Banana mania : au sucre ou au sel ?

Publié le lundi 05 novembre 2012 dans Dans mon assiette !  |  4 Commentaires  | Voter Hellocoton

Lorsqu’on m’a proposé de découvrir les bananes de Guadeloupe et Martinique, j’ai accepté, mais avec un léger doute tout de même sur la découverte… J’ai du manger des centaines et des centaines de bananes étant petites, toujours les plus vertes possible car c’est bien meilleur, vous en conviendrez ? Non ? Bon, j’étais la seule à les préférer comme ça, ok ! Et je crois que cela a un peu aidé lorsque j’ai lu dans la proposition de test qu’il y aurait entre autre de “vraies bananes vertes”.

 

Mais là encore, j’étais sceptique ! En effet, le but de la découverte était, entre autre, de cuisiner la banane. Et si, toujours petite, j’ai un excellent souvenir de la banane plantain, c’était finalement la grande absente du joli panier que j’ai reçu.

 

Banane_guadeloupe_martinique

 

Mais alors la banane, en version salé, ça donne quoi ?

Pour cuisiner la banane salé, il faut donc préférer la banane verte.

Mais attention, ce ne sont pas les bananes vertes de mon enfance que j’ai reçues. Non non. Là, les bananes étaient bien plus vertes. Pas du tout mûres. Mais pourtant tout à fait propres à la consommation et notamment pour quelques plats typiques de Guadeloupe ou Martinique.

 

La banane verte s’apparente donc davantage à un légume qu’à un fruit pas mûr.

Premier contact et premier étonnement : la banane verte est tellement dure qu’il est presque impossible de l’éplucher. Du moins, de l’éplucher comme on peut en avoir l’habitude avec la banane que l’on connaît. Là, il vous faudra un couteau et un peu de patience ! Un vrai légume je vous disais.

 

Et je vous déconseille de tenter de la déguster ainsi. Pour vous donner une idée : ça pourrait vaguement ressembler à une pomme de terre crue. La banane verte a donc bien besoin de cuisson avant la dégustation !

 

Alors, de mon côté, qu’est-ce que j’ai cuisiné pour la banane salée ?

J’ai opté pour un riz épicé à la banane dans un premier temps.

Puis osant un peu plus l’originalité, j’ai aussi cuisiné des gambas curry banane. Original et surprenant…

Je vous raconte en détails très prochainement !

 

banane_guadeloupe_martinique

 

Et la banane sucré ?

Beaucoup moins original, certes ! Mais si je connaissais la banane jaune (la banane connue en France donc), j’ai découvert la banane rose et ce fut une vraie bonne surprise.

Une banane plus petite que les habituelles, et surtout à la peau rosée.

Une banane encore plus sucrée que ses petites copines.

Une banane parfaite en dessert, cuisinée, mais aussi naturelle !

 

Et côté cuisine justement, qu’est-ce qu’on en fait de la banane sucrée ?

Pas mal de solutions ! Flambées, au chocolat, au four, la banane est assez facile à marier dans sa version sucrée. Muffin ou banana cake aussi. J’ai d’ailleurs opté pour un banana cake au rhum vanille et chocolat. Un régal. Je vous en donne la recette dans les jours qui viennent !

 

Puis je me suis inspirée de quelques recettes glanées par ci par là.

Les beignets de banane sont plutôt originaux mais attention aux calories… Heureusement, de mon côté, je les ai dégustés en accompagnement d’un plat et donc “natures”…

Quant aux bananes au four, même si j’aurai pu y penser seule, c’est chez Dorian que je me suis inspirée ! (version bien plus gourmande par chez lui !)

 

Banane_four

 

Et vous alors, est-ce que vous la cuisinez la banane ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    4 Blabla ! sur "Banana mania : au sucre ou au sel ?"

  1. Marie dit :

    Moi aussi je les préfère assez vertes les bananes chaudes. J’avoue qu’en version salée j’essayerais bien 🙂

  2. J’adore la banane en tant que fruit à déguster tel quel ou flambée par exemple ( et moi aussi, comme pour l’avocat, je la préfère assez verte et ferme).
    Je ne connaissais pas du tout la banane verte, avez du riz je cuisine parfois la banane plantain. C’est une découverte que ces bananes vertes et roses !