Ces gens qui ont la main qui glisse !

Publié le mercredi 25 juillet 2012 dans Je ne me plains pas je constate  |  15 Commentaires  | Voter Hellocoton

Y’a des gens, comme ça, tu sais pas pourquoi, ils ont la main qui glisse !

Ce que ça peut m’énerver ces gens qui ont la main qui glisse…

 

Non mais c’est vrai quoi, tu es tranquille dans le métro – non pas que cela arrive souvent d’être “tranquille” dans le métro mais ça arrive – et tu te tiens, tout autant tranquillement sur la barre centrale. (Oui oui parce que, c’est beaucoup plus fun d’être agrippée à la barre tentant de vaincre les lois de la gravité plutôt que d’être véritablement tranquille, assise dans ton coin).

 

Bref, la barre, tu la tiens. Et bien sûr, tu n’es pas la seule (le seul – rayez la mention inutile) à la tenir, la barre. Y’a toujours quelqu’un pour venir se coller à toi dans le métro. Non mais c’est vrai : vous ne remarquez pas cette aptitude qu’ont les gens à venir s’asseoir pile poil sur le fauteuil à côté du tien, en y empiétant un peu tant qu’à faire, alors que tous les autres autour sont disponibles ? (Et si en plus on peut te demander de virer ton sac, c’est encore mieux).

 

Bref, pour le coup dans mon cas, on est debout, pas assis. Et on s’agrippe donc un peu à la barre histoire de ne pas trop tanguer. Et là, y’a quelqu’un qui arrive. Qui s’agrippe à la barre aussi. Ok. Chacun est libre de s’agripper à la barre, hein, y’a pas notre nom dessus. Sauf que voilà, le mec (ou la nana d’ailleurs), sa main doit être le genre de truc le plus lourd du monde. Ou alors son corps porte toute la fatigue du monde. Je ne sais pas, mais c’est peut-être une explication aussi. En tous cas c’est le genre de situation où, 2 minutes (et encore, je suis gentille : c’est une expression) après avoir vu la fameuse main se poser bien plus haut que la tienne sur la barre, tu la sens d’un seul coup s’afesser sur la tienne… dans la moiteur et la tiédeur si caractéristique des usagers du métro…

 

Alors… je vous le demande : pourquoi les gens ont-ils la main qui glisse de cette façon ?! Est-ce si compliqué de juste se maintenir tranquillement ?

 

Barre métro

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Envie de commenter ?

    15 Blabla ! sur "Ces gens qui ont la main qui glisse !"

  1. jtonyoak dit :

    Je n’ai pas de réponse, mais ça m’a bien fait sourire, je pense qu’il faut appeler des anthropologues pour étudier la faune du métro :). Depuis que je bosse très près de mon boulot (même mon ancien) je ne prend plus trop le métro, et ça ne me manque pas du tout, je le prend juste à l’occaz pour accélérer certains déplacements. Je ne suis pas super fan de m’agripper à la barre il y a vraiment beaucoup de passage à mon gout, donc je défie la gravité quand je ne peux pas m’asseoir.
    Bon et puis maintenant, il a les vlille ou vlib (ça dépend de ou on est) ça coûte pas plus cher au final et il n’y a personne pour mettre la main sur ton guidon :).

  2. Aurore dit :

    Et y’en aurait des coups de gueule à pousser sur le métro. Là je pense que la main glisse parce qu’elle est moite.
    Beurk !

  3. Colinette dit :

    Entièrement d’accord ! C’est pour ça que je ne prends plus le métro 😉

  4. Steph dit :

    je déteste ça aussi! et j’aime pas non plus attraper la barre alors qu’elle est encore toute chaude et moite d’une autre main, ça me dégoute 🙁

    • Marinette dit :

      Yeurk ! Je confirme ! J’hésite toujours du coup à replacer ma main ailleurs – sur un coin frais – au risque d’avoir à nouveau la même surprise ou éviter de penser à ça et laisser ma main telle quelle…

  5. Ah oui la barre, certaines la prennent pour un barre de lap dance, d’autres pour un lieu de RDV clandestin, ou encore pour des sanitaires à ciel ouvert !
    Mais les strapontins dans tout ça ! Avez-vous déjà regretté de vous être assises sur un strapontin au moment même où vous regardiez la personne précédente le quitter, vous laissant ainsi une place de choix où l’on pourrait même y faire lever une brioche en 3 secondes !! Beurk le métro, Beurk

    • Marinette dit :

      Une vraie étude sociologique du comportement face à la barre de métro… (et je suis effectivement tombée sur des photos fort sympathiques sur le sujet en faisant une p’tite recherche de visuels sur mon ami Google…)

  6. HA cette histoire de barre, je tombe toujours sur le plouc qui n’a aucune connaissance du protocole d’usage de la barre dans le tram/métro.
    NON MAIS, faudrait faire des emplacements de mains délimités sur ces barres, peut-être qu’à ce moment là, on aurait droit à notre espace de liberté sur ce petit bout de fer.

  7. lol, après avoir luton billet, je me le demande aussi 🙂 il est sympa ton blog, on y trouve un peu de tout, j’adore ^^
    stéphanie

  8. Merci merci pour ce bon moment de rigolade totalement justifié! Je file prendre une noisette de lotion hydroalcoolique en réaction tiens 😉 Parce que non contents de laisser glisser leurs mimines, “les gens” salopent tout ce qu’ils touchent. Et bon appétit bien sûr! :))