bistrot, mais il n’en est rien. Ici, tout est , au contraire, raffiné à souhait, de la décoration à l’intitulé des plats, en passant bien sûr par les jolies assiettes qui nous sont servies, en plein cœur du quartier Hochelaga (the next place to be à Montréal ?!).

 

Ce samedi (oui ici, le brunch, c’est tout le week-end, pas seulement le dimanche comme dans la plupart des adresses françaises), nous avons eu la chance d’un joli rayon de soleil qui nous a permis de nous installer sur la terrasse extérieure, récemment ouverte. Attention cependant, important de noter que celle-ci n’est malheureusement pas au soleil. Alors, si j’imagine qu’en plein été c’est certainement agréable d’avoir un petit peu d’air plus frais, notre déjeuner aurait quant à lui supporté un peu plus de chaleur. Ceci étant dit, l’environnement est plutôt sympa avec ses arbres en fleurs, son joli parc juste de l’autre côté de la rue, et un trafic très très calme ne dérangeant donc en rien notre repas.

 

Après une longue réflexion, j’ai opté pour le Gravlax de saumon Saké, accompagné de betteraves, fenouil, avocat, orange, roquette, et d’un blini au sarrasin, le tout avec des œufs écossais au chorizo ! Oui oui rien que ça… Et la présentation de l’assiette en jette autant !

 

brunch_chezbouffe_montreal

 

Je crois que ce sont les œufs qui ont finalement orienté mon choix. Et je n’ai pas eu tort ! (Il faut que je trouve la recette pour refaire ça chez moi !). Le tout était excellent. Et copieux comme il faut avec la galette de sarrasin dans le fond.

 

Petite anecdote, le menu qui était alors devant nous n’avait pas indiqué les betteraves. Et celles-ci étaient oranges. Mon cerveau refusait donc de faire l’association des 2, même s’il me criait haut et fort “je connais parfaitement ce goût !”. J’ai mis environ la moitié du repas à réussir à faire le lien… Comme quoi l’image que nous renvoient les choses influe vraiment sur notre perception !

 

Ce si joli plat ne pouvait donc qu’être bon ! Logique…

 

brunch_chezbouffe_montreal

 

brunch_chezbouffe_montreal

 

Ma sœur quant à elle a opté pour les short ribs de bison. C’était mon second choix. Ou plutôt ma grande hésitation. Grande discussion avec son “Chum” à savoir s’il s’agissait vraiment de bison. Selon moi, oui, ils ne pourraient pas prendre le risque d’écrire ça sans cela. Selon lui, non, ce qui était dans l’assiette était bien trop tendre pour être du bison. Conclusion ? Quoi qu’il en soit, c’était très bon ! Et donc très tendre en effet.

 

brunch_chezbouffe_montreal

 

Comme on est vraiment gourmands, mais surtout que :

  • Pour moi, un brunch n’est un brunch que s’il comporte aussi la partie sucrée, pour commencer.
  • J’avais décortiqué les commentaires de leur page Facebook avant de venir et savait donc un peu ce que je voulais absolument découvrir, ici, chez Bouffe.

 

Nous avons donc commandé en plus des petites bouchées individuelles (que nous avons partagées) et avons ainsi pu goûter :

  • Les Scones maison (bien chauds et bien moelleux, mioum !) (ça c’était donc pour la partie sucrée)
  • Des Gnocchi cheddar érable (hyper bons et moelleux eux aussi sans être trop bourratifs ! Le tout avec la saveur originale du made in Québec !) (ça c’était donc suite à un commentaire lu sur Faceook ventant leurs mérites !)
  • Une saucisse de lapin (parce qu’on avait donc un garçon avec nous, qui s’est donc logiquement orienté vers de la viande !)

 

brunch_chezbouffe_montreal

 

brunch_chezbouffe_montreal

 

brunch_chezbouffe_montreal

 

Et puis, pour que ce soit un brunch pour de vrai, on a ajouté des jus d’orange pressés et du café. Je crois que le combo était parfait !

 

brunch_chezbouffe_montreal

 

brunch_chezbouffe_montreal

 

Côté rapport qualité prix, faudrait demander à ma sœurette qui a pris l’addition ! Non en vrai, avec les jolies assiettes qui sont servies, le prix est très raisonnable ! Mon seul regret, comme chaque fois, ne pas trouver une formule qui intègre directement une boisson froide / chaude et une bouchée sucrée avec le plat principal. Mais je crois qu’il faut vraiment que je m’y fasse. Ici, à Montréal, c’est peine perdue… Ralala que les corbeilles de pains et viennoiseries me manquent pour introduire ensuite tout le reste !

 

En tous cas, Chez Bouffe, on brunche, et c’est sûr que je retiens l’adresse puisqu’en plus les plats proposés sont suffisamment différents pour pouvoir y retourner plusieurs fois sans toujours manger la même chose. Mais il paraît qu’on peut aussi découvrir de jolies choses sur le homard en ce moment (D’ailleurs quelqu’un m’explique pourquoi la gaufre de homard n’était pas encore au menu lors de mon passage ?!). Ou encore profiter de soirées tartares pour les amateurs (le mercredi, c’est 2 pour 1 !) ! Je crois donc que je vais devoir y retourner en semaine !

 

Allez, qui vient avec moi ??

 

brunch_chezbouffe_montreal

 

brunch_chezbouffe_montrealChez Bouffe
4316 Saint-Catherine est
Montréal
Canada
(514) 252-5420

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    Un blabla sur "Chez Bouffe, on brunche, mais pas que !"

  1. Eznoldie dit :

    Rholala !! Ca a l’air trop hyper méga bon !! Tes photos sont toujours aussi belles et donnent vraiment trop envie !
    J’ai découvert le plaisir de faire un brunch ici à Québec, et maintenant ce n’est plus seulement le dimanche, mais c’est n’importe quel jour de la semaine quand le cœur m’en dit (et surtout parce qu’être infirmière c’est travailler aussi les fins de semaines 🙁 )