De doux souvenirs couleur azur

Publié le mardi 25 août 2015 dans Blabla de fille  |  5 Commentaires  | Voter Hellocoton

L’autre jour, alors que nous passions un week-end avec la sœur de Mr MonChéri, nous sommes partis en grande discussion sur ces parcs d’attraction de notre enfance. Pour tout vous dire, le sujet a été lancé suite à une mention de Mirapolis. Ne me demandez pas comment ou pourquoi. Je ne sais plus vraiment. Ce qui est sûr c’est que le simple nom de ce parc, la simple mémoire de ce géant que j’ai souvent regardé, ensuite, alors que nous passions sur le bord de la route, m’a renvoyé tout droit en enfance.

 

Je vois encore cette photo où je pose, avec ma sœur et un voisin, dans ma petite robe bleu azur (il me semble) au bout d’une allée laissant apercevoir en fond le fameux bonhomme Mirapolis.

Je vois une photo dans une des attractions : Des oiseaux volants ? Ou des éléphants peut-être ? Ou alors était-ce un mini grand huit pour enfants ? Je vois cette photo aux tons azurs aussi. Les wagons étaient de cette jolie couleur, c’est sûr ! Ne me demandez pas pourquoi, il y a de l’azur partout dans ma mémoire lorsque je pense à Mirapolis. Peut-être comme un voile de douceur qui s’est déposé sur ces jolis souvenirs d’enfance.

 

mirapolis-geant

 

Et puis, je vois aussi la piscine à balles. Tiens d’ailleurs, oui, c’est ça, nous parlions de piscine à balles et le souvenir de Mirapolis m’est remonté en tête. Une piscine à balles que j’imaginais dans le géant, mais à en lire les écrits (parce que oui, du coup, nous avons passé une partie de la soirée à lire l’historique de ce parc, le plus grand de la sorte à son époque, mais un poil trop précurseur, il s’en est fallu de quelques années d’avance seulement pour le laisser couler…) elle se trouvait en réalité dans une toute autre partie du parc. Une piscine à balles que je visualise parfaitement et que j’imagine encore d’une profondeur bien trop impressionnante, au point que, je ne suis pas vraiment sûre d’y avoir finalement un jour mis les pieds ! Papa, maman, y suis-je allée ?

 

En tous cas, c’est certain, j’ai déambulé dans ce parc. A pieds, en poussette. Peut-être même dans les bras ou sur les épaules. Et ce sont de doux souvenirs d’enfance. Des souvenirs couleur azur.

 

S’en sont suivi d’autres.

 

Les parcs du complexe Disney en Floride en 1992 (et quelques autres fois ensuite). Le jour de l’ouverture du parc Disneyland à Paris aussi, toujours en 1992 (merci Parrain pour les places pour cette journée !).

 

Et puis, le temps passe et les souvenirs azur se transforment en souvenirs de grande et d’émancipation. Les premiers voyages sans papa et maman. Les parcs aux sensations fortes que je n’aime pas toujours d’ailleurs ! Je me souviens d’un parc d’attraction en Espagne, proche de Madrid, lors d’un séjour linguistique. Certainement le parc le plus terrifiant qu’il m’ait été donné de faire. Et puis le Six Flags aux Etats-Unis, dans la banlieue de Washington. Plutôt sympa celui-là.

 

Alors peut-être qu’un jour, ce sera à notre tour de l’aider à se construire de doux souvenirs azurs, ou des souvenirs d’émancipation (on a le temps !). Peut-être qu’un jour on visitera ces parcs en famille (On voit presque La Ronde depuis notre chez nous Montréalais ! Mais on pourrait aussi partir découvrir les jolis parcs qui se cachent en Europe : à Amsterdam, proche de Barcelone, ou encore en Allemagne pays qui a l’air d’être au top pour les attractions à sensations fortes !).

 

On pourrait l’aider à se construire de doux souvenirs, pour lui voir se dessiner ce sourire si magique et le voir battre des bras comme il sait déjà le faire, et le prendre en photos, dans un fond azur, pour sûr.

poignee-mains

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    5 Blabla ! sur "De doux souvenirs couleur azur"

  1. Clyne dit :

    Ah Mirapolis, un de mes souvenirs d’enfance également ! 🙂
    Je crois n’y être allée qu’une fois, je devais avoir 4/5 ans (d’après les photos), avec mes grands-parents. Le gargantua me faisait hyper peur d’ailleurs…
    J’ai le souvenir d’être montée dans une sorte de grande roue où j’avais eu super peur de tomber (était-elle réellement si grande que ça ?) et la piscine à balles me dit définitivement quelque chose ! Mais plus de l’ordre de l’envie d’y aller que de la conviction d’y être vraiment allée…

    J’ai testé Walibi cet été dans le sud et le côté “artisanal” m’a rappelé Mirapolis justement 🙂

  2. Dominique dit :

    Promis, je recherche les photos !! mes souvenirs ont identiques 🙂

  3. Faustine dit :

    Je ne me souviens pas du tout de Mirapolis…c’est très bizarre, on a bien du y aller aussi avec mes sisters