Ces odeurs là

Publié le dimanche 21 février 2016 dans Blabla de fille  |  4 Commentaires  | Voter Hellocoton

Il y a de ces choses comme une vieille photo, une musique, un lieu, qui te ramènent directement à de jolis souvenirs. Je crois que les odeurs en font définitivement partie.

 

Il y a ces odeurs évocatrices. Celles d’un plat qui mijote en cuisine ou bien celles d’un parfum auquel une personne chère est si fidèle.

 

Il y l’odeur du feu de cheminée chez mes parents, celle des châtaignes qui brûlent un peu dans la vieille poêle. Il y a l’odeur du tabac dans la cuisine chez mes grands-parents et celle du poisson lors du retour de pêche de mon grand père. Il y a le parfum Guerlain de ma maman, le Chanel de ma grand-mère, et l’odeur de l’eau de Cologne qu’on mettait alors sur les cotons-tiges. Il y a la cage du hamster à changer, et l’odeur un peu trop fraîche du garage où je détestais entrer. Il y a l’odeur humide du sol de Floride quand on débarquait de l’avion.

 

Et puis, il y a ces odeurs du quotidien. Celles qu’on prend plaisir à respirer. Sans trop savoir pourquoi. Celles qui donnent envie de se lever ou bien d’ouvrir la porte et de prendre un bol d’air frais.

 

Il y a l’odeur des croissants frais et celle du pain devant la boulangerie française. Il y l’odeur de la pluie chaude et de l’orage qui vient d’éclater sur un sol poussiéreux d’été. Il y a les lardons qui grillent, le fromage qui fond et tout ce qui nous ouvre l’appétit. Il y a leurs restes une fois le repas terminé et la porte de la chambre qui n’était pas si bien fermée.

 

Il y a les odeurs de Montréal. Celle des matins de neige. Ou des journées à -38°C. L’odeur du froid qui te glace sur place. Et puis, plus souvent, l’odeur de céréales qui trône dans la ville venant tout droit de la brasserie sur les bords de rive.

 

Il y a les odeurs de notre nouvelle vie, et sa chaleur à lui. Il y a mon parfum qu’il reconnaît si bien. Et puis, le sien, aussi, que je lui mets si rarement pour l’instant.

 

Il y a les odeurs de la vie. De notre vie. Ses odeurs à lui. Nos odeurs à nous. Celles dont nous nous souvenons et dont nous nous souviendrons. Et celles qui lui créeront des souvenirs, à lui, pour la vie.

 

Muguet

Pour tous les fans de parfums, rendez-vous sur le site Tendance Parfums pour trouver votre bonheur.

poignee-mains

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    4 Blabla ! sur "Ces odeurs là"

  1. C’est vrai, il y a des odeurs si particulières qui nous ramènent de bons ou de mauvais souvenirs, mais les bons sont heureusement ceux qui restent le plus !

  2. Lexie dit :

    C’est beau et très vrai. Je trouve que rien n’est plus puissant pour la mémoire que les odeurs. En sentir une particulière peut te faire faire un bond dans le temps et te ramener à un moment très précis.

  3. Elisabeth dit :

    Et l’odeur du café dans la cafetière à l’italienne le matin au réveil ! Ca me ramène directement chez mes grand-parents…
    Bel iventaire que tu fais là 🙂

  4. Jone dit :

    Superbe article, bravo !
    Love, Jone