Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle http://saperlipopette.marine-landre.fr Blog lifestyle : cuisine, beauté, mode, voyages, déco, ... Actuellement à Montréal ! Wed, 20 May 2015 15:05:14 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.1.5 Limonade rafraichissantehttp://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-limonade-concombre/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-limonade-concombre/#comments Wed, 20 May 2015 15:01:39 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14848 L’avantage de Montréal, c’est que l’hiver peut disparaître tout aussi rapidement qu’il est arrivé, et surtout, bien plus vite qu’il ne faut de temps pour le dire. Un jour il neige, le lendemain, il fait 30°C. Le problème, c’est justement ces 30°C. 30°C d’une chaleur lourde et humide. 30°C qui te clouent parfois sur place. […]

The post Limonade rafraichissante appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
L’avantage de Montréal, c’est que l’hiver peut disparaître tout aussi rapidement qu’il est arrivé, et surtout, bien plus vite qu’il ne faut de temps pour le dire. Un jour il neige, le lendemain, il fait 30°C. Le problème, c’est justement ces 30°C. 30°C d’une chaleur lourde et humide. 30°C qui te clouent parfois sur place. 30°C qui s’infiltrent dans les maison aussi rapidement qu’un courant d’air, mais qui peinent à les quitter par la suite. 30°C sous lesquels il fait bon se désaltérer.

 

Depuis cet hiver, on s’amuse à mettre un peu de bonheur dans nos p’tits déj avec des jus de toute sorte, mais surtout, des jus maison. Merci l’extracteur de jus du KitchenAid qui a rejoint la bête et nous permet donc de faire le plein de vitamines. Et vous nous connaissez, les simples jus d’oranges, très peu pour nous ! Enfin, on adore aussi, hein ! Mais on va quand même chercher plus loin.

 

Depuis les beaux jours, et les 30°C surtout, c’est de fraîcheur dont on a envie. Et la limonade concombre menthe citron est donc devenue notre bonne amie !

 

limonade-concombre

 

Limonade concombre menthe citron vert

  • Dans l’extracteur à jus, insérer 1 concombre, 1 branche de menthe fraîche et 1 citron vert préalablement épluché.
  • Une fois le jus extrait, allonger avec un litre d’eau.
  • Servir sur quelques glaçons pour un effet frappé assuré !

 

limonade-concombre

 

limonade-concombre

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Limonade rafraichissante appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-limonade-concombre/feed/ 1
Mes lectures de grossessehttp://saperlipopette.marine-landre.fr/grossesse/lectures-grossesse-enceinte/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/grossesse/lectures-grossesse-enceinte/#comments Mon, 18 May 2015 16:18:13 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14838 Quand on apprend qu’un MiniNous a élu domicile et pousse doucement en nous, je pense qu’on est toutes pareil : 1000 et une questions arrivent d’un coup et se bousculent là haut ! On va avoir envie d’y trouver des réponses, de lire des avis, de se rassurer, ou même juste de s’informer. Puis, parfois, […]

The post Mes lectures de grossesse appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Quand on apprend qu’un MiniNous a élu domicile et pousse doucement en nous, je pense qu’on est toutes pareil : 1000 et une questions arrivent d’un coup et se bousculent là haut ! On va avoir envie d’y trouver des réponses, de lire des avis, de se rassurer, ou même juste de s’informer. Puis, parfois, aussi, simplement de se détendre en se détachant un peu de la situation, en en rigolant par moment. Il y a aussi les jolis souvenirs à conserver. Bref, des tonnes de raison de refaire sa bibliothèque en cette période si particulière !

 

C’est ainsi que quelques nouveaux livres sont arrivés sur mes étagères ces derniers mois. Ils sont désormais rangés précieusement, et j’y jette de loin un œil rempli de sympathie pour l’ancienne moi encore innocente, pas encore adulte qui les as alors feuilletés avec plaisir.

 

Lecture-grossesse

 

Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à 2 ans

La bible de toute bonne Québécoise maman ou enceinte ! Ce livre nous est remis ici lors du premier rendez-vous de suivi de grossesse et c’est LA référence à consulter en cas de question, de doute, mais aussi tout simplement pour se préparer tranquillement à la future vie de parents qui nous attend.

 

Celui-ci n’est d’ailleurs pas vraiment rangé puisqu’il a pour vocation de nous accompagner jusqu’aux 2 ans de l’enfant. J’avoue cependant ne pas avoir pris le temps de le ré-ouvrir depuis ces quelques semaines de notre nouvelle vie. Il paraît qu’on n’est pas des parents stressés alors ça semblerait se confirmer… Je ne suis pas encore du genre à le consulter au moindre pleur de Mister Caribou. Mais ce livre est en tous cas un parfait guide à garder près de soi, qui présente toute l’évolution de la grossesse puis du bébé en abordant aussi bien les différentes méthodes pour gérer la douleur lors de l’accouchement que des sujets comme la diversification alimentaire du bébé.

 

Vous l’aurez compris, c’est donc LE livre sérieux de ma sélection !

 

Le journal de moi enceinte – Muriel Ighmouracène

(Suivi de près par Le journal de moi maman du même auteur)

 

Une version beaucoup plus détente cette fois-ci mais qui, sous ses airs de tout prendre à la dérision, aborde tout de même quelques sujets sérieux et situations dans lesquelles nous nous retrouverons toutes certainement ! J’ai découvert ces livres sur le tard puisqu’ils m’ont tous deux accompagnée dans ma valise de maternité, la version « enceinte » étant donc plus qu’avancée… mais je suis sûre que lu en temps et en heure, ce dernier permet de dédramatiser quelques maux de grossesse par lesquels on passe toutes sans trop savoir alors si c’est normal ou non.

Et puis, sur le lit d’hôpital, entre 2 pleurs, 3 tétées nocturnes et quelques douleurs qui nous empêchent de dormir, c’est une lecture parfaite pour nous décrocher quelques sourires !

 

On notera aussi que le format journal illustré a fini de me séduire.

 

Mon journal de grossesse – Sophie La Girafe

(Suivi de L’album de mon bébé dans la même collection)

 

Histoire de faire votre propre version du « Journal de moi enceinte » vu plus haut, la collection Sophie La Girafe a pensé à tout en pré-remplissant de jolies pages colorées dans lesquelles nous n’avons plus qu’à indiquer quelques informations, anecdotes et autres souvenirs personnels de ces quelques mois passés à 2 dans un seul corps ! Ça va de la présentation de la famille, à la rencontre avec le papa bien sûr en passant par les souvenirs de la Baby Shower ou encore l’évolution du tour de taille ! On agrémente le tout de jolies photos (et j’ai encore un peu de travail pour le finaliser sur ce point – Oui oui, je suis en retard !) pour voir le livre grossir avec nous de jour en jour. Et surtout, ça fait un super souvenir à re-feuilleter nostalgiquement plus tard.

 

Lecture-grossesse

 

Et puis, histoire de ne pas s’arrêter trop brutalement de raconter sa vie et d’amasser les photos, on poursuit ensuite avec la version bébé qui raconte les différentes étapes des premières années de vie. Une bonne façon de conserver quelques souvenirs triés sur le volet (si je m’écoutais ce livre ferait déjà 10 000 pages alors on dit merci les questions guides qui nous limitent dans la sélection des photos et anecdotes !) (Bon, cela ne m’empêchera probablement pas de me refaire un autre livre souvenirs plus complet, hein ! Pas folle la guêpe !).

 

La première fois que… Conseils sages et moins sages pour nouveaux parents – Marianne Prairie

Un livre tout droit venu du Québec qui raconte avec humour les premières fois de jeunes parents. Premières fois heureuses ou honteuses, rien n’est oublié ! Là encore, on déculpabilise un peu, on sourit beaucoup, on s’informe aussi, et surtout, on garde des souvenirs, puisque quelques pages par chapitre sont ici aussi à compléter avec notre propre expérience (mais cela reste cette fois-ci un livre de poche) ! A lire donc avant l’arrivée de bébé pour se préparer, mais à reprendre ensuite pour compléter et dédramatiser !

 

Les newsletter de ma grossesse

Quelques lectures en ligne aussi, hormis les très nombreux blogs que j’ai pu découvrir (ou que j’ai re-découvert sous une autre dimension en me sentant désormais concernée par les écrits), j’ai très largement augmenté le nombre de newsletter auxquelles je suis inscrite !

 

Mes préférées :

  • Enfamil : un envoi chaque mois qui regroupe les principales actu des semaines à venir. Evolution du bébé mais aussi de la condition de future maman. Quelques conseils ou astuces. Le strict minimum pour future maman pressée !
  • Pampers : ici, c’est une newsletter par semaine. Ça fait pas mal de lecture, mais ça permet de rendre la grossesse un peu plus concrète avec ce petit rappel hebdomadaire. Les newsletters sont par contre toujours très promotionnelles et les articles reliés assez peu étoffés. (Mention spéciale par contre pour les version post-naissance où la marque est bien plus à l’aise et que je prends désormais plaisir à lire, chaque semaine aussi).

 

Les applications iPhone de ma grossesse

(A noter que je suis sur l’AppStore Canada)

 

Lorsque j’ai appris la nouvelle, j’ai sauté sur mon iPhone pour télécharger tout un tas d’applications. J’ai passé un peu de temps avec chacune d’entre elles sans pour autant vraiment y trouver mon compte. Toutes proposaient des versions très limitées pour l’offre gratuite (et question de principe, hors de question que je paye une appli mobile, surtout pour un suivi de grossesse, sachant tout ce qu’on peut trouver par ailleurs !) ou étaient beaucoup trop basées sur le partage de cette aventure (mode réseau social ON) ce qui n’était pas du tout mon objectif.

 

Au final, une seule application pour m’accompagner tout au long de ces 9 mois. Il s’agit de Baby Coach de Mustela. Une section de suivi pour la courbe de poids tout au long de l’aventure, et quelques infos pour chaque semaine passée, le tout délivré sous 3 angles : pour la maman, pour le papa, et côté bébé. Des textes très courts mais qui permettent un suivi bien suffisant. Chez moi ils se mettaient à jour le jeudi et je peux vous dire que j’attendais impatiemment ce jour là pour lire ma petite nouveauté du jour ! Enfin, une section avec quelques questions pour informations plus complètes notamment autour du sport, de l’alimentation, du sommeil, des voyages, …

 

Rien à voir, initialement, avec la grossesse mais j’ai aussi profité de cette période où une attention toute particulière doit être portée à notre alimentation pour tester l’appli Calculassiette et vérifier ainsi le bon équilibre alimentaire de mes journées.

 

Avec ces 2 applis, Mr MonChéri s’est aussi pris au jeu pour adapter les repas du soir et me réclamer la lecture des news du jeudi !

 

Le jour J, j’ai utilisé le minuteur pour contractions de l’appli Devenir maman de Enfamil. Petite fonctionnalité manquante sur l’appli Mustela et cependant bien utile car on a alors bien autre chose à faire que d’essayer de se souvenir combien de minutes se sont écoulées depuis la dernière…

 

Un peu de lecture pour le futur papa ?

Et le papa dans tout ça ? Je lui ai offert une version customisée de « Devenir papa pour les nuls«  ! Et il semblerait qu’il ait pris plaisir à le lire. Des conseils donnés aux papas par de vrais papas ! De la gestion de l’envie de bébé de la future maman à la naissance (et après) en passant par les maux de grossesse ou autres situation cocasses du jour de l’accouchement. Il semblerait qu’avec ça, on (la future maman donc) ait l’air moins chiante / difficile et juste « normale » face à notre « condition » ! (Notons que de mon côté n’ayant pas vraiment eu de maux de grossesse ou autre changements d’humeur, envies spécifiques, c’est presque de la déception que ça a déclenché ! Et ouais !).

 

Lecture-devenir-papa

 

D’ailleurs, ça me fait penser que je ne l’ai pas lu moi, celui-ci. Prochaine lecture donc sur ma liste !

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Mes lectures de grossesse appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/grossesse/lectures-grossesse-enceinte/feed/ 0
Pimp ton bol au Ceramic Cafe [Montreal]http://saperlipopette.marine-landre.fr/deco/ceramic-cafe-montreal/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/deco/ceramic-cafe-montreal/#comments Wed, 13 May 2015 14:33:31 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14815 Un moment que Cindy me parlait du Céramic Café Montréal. Un moment qu’on voulait tester ce bel endroit où chacun peut être l’artiste d’un jour. Le concept ? Tu viens, les mains dans les poches (mais agiles, les mains) et tu repars avec ton oeuvre du jour. Bol, assiette, vase, horloge, ou tout autre objet en […]

The post Pimp ton bol au Ceramic Cafe [Montreal] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Un moment que Cindy me parlait du Céramic Café Montréal. Un moment qu’on voulait tester ce bel endroit où chacun peut être l’artiste d’un jour. Le concept ? Tu viens, les mains dans les poches (mais agiles, les mains) et tu repars avec ton oeuvre du jour. Bol, assiette, vase, horloge, ou tout autre objet en céramique. L’artiste du jour, c’est toi on a dit, alors tu peux aussi choisir sur quoi tu veux travailler.

 

Un moment qu’on en parlait avec Cindy donc mais vous savez comment c’est. On arrive là et finalement on se regarde en se disant « Mais qu’est-ce qu’on fait ? ». Deux jolies tasses pour Cindy.

 

 

Et moi, et moi, et moi ?

 

 

En grand manque d’inspiration ce jour-là et surtout en mode pastèque avancée puisque j’étais alors à S-1 de l’arrivée de notre Mister Caribou, j’ai finalement décidé de (très largement) m’inspirer de la jolie marque Emoi Emoi pour pimper un bol pour le (futur) Papa Poule et de m’en faire un façon Maman Cool au passage ! Un moment que je lorgnais leurs jolies créations mais la collection n’était plus en ligne. Qu’à cela ne tienne ! Je l’ai fait moi-même !

 

Ceramic-cafe-montreal

 

Ceramic-cafe-montreal

 

Au programme donc au Céramic Café Montréal :

  • Le choix du support, pour commencer. C’est donc 2 bols blancs que j’ai piochés dans les étagères remplies d’objets en tous genres.
  • On redescend ensuite à l’étage principal du café (où on peut au passage commander de quoi grignoter et se désaltérer) pour recevoir les explications avisées et commencer le travail : 3 couches de peinture jaune pour ma part pour assurer une couverture totale de mon bol avant d’y apposer textes et autres motifs.
  • A notre disposition, hormis les pinceaux de base, des grattoirs, des éponges, des pochoirs, des motifs à décalquer, et des petits tubes de peinture avec embout « précision » pour réaliser les traits plus minutieux. Bon, je dois dire que pour cette partie, il faut un peu d’entraînement. Pour le « tampon » aussi, vraiment pas évident à apposer sans bavouille autour, ni même en s’assurant d’avoir bien le motif dans son ensemble. Alors on a un peu triché. Tampons et finitions avec ces fameux tubes à embout précision. Et puis… ce n’est pas parfait mais c’est ça qui fait le charme de l’unique, non ?

 

Ceramic-cafe-montreal

 

Ceramic-cafe-montreal

 

Ceramic-cafe-montreal

 

  • On abandonne ensuite nos créations au comptoir du Céramic Café. Ces derniers s’occuperont de passer une couche pour vernir le tout avant de faire cuire nos pièces pour assurer la bonne tenue de notre oeuvre d’art (oui oui, pas moins !).
  • 10 jours plus tard, on revient chercher nos jolies créations ! Et on les découvre bien plus vives que lorsqu’on les a laissées. En effet, on était prévenues : les couleurs sont totalement différentes avant et après cuisson, et le résultat gagne donc vraiment en peps !

 

Ceramic-cafe-montreal

 

Après ça, on prend de bons petits déjeuners en famille.

 

Un papa poule gaga. Une maman cool ravie.

Il nous manque plus que les jolis sweet de la marque Emoi Emoi à notre panoplie pour la jolie photo de famille !

 

Ceramic-cafe-montreal

 

Ceramic Café Montréal

4338 rue Saint Denis

Montréal, Canada

Tarif = Prix variant pour chaque objet (entre 8$ et 39$ pour les grosses pièces) + tarif horaire de 8$ pour le temps passé

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Pimp ton bol au Ceramic Cafe [Montreal] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/deco/ceramic-cafe-montreal/feed/ 0
Ce cœur au bout des brashttp://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/coeur-au-bout-des-bras/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/coeur-au-bout-des-bras/#comments Sun, 10 May 2015 17:10:59 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14799 Un peu plus de 6 semaines que mes bras ne sont presque plus jamais vides. J’en ai même eu des courbatures au début. Aujourd’hui, c’est devenu naturel. Un nouveau naturel. Mon nouveau moi. Mes nouveaux bras.     Mes bras sont désormais faits pour le porter. Mes bras sont faits pour le rassurer, l’apaiser, le […]

The post Ce cœur au bout des bras appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Un peu plus de 6 semaines que mes bras ne sont presque plus jamais vides. J’en ai même eu des courbatures au début. Aujourd’hui, c’est devenu naturel. Un nouveau naturel. Mon nouveau moi. Mes nouveaux bras.

 

Bracelet-coeur-marinette (3)

 

Mes bras sont désormais faits pour le porter.

Mes bras sont faits pour le rassurer, l’apaiser, le consoler aussi.

Mes bras sont faits pour l’aider à trouver où se nourrir.

Mes bras sont faits pour l’aider à s’endormir.

Mes bras sont faits pour le réchauffer, l’habiller, le taquiner aussi parfois.

Mes bras sont faits pour le tenir tout contre moi, pour qu’il s’y blottisse, s’y endorme doucement le soir.

 

Bracelet-coeur-marinette

 

Bracelet-coeur-marinette

 

Demain, mes bras seront là aussi pour l’aider à grandir.

Mes bras seront là pour lui tenir le livre pendant qu’on lit l’histoire.

Mes bras seront là pour l’accompagner dans ses premiers pas.

Mes bras seront là pour l’applaudir, l’encourager, l’aider à se lancer.

 

Bracelet-coeur-marinette

 

Bracelet-coeur-marinette

 

Mes bras seront aussi là pour le laisser aller, le temps venu.

 

Des bras qui seront désormais toujours remplis de ce joli cœur, de toute cette tendresse et de tout cet amour pour lui. Un joli cœur imaginaire, son joli cœur, qui m’habite aujourd’hui et qui restera avec moi, avec lui, qu’on soit près, qu’on soit loin, lui et moi, moi et lui.

 

Un joli cœur imaginaire, au bout de mes bras, qui nous unit depuis quelques semaines, et pour l’éternité.

 

Bracelet-coeur-marinette

 

Bracelet-coeur-marinetteBracelet Love And People cuir Cuir Nude – Offert par la marque

Love and people est  une marque qui a été  créée en 2012 à Grenoble, et qui se spécialise dans la création et la  vente de bracelets en cuir 1, 3 et 5 tours pour hommes et pour femmes, disponibles dans plus de 24  couleurs de cuir véritable.

Disponible en ligne, aussi bien pour la France que pour le Canada !

 

Photos par Aline Dubois pour les 1 mois de Mister Caribou

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Ce cœur au bout des bras appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/coeur-au-bout-des-bras/feed/ 8
Le temps des festivalshttp://saperlipopette.marine-landre.fr/sponso/temps-festivals-gemo/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/sponso/temps-festivals-gemo/#comments Tue, 05 May 2015 13:33:30 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14789 Ça y est, le soleil semble revenu et installé (Bon, ça ne fait que depuis mardi, mais j’ai bien confiance !). La douceur est encore là mais ça sent presque l’été qui s’en vient dans les rues de Montréal. Les vélos sont à nouveau de sortie. Les tenues décontractées. La rue Sainte Catherine redevient piétonne […]

The post Le temps des festivals appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Ça y est, le soleil semble revenu et installé (Bon, ça ne fait que depuis mardi, mais j’ai bien confiance !). La douceur est encore là mais ça sent presque l’été qui s’en vient dans les rues de Montréal. Les vélos sont à nouveau de sortie. Les tenues décontractées. La rue Sainte Catherine redevient piétonne (déjà !!) et les festivals ne vont pas tarder à pointer leur nez.

 

Ça sent l’été je vous dis… Notre nouveau programme va être rempli à base de pique-nique au parc, de barbecue à la maison, de promenades dans la ville, et de longues et belles soirées à découvrir de nombreux artistes venus d’un peu partout dans les nombreux festivals de la région.

 

Festival international de jazz, Francofolies, ou même le Festival de Québec. Ça en fait des choses à découvrir dans les mois à venir ! Tendance Festival, quand tu nous tiens !

 

C’est notre penderie qui va aussi pouvoir ressortir de la légèreté ! Un peu de couleurs, un peu de gaieté ! Beaucoup de confort ! Et c’est chez Gémo qu’on trouve quelques pièces rock pour un look folk, qui seront parfaites pour nos activités estivales ! Et même pour une escapade en bord de mer si l’occasion se présente ! Et on va tout faire pour qu’elle se présente.

 

gemo

 

Activités, mode, accessoires, … l’été s’annonce fun et coloré !

 

Et pour en savoir plus sur les jolis looks proposés par Gémo :

 

Article Sponsorisé

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Le temps des festivals appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/sponso/temps-festivals-gemo/feed/ 0
Les cookies à l’avoine moelleux moelleuxhttp://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-cookies-moelleux-gruau-avoine/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-cookies-moelleux-gruau-avoine/#comments Mon, 27 Apr 2015 16:50:05 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14778 Petit tri dans les placards de la cuisine, dans lesquels on a parfois tendance à accumuler quelques trucs qu’on oublie tout aussi rapidement qu’ils sont arrivés, jusqu’au jour où on se demande pourquoi ces placards sont-ils donc si pleins… La dernière édition de cette question nous a donné une réponse bien simple : 2 énormes […]

The post Les cookies à l’avoine moelleux moelleux appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Petit tri dans les placards de la cuisine, dans lesquels on a parfois tendance à accumuler quelques trucs qu’on oublie tout aussi rapidement qu’ils sont arrivés, jusqu’au jour où on se demande pourquoi ces placards sont-ils donc si pleins… La dernière édition de cette question nous a donné une réponse bien simple : 2 énormes paquets de gruau qu’on ne mange jamais, bien sûr, trônaient là, au milieu du placard.

 

Ni une ni deux, on a allumé le four et lancé le KitchenAid. Puis on a préparé nos estomacs pour déguster les cookies moelleux moelleux que donne le gruau avec son côté un peu plus aérien que de la simple farine habituelle !

 

Cookies-gruau

 

Cookies-gruau

 

Cookies moelleux au gruau

  • Mélanger 150g de beurre fondu, 250g de cassonade, œuf et 30ml d’eau.
  • Ajouter 75g de farine, un sachet de levure et 270g de gruau.
  • Améliorer selon vos goûts. Mes préférés pour le rendu des cookies moelleux sont ceux aux raisins secs qui participent à ce côté un peu collant parfait dans les cookies. Ajouter donc 225g de raisins secs. On peut aussi ajouter quelques gouttes d’extrait de vanille ou encore de la cannelle. Et bien sûr faire des versions pépites de chocolat. A déguster dans ce cas à peine sortis du four pour un chocolat encore fondant !
  • Déposer des boules de pâtes sur une plaque à pâtisserie. Placer le tout au four préchauffé.
  • Faire cuire 12 à 15 minutes à 180°C (14 minutes devraient être parfait si vous aimez vos cookies moelleux !)

 

Accompagnés d’un bol de chocolat chaud pour un goûter réconfortant après une longue balade dans la fraîcheur qu’on a encore pour ce mois d’avril, c’est parfait !

 

Cookies-gruau

 

Cookies-gruau

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Les cookies à l’avoine moelleux moelleux appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-cookies-moelleux-gruau-avoine/feed/ 0
Ce bebe qui pleure…http://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/bebe-qui-pleure/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/bebe-qui-pleure/#comments Thu, 23 Apr 2015 16:27:15 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14771 Un bébé, par définition, ou presque, ça pleure ! (On dit bien « pleurer comme un bébé », non ?). Un bébé, ça pleure quand ça a faim. Ça pleure quand ça a froid, quand ça a chaud. Ça pleure quand c’est fatigué. Ça pleure quand ça veut un calin. Ça pleure quand ça se réveille, comme […]

The post Ce bebe qui pleure… appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Un bébé, par définition, ou presque, ça pleure ! (On dit bien « pleurer comme un bébé », non ?).

Un bébé, ça pleure quand ça a faim. Ça pleure quand ça a froid, quand ça a chaud. Ça pleure quand c’est fatigué. Ça pleure quand ça veut un calin. Ça pleure quand ça se réveille, comme pour nous dire « Hey, je suis là ! ».

 

Et puis, ça pleure, aussi, parfois, pour rien. Ou plus exactement parce que c’est la seule façon, pour un bébé, de pouvoir s’exprimer. Nous on parle, on chante, on crie parfois aussi. Et benh, un bébé, ça pleure. Un peu différemment selon qu’il veuille parler, chanter, crier, mais au final, le résultat est là : ça pleure, et c’est bien normal.

 

Mais un bébé qui pleure, ça fait parler.

 

Bebe-pleursPhoto par Aline Dubois

 

 

Ça fait parler les gens qui ne sont pas là.

« Il faut le laisser pleurer ».

Que ce soit aux cours prénataux, l’entourage, les articles divers et variés, ou encore lors de la formation / prévention « bébé secoués » juste avant la sortie de la maternité (Et oui, je vous ai raconté ma grossesse au Québec, mais pas le séjour à la maternité ! J’ai eu des perles aussi !).

En moyenne, un nourrisson pleure 2 heures par jour. Et c’est parfaitement normal ! Alors s’il faut veiller à ce que le bébé soit bien nourri, n’ait pas trop chaud, trop froid, … Il faut aussi parfois apprendre à le laisser pleurer. 

 

Mais un bébé qui pleure, ça fait aussi parler les gens qui sont là, justement, lorsqu’il pleure.

Et bizarrement, tout devient différent. De l’infirmière qui m’assure finalement qu’il ne faut pas le laisser pleurer comme ça (peut-être qu’à 3 heures du matin elle voulait se reposer, elle ?!) et qu’il a certainement encore faim (malgré l’heure et demie qu’il venait de passer à téter…), aux amis qui te lancent innocemment « Tu veux que je le prenne ?! ». Et on ne parle pas des inconnus qui viennent te faire leur commentaire, ni ceux qui rajoutent même « Il a l’air tellement malheureux, ça me fend le cœur ! ». Parce que tu crois donc que moi, ça ne me fend pas le cœur de le voir / l’entendre s’égosiller comme ça ?! 

 

Alors oui, on fait les fiers, on rigole, on s’amuse à prévoir quand est-ce qu’on va entendre le prochain cri, parce que oui, certains sont prévisibles. On sourit lorsqu’il arrive, on se regarde avec l’envie de dire « Je vais le prendre » mais la voix qui annonce « Laissons-le un peu ».

On fait ceux qui trouvent ça normal, qui le vivent comme si de rien n’était. « On gère ».

Mais, ce n’est pas pour rien qu’une fois le silence revenu, on soupire un « Pfiou, ça fait du bien le calme ! ». Parce que oui, ça fait du bien le calme, mais ça fait surtout du bien de se dire que non, notre bébé ne pleure plus. Que tout va bien. Qu’il va bien.

 

Et pourtant…

 

MON bébé pleure. Comme tous les bébés. Et oui, c’est normal, même si ça fait mal ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Ce bebe qui pleure… appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/bebe-qui-pleure/feed/ 7
Tatin de betteraveshttp://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recettes/tarte-tatin-betteraves/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recettes/tarte-tatin-betteraves/#comments Sun, 19 Apr 2015 22:54:20 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14408 Les betteraves, c’est pas vraiment ma passion. Je ne sais pas pourquoi. Je les mange finalement presque avec plaisir lorsqu’on m’en sert, mais, j’ai, en amont d’y piquer ma fourchette, comme un mouvement de recul. Un « Oh non pas de la betterave » inexplicable.   Autant vous dire que lorsque j’ai de la betterave dans mon […]

The post Tatin de betteraves appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Les betteraves, c’est pas vraiment ma passion. Je ne sais pas pourquoi. Je les mange finalement presque avec plaisir lorsqu’on m’en sert, mais, j’ai, en amont d’y piquer ma fourchette, comme un mouvement de recul. Un « Oh non pas de la betterave » inexplicable.

 

Autant vous dire que lorsque j’ai de la betterave dans mon frigo (rarement, très rarement même, mais cela arrive tout de même) je cherche une alternative à la bonne vieille betterave vinaigrette.

C’est ainsi que je me suis lancée dans une tatin de betteraves. Et benh, vous savez quoi ? J’en mangerai bien encore !

 

Tatin-betterave

 

Tarte tatin de betterave

  • Faire cuire 2 belles betteraves à la vapeur (environ 10/15 min selon la taille).
  • Les éplucher et les couper en rondelles.
  • Couper un oignon en rondelles.
  • Dans une poêle, faire revenir 2 cuillères de sucre roux dans du beurre jusqu’à ce que cela caramélise.
  • Ajouter les oignons puis les betteraves.
  • Une fois que le tout est bien imprégné, ajouter 2 cuillères de vinaigre balsamique et laisser réduire.
  • Dans un plat à tarte, disposer les betteraves / oignons puis recouvrir de pâte brisée en rentrant bien les bords dans le plat. (Idéalement vous faites votre pâte brisée vous-même, et j’ai même une recette de pâte à tarte express pour vous qui peut faire l’affaire !)
  • Mettre au four 180°C pour 25 min.
  • Décorer avec du persil émincé et servir avec une salade.

 

Tatin-betterave

 

Tatin-betterave

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Tatin de betteraves appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recettes/tarte-tatin-betteraves/feed/ 2
Brunch au Passe Compose [Montreal]http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/brunch/passe-compose-montreal/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/brunch/passe-compose-montreal/#comments Thu, 16 Apr 2015 20:20:55 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14413 Une éternité me semble-t-il que ce brunch a eu lieu. Et pour cause. C’était l’an dernier en réalité ! Et jamais je n’en ai parlé. Mieux vaut tard que jamais… Voilà que je ressors les archives de ma mémoire pour vous parler du brunch du Passé Composé, adresse qui vous sera certainement assez souvent citée […]

The post Brunch au Passe Compose [Montreal] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Une éternité me semble-t-il que ce brunch a eu lieu. Et pour cause. C’était l’an dernier en réalité ! Et jamais je n’en ai parlé. Mieux vaut tard que jamais… Voilà que je ressors les archives de ma mémoire pour vous parler du brunch du Passé Composé, adresse qui vous sera certainement assez souvent citée si vous demandez à des Montréalais « Où bruncher ce week-end ? ». A juste titre : le petit bistro du Passé Composé est situé en plein cœur du Plateau, un peu à l’écart de l’Avenue Mont Royal mais à 2 pas seulement du Parc La Fontaine. Idéal pour un dimanche ensoleillé qu’on poursuivra par une ballade au Parc !

 

Je vous déconseille cependant le dimanche hivernal : la première salle est relativement petite, la porte qui s’ouvre sans cesse en laissant entrer ce gros courant d’air frais (froid !) avec elle est juste très désagréable ! Et pour notre part, c’est justement là que nous étions installés, et on le sait, souvent, pour bruncher à Montréal, lorsqu’on a une table, c’est déjà ça, on ne va pas faire les difficile pour attendre qu’une place se libère dans la seconde salle…

 

Au menu du Brunch au Passé Composé ?

Les spécialités de la maison ? Grilled cheese, pain doré (pain perdu) et œufs pochés. Tout ce qui fait un brunch à Montréal donc ! (Ou presque, car ça manquerait un peu de viandes pour certains, mais rassurez-vous, il s’agit là des plats « de base » qui sont très bien accompagnés au menu !).

 

Dans nos assiettes ce jour là (ou plutôt, sur notre table), un joli smoothie surmonté de fruits frais, un café (filtre à volonté, qui va de paire avec le plat brunch).

 

Brunch-montreal-passe-compose

 

Une soupe à l’oignon pour ma part. Oui, je suis fan de soupe à l’oignon ! (Je crois même qu’il me serait possible de me nourrir uniquement de soupe à l’oignon ! Je vous ai parlé de la soupe à l’oignon dégustée à Mont Tremblant ? Dans une miche de pain ? Un régal ! Pardon pardon, je m’égare).  Alors lorsque je l’ai vue au menu du jour… je n’ai pas pu résister ! Et oh surprise, ici, la soupe à l’oignon est une version mixée, bien épaisse, et bien agrémentée de pain, fromage, le tout relevé comme il faut d’une dose de poivre et quelques herbes. Je veux bien y retourner juste pour ça ! C’était parfait pour accompagner mon brunch ce jour de grand froid !

 

Brunch-montreal-passe-compose

 

Côté plat, je me suis laissée tentée par l’un des grilled cheese. Spécialité de la maison on a dit. Version L’extravagant avec au programme : Chorizo, fromage de chèvre, courge butternut (je crois que c’est en partie ce qui m’a fait craquer (comment ça, je ne vous ai pas parlé de ma passion pour les courges ?! Mais si…)), pesto, roquette, yogourt de chèvre et ciboulette. Le tout avec une salade verte joliment présenté.

 

Brunch-montreal-passe-compose

 

Il faut avouer que les associations sont plutôt bien choisies, les plats généreux et savoureux !

 

Du côté de mes amis, il y avait bien sûr les fameux œufs pochés champêtres, à en croire l’internet mondial ce doit être le plat favori pour un brunch au Passé Composé ! Loin de moi cette idée puisque qui dit champêtre dit champignon (ici une poêlée de pleurotes) mais je suis gentille : je vous le montre tout de même en photos ! Et puis, il paraît que pour les amateurs, ça vaut vraiment le détour ! Et je dois avouer que champi mis à part, le pain brioché, l’épaule de porcelet fumé, et les saveurs de persil… ça me donnerait presque envie !).

 

Brunch-montreal-passe-compose

 

Pour la note sucrée, on a tous pioché dans les crêpes aux bananes recomposées (à base de Nutella, coco, bananes bien sûr, amandes, ananas caramélisé, … rien que ça !).

 

Brunch-montreal-passe-compose

 

Et j’avoue avoir aussi piqué ma fourchette dans le pain doré Panko. Et oui, faut bien goûter à tout pour se faire un avis !

 

Brunch-montreal-passe-compose

 

En conclusion, on mange vraiment bien au Passé Composé, mais je dois dire être sortie de là en trouvant l’addition un peu plus salée qu’à mon habitude pour les brunchs à Montréal, et avec un petit regret aussi quant au service reçu qui manquait clairement de sympathie ! (et je ne vous refais pas mon laïus sur le sucré / salé, option menu pour un brunch, ici on peut clairement faire des mix plat / dessert mais qui ressemble donc vraiment à un repas de n’importe quel jour, et pour ce combo, si vous ajoutez en plus une boisson, l’addition devient vraiment élevée).

 

Brunch-montreal-passe-composeLe Passé Composé
950, rue Roy E
Montréal, QC H2L 1E8
- Pas de réservation pour le brunch / Ouvert samedi et dimanche -

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Brunch au Passe Compose [Montreal] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/brunch/passe-compose-montreal/feed/ 0
Vivre sa grossesse au Quebec / Canadahttp://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/suivi-grossesse-quebec-canada/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/suivi-grossesse-quebec-canada/#comments Tue, 14 Apr 2015 15:49:10 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14461 Déjà presque 20 jours que Mister Caribou est avec nous « pour vrai », mais 9 mois de plus qu’il occupe notre esprit, et mon bidon surtout, nous accompagnant dans cette aventure Québécoise, et participant de fait à la découverte de tout un tas de particularités, ou différences culturelles avec notre cher pays dans le suivi de […]

The post Vivre sa grossesse au Quebec / Canada appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Déjà presque 20 jours que Mister Caribou est avec nous « pour vrai », mais 9 mois de plus qu’il occupe notre esprit, et mon bidon surtout, nous accompagnant dans cette aventure Québécoise, et participant de fait à la découverte de tout un tas de particularités, ou différences culturelles avec notre cher pays dans le suivi de grossesse. Si ici la maternité me semble bien plus considérée qu’en France, c’est bien dès les premiers de mois de grossesse qu’on sent la différence. Mais contre toute attente, c’est alors dans le sens inverse : un suivi qui m’a paru bien moins présent, bien moins sérieux (ou du moins « rapproché » puisque sérieux tout de même). Alors concrètement, comment ça se passe un suivi de grossesse au Québec ? Quelle est la différence avec le système français ?

 

Grossesse

 

Petit tour donc d’une grossesse vécue au Québec

(A noter que s’agissant de ma première grossesse, les différences mises en avant ne sont que des ressentis ou « on-dit », alimentées de témoignages d’amies et autres proches).

 

Le 1er trimestre de grossesse au Québec

Le test de grossesse est positif ! Help, doc’, qu’est-ce que je fais ?!

Quelques symptômes annonciateurs plus tard, j’ai, comme tout le monde, foncé à la pharmacie pour acheter un test de grossesse. Le premier prix affiché m’a un peu refroidie. Dans les 70$ si ma mémoire est bonne. J’avoue ne pas avoir fait le tour entier du rayon puisque j’avais déjà entendu dire que notre ami Dollarama proposait des tests de grossesse à… 2,5$ !! Oui oui… Ni une ni deux, la décision était prise, on allait tenter l’affaire avec un test certainement bas de gamme mais qui après tout, pouvait bien nous donner l’info attendue tout de même !

30 secondes chrono (à peine !) et hop le test indiquait déjà « Positif ». De toutes façons j’étais sûre de mon coup. Pas vraiment besoin de re-confirmer avec un test haut de gamme…

 

1er conseil donc – le test de grossesse :

A moins que vous ne vouliez connaître tous les détails possibles sur votre éventuelle grossesse, filez chez Dollarama ! Simple, économique (surtout !) et efficace (« Oui » ou « Non », c’est tout ce qu’on lui demande après tout).

 

MAIS, comme tout le monde aussi je suppose, une fois le résultat affiché, et passées les 1ères émotions qui vont avec, hop, direction le médecin pour demander à faire une prise de sang qui me confirmerait définitivement le tout (en même temps qu’obtenir un « tout va bien » rassurant de la part d’un médecin).

 

Obtenir un rendez-vous chez le médecin :

Si comme moi vous n’avez pas de médecin de famille ici au Québec et ne souhaitez pas attendre des heures votre tour dans une salle d’attente puante, 2 options :

  • Rendez-vous au CLSC de votre quartier pour les consultations « sans rendez-vous » (en vrai il faut généralement vous présenter à l’ouverture pour vous inscrire sur la liste du jour et obtenir plus ou moins une heure de passage (ou en tous cas le nombre de personnes avant vous)).
  • Certaines cliniques proposent aussi des rendez-vous à prendre la veille au soir. C’est le cas par exemple de la Clinique médicale 1851 (1851 rue Sherbrooke Est, bureau 101, Montréal H2K 4L5), pour laquelle il suffit d’appeler Bonjour Santé (438 896 0074) à partir de 20h pour avoir un horaire de passage le lendemain. Je recommande vraiment !

 

Bon, c’est quand même là que ça se corse ! Ici, au Québec, pas de prise de sang de confirmation ! « Vous avez fait un test de grossesse ? Il était positif ? Bon benh voilà ! » qu’on m’a dit ! Merci. Aurevoir.

 

En gros, tu as donc plus ou moins 3 mois pour trouver où faire ton suivi (si, toujours comme moi, tu n’as pas encore de médecin de famille ou de gynécologue, je recommande de trouver où tu souhaites accoucher et faire ton suivi sur place), croiser les doigts pour qu’il y ait de la place, obtenir ton 1er rendez-vous (à 3 mois donc) et attendre patiemment que la date arrive, sans trop vraiment réussir à te dire que oui oui, tu es bien enceinte.

 

Annonce-grossesse

 

Et oui, ici, au Québec, AUCUN SUIVI pendant les 3 premiers mois. A quoi bon investir dans un suivi alors que les chiffrent annoncent qu’une grossesse sur 10 se termine en fausse couche durant les 3 premiers mois ? Le suivi commencera donc une fois la grossesse plus « sûre ».

Alors, non, on n’a pas vraiment besoin d’un suivi rapproché durant les 3 premiers mois, on est bien d’accord. Mais un minimum de confirmation médicale pourrait tout de même être rassurant… Et puis… pour celles pour qui ces 3 premiers mois sont aussi les derniers, je trouve cela un peu dur de ne pas savoir à quoi t’en tenir…

 

Choisir où accoucher / Faire son suivi de grossesse à Montréal

Je dis choisir mais comprenez bien que selon les périodes de l’année, le choix n’est pas vraiment possible. Il faut de la place, et de ce que j’ai entendu, ce n’est pas toujours gagné.

Pour ma part, j’ai eu de la chance. Ne connaissant pas du tout les hôpitaux et autres corps médicaux du coin, mes critères étaient assez simples : je voulais que ce soit le plus proche possible de chez moi ! J’ai donc tout d’abord regardé les options possibles avant d’aller me renseigner / lire quelques avis / retours d’expériences sur chacune d’entre elles. Le plus simple était le CHUM Saint Luc.

 

S’inscrire pour un suivi de grossesse au CHUM Saint Luc

Pour s’inscrire au CHUM Saint Luc, il faut appeler au 514 890 8355.

Ne soyez pas étonné, vous tomberez directement sur un répondeur. J’ai cru que cela ne servait à rien d’y laisser un message, que ce serait peine perdue. MAIS NON ! Laissez un message ! Il faut y indiquer son nom, prénom, adresse postale, numéro de carte d’hôpital (si vous l’avez – ce n’était pas mon cas et ça n’a pas posé de problème), ainsi que les dates de vos dernières règles et préciser s’il s’agit ou non d’une première grossesse.

Contre toute attente, on m’a rappelée le lendemain pour me confirmer qu’il y avait de la place sur la session me concernant, c’est-à-dire pour un accouchement prévu fin mars 2015, début de suivi mi-septembre 2014 (correspondant à ma 12è SA). On m’a aussi donné quelques autres rendez-vous à prendre en amont. Et hop, c’était parti ! Encore un peu d’attente pour arriver au dit 1er rendez-vous mais la machine était lancée.

 

Quelques autres possibilités pour un suivi de grossesse à Montréal :

  • Sainte Justine. Attention cependant, il faut avoir effectué une échographie de datation au préalable pour pouvoir obtenir un rendez-vous. Rendez-vous au 514 345 4662.
  • Quartier latin. Les chances semblent être vraiment faibles pour obtenir une place là-bas. Rendez-vous au 514 285 5500.
  • Royal Victoria. Pour un suivi anglophone. On m’a cependant alertée que les « mœurs sont différents » mais je ne sais pas en dire davantage.
  • Maisonneuve Rosemont. J’avais pu avoir une place aussi (j’avais doublé les chances par sécurité) que j’ai donc annulée préférant la proximité de Saint Luc et les nombreux témoignages positifs, mais Maisonneuve Rosemont semble très bien aussi. Rendez-vous au 514 252 3578.

 

Le 2è trimestre de grossesse au Québec

Rencontre avec une nutritionniste

Alors, si ici (au Québec), on ne te suit pas pendant les 3 premiers mois, une fois la date de la 12è SA passée, ça ne rigole plus ! C’est parti pour le marathon des premiers rendez-vous avec en haut de la liste la rencontre avec une nutritionniste. Oui oui. Vous avez bien lu. Parce que bon, c’est important de bien nous répéter que NO alcool et NO tabac pendant 9 mois ! (Bon ok je caricature un peu, ils en profitent pour nous faire un petit bilan histoire de vérifier quelles sont nos habitudes alimentaires et nous faire une petite leçon de comment bien se nourrir). Je ne pense pas être le public idéal pour ça puisqu’on est plutôt « bons » là-dedans, même si on sait aussi se faire plaisir à base de Junk Food, on sait très bien ce qui est bon, moins bon, équilibré ou non. On a donc vraiment rien appris pendant cette rencontre, et je me demande à quel point ceux qui sont quoi qu’il arrive totalement à côté de la plaque sur ce sujet arrivent à rééquilibrer le tout rien qu’avec cette petite leçon ?

 

1er rendez-vous de suivi de grossesse

Le 1er rendez-vous à l’hôpital, qui intervient donc à 12 SA, est un peu particulier puisqu’il s’agit d’un rendez-vous de groupe suivi ensuite d’une rendez-vous individuel. Le rendez-vous de groupe a pour objectif de présenter les lieux, puisque c’est ici que nous ferons tout notre suivi ainsi que l’accouchement, mais aussi le fonctionnement et les différentes étapes, rendez-vous à ne pas manquer, … On en profite aussi pour nous refaire un laïus sur la nutrition pendant la grossesse, au cas où le rendez-vous de la veille avec la nutritionniste soit déjà très loin dans notre mémoire…

 

Vient ensuite le suivi individuel. Questionnaire de base sur notre historique de santé mais aussi sur notre situation familiale et « psychologique ».

 

Oui, au Québec, ils sont très tournés sur la psychologie ! On nous demande quelques détails temporaires sur notre histoire avec le papa (euh… de quoi je me mêle ?!) mais aussi sur notre situation au Québec. Dans mon cas, arrivée un peu trop récemment à leur goût, et « sans famille » sur place, ils ont décidé que j’allais avoir besoin d’un suivi psychologique pendant ma grossesse… Si si, je promets ! On m’a fait voir une psychologue à mon rendez-vous suivant alors que j’avais certifié très bien aller… Et je ne vous parle pas des questionnaires du genre « Vous sentez-vous heureuse en ce moment ? » « Vous sentiez-vous aimée de vos parents dans votre enfance ? » « Vous arrive-t-il d’avoir peur de votre conjoint ? » « Avez-vous parfois envie de pleurer sans raison ? » « Votre conjoint hausse-t-il parfois le ton ? », … au point que je suis ressortie de là en me disant que peut-être je n’étais pas censée être aussi sereine que je l’étais…

 

Une fois t’avoir un peu plombé le moral donc, on passe à l’examen « physique », une des rares fois au final où j’aurai le droit à un examen gynécologique pendant toute ma grossesse ! (Le suivant ayant eu lieu à 38 SA…).

RAS, on se revoit dans 1 mois !

 

Ah oui, on te demande aussi si tu prends bien l’acide folique et les vitamines qui vont bien. Oups. Parents irresponsables que nous sommes…

 

1ère échographie (Entre 12 et 14 SA)

La première échographie, un peu magique, celle où tu découvres ton bébé, où tout devient un peu plus concret, un peu plus sécurisant aussi, et plus réaliste pour le papa, a lieu entre 12 et 14 SA.

A priori rien de bien particulier ou différent par rapport à ce qui se passe en France. Mis à part le fait qu’on m’a demandé d’aller re-vêtir la blouse qui va bien avant de rejoindre la salle d’attente commune, dans laquelle nous avons bien dû patienter plus d’une heure, moi les mollets à l’air avec mes baskets que j’avais quand même rechaussées… et ma blouse fendue dans le dos. J’ai adoré…

 

Mais le principal était là : une jolie tête bien formée, 2 bras, 2 jambes, 2 mains, 2 pieds, et tout ce qu’il faut d’autre ! On m’a aussi donné la date de mon terme. Projection… nous voilà !

 

C’est aussi lors de cette échographie qu’ils mesurent la clarté nucale. Examen qui sera complété d’une prise de sang pour dépister les risques de trisomie 21.

 

L’avantage du suivi à Saint Luc est que tout se fait au même endroit (à quelques étages prêts). Aussi bien pour le suivi, pour les échographies que pour les prises de sang. Une seule adresse. Bien pratique.

 

Les prises de sang

Plusieurs prises de sang à effectuer au début du 2nd trimestre, notamment pour contrôler les maladies génétiques et pour vérifier toute carence éventuelle.

  • Pour ma part, j’ai couplé les 2 premières : entre 11 et 13 SA, un prélèvement qui servira à vérifier que tout va bien et qu’il n’y a pas de carences par exemple, du côté de la maman, pouvant être néfastes au bon développement du bébé, mais aussi le groupe sanguin et autres vérifications d’usage. Un autre pour le dépistage de la trisomie 21.
  • Entre 15 et 17 SA, un second prélèvement pour compléter le dépistage de la trisomie 21.

 

A noter qu’au Québec, on ne te donne généralement jamais tes résultats d’analyses. C’est ton médecin qui les reçoit et te les communique SI NÉCESSAIRE. Autant dire que c’est assez rare que tu saches où tu en es vraiment. Même pour les résultats de la trisomie, j’ai du réclamer des précisions sur les résultats lors de mon rendez-vous de suivi suivant. Et c’est resté assez vague. Alors autant vous dire que mon taux de fer ou de magnésium… je l’ignore !

 

2è échographie – et DERNIÈRE !

La 2ème échographie a lieu entre 19 et 21 SA. C’est celle souvent tant attendue où l’on découvre le sexe de l’enfant. Les discussions autour des prénoms deviendront alors bien plus intenses. Et la maman pourra commencer à craquer côté shopping…

 

Là encore, très similaire à ce qui se passe en France.

 

La différence majeure réside plutôt dans le fait que cette échographie est aussi la dernière ! Entendez-moi bien. Il reste alors près de la moitié de la grossesse à parcourir. Mais c’est la dernière fois que vous voyez cette petite chose bouger en vous. Par la suite, il faudra laisser faire votre imaginaire. Ici, pas de 3è échographie qui permette de vérifier la position ou la taille du bébé. Paraît que ça se fait tout aussi bien « au toucher » et qu’à part en cas de problème, une 3è échographie est donc vraiment inutile. Profitez donc bien de ce moment car je vous le dis… après, c’est long !!

 

Marine_fecondite-quebec

 

Les autres visites de suivi de grossesse

Pendant les 33 premières semaines, les visites sont mensuelles. Bi-mensuelles entre 33 et 38 SA. Puis à chaque semaine jusqu’à 40SA (jour où nous sommes « dû »).

 

À chaque visite, ou presque, je vois un docteur différent (au début seulement des internes d’ailleurs, le médecin repointe son nez uniquement sur les dernières visites, sauf si problème bien sûr) en fonction des tours de garde.

 

A chaque visite, analyse d’urine, vérification de la prise de poids, tension, mesure du ventre et écoute du cœur du bébé. That’s it. Aucun examen gynécologique. Alors je ne dis pas que je rêvais qu’on aille me regarder par là mais j’ai tout de même été bien étonnée qu’aucun contrôle ne soit effectué avant 38 SA quand j’entendais mes amies, en France, au même terme que moi, qui m’annonçaient que leur col était déjà (ou pas d’ailleurs) ouvert…

 

Je me suis aussi un peu inquiétée de ne toujours pas sentir mon bébé bouger à quelques 25 SA. « Faudra l’engueuler quand il sera plus grand alors » qu’on m’a répondu ! Sans me rassurer ou investiguer davantage…

 

Bref, un suivi à double vitesse qui se veut parfois oppressant sur le côté psychologique mais qui te laisse tout de même un peu dans l’incertitude de l’autre. Le bébé et ses constantes semble finalement bien suivi alors que la maman peut-être un peu moins.

 

Le 3è trimestre de grossesse au Québec

Au 3è trimestre, on poursuit les visites qui vont dont se rapprocher sur la fin, comme indiqué plus haut.

Quelques autres rendez-vous sont à prendre.

 

Le test de glucose

Le test de glucose (pour dépister un éventuel diabète de grossesse) a lieu au cours de la 26 SA. Une première prise de sang à jeun. Puis on boit une solution hyper sucrée (« il faut la boire dans les 5 minutes »), avant de refaire une seconde prise de sang 1h après puis une dernière 2h après absorption.

 

C’est long ! Alors il faut arriver de bonne heure le matin. Et surtout, ne pas faire la maline ! On dit partout que ce test est difficile. « Attention, si vous vomissez, il faudra recommencer ». Autant vous dire que j’étais concentrée. Sans trop comprendre non plus pourquoi toutes ces mises en garde puisque tout allait plutôt bien. J’ai compris ma douleur lorsque, à la fin du test, je suis partie pour une virée shopping (enfin pas non plus une grosse virée hein, j’avais uste une mini course à faire). J’ai finalement annulée l’expédition, envoyé un message à Mr MonChéri qui était à la maison en lui disant de se tenir prêt (et surtout de préparer !) car il fallait absolument que je boive de toute urgence un énorme verre d’eau et qu’il me fasse quelque chose à manger !

 

Après ça, je me suis sentie tout le week-end comme si j’avais la gueule de bois. Mais pour le coup, je ne sais pas si c’était vraiment lié. Un conseil en tous cas : prenez avec vous de quoi vous réhydrater après l’examen ainsi qu’une collation avant de vous remettre en marche !

 

Les cours prénataux

Au Québec, les cours prénataux sont un ensemble de 4 réunions d’informations. Réunions de groupe, avec la maman bien sûr et le papa aussi. Cela nous a fait nos sorties du jeudi soir pendant tout le mois de février.

Attention, c’est à vous de vous inscrire auprès de votre CLSC et vous devriez normalement vous y prendre suffisamment d’avance pour effectuer ces cours aux environs de la 24 SA. J’ai un peu traîné de mon côté et nous les avons fait entre la 33è et 36è SA. Autant vous dire que je me suis faite engueulée par l’infirmière qui m’a confirmé les horaires au téléphone.

 

J’avais donc en tête que ces cours allaient être HYPER importants, surtout pour la primipare que j’étais. Comment on souffle, comment on pousse, comment ça marche, tout ça tout ça. Au final ?

 

Des cours un peu trop moralisateurs à mon avis ! On passe bien rapidement sur ce qui est respiration et autres détails du jour J pour finalement s’attarder à comprendre que l’accouchement naturel (et sans anti-douleur !) est bien plus intéressant, sécurit, et tout ce que tu veux qu’un accouchement assisté. (Au passage, je n’ai jamais rencontré d’anesthésiste avant le jour J de mon accouchement lorsque j’ai du dire pour la 3è fois « Envoyez-moi quelqu’un !! », et aucune personne de l’équipe médicale qui a fait mon suivi ne m’avait jamais parlé des possibilités ni même demandé quelles étaient mes intentions là-dessus).

 

Au final au cours prénataux, on parle beaucoup de l’après (comme dirait un médecin avec qui j’ai partagé mon étonnement « L’accouchement ce n’est que quelques heures de votre vie, l’après est bien plus important pour votre bébé »). On en vient donc à parler de l’allaitement notamment. « Oh oui il y a tant d’avantages à l’allaitement ! » Les avantages au biberon ? « Euh et bien tous ceux que nous n’avons pas cité donc on ne va pas s’attarder dessus, vous avez compris et êtes capables de prendre votre décision maintenant ?! ». J’ai cru rêver… 

 

Photo-grossesse

 

Prélèvement pour dépistage du Stepto B

C’est à 38 SA qu’on m’a fait le prélèvement pour dépistage du Strepto B, lors du 1er contrôle gynécologique en somme. Celui-ci peut à priori intervenir un peu plus tôt (vers 35 SA) et permet de vérifier qu’il n’y a pas d’infection chez la maman qui pourrait être transmise au bébé lors de la naissance (faute de quoi un antibiotique est donné en amont).

 

40 SA

Au Québec, la grossesse dure 40 semaines d’aménorhées (SA) et non 41 comme en France. Notre terme officiel est donc prévu à 40 SA mais peut être (et est souvent à priori, surtout pour une première grossesse) dépassé.

 

Un peu frustrant que de se voir revenir de son rendez-vous de suivi de la 40 SA (le dernier donc) en ayant entendu dire « Aucun signe annonciateur pour l’instant ! Même si on ne sait jamais… On vous appelle pour un rendez-vous la semaine prochaine si on ne vous a pas vu d’ici là ».

 

A 41 SA + 1 jour, tu as le droit à une échographie pour contrôler notamment le niveau de liquide amniotique et décider si on laisse encore un peu cet enfant grandir ou s’il est temps de lui faire découvrir le monde.

 

Je ne peux vous en dire plus puisque pour ma part, je suis rentrée chez moi bien penaude après le rendez-vous de la 40 SA mais j’ai débarqué 2 jours après, tout sourire (je ne savais pas encore ce qui m’attendait !) à la maternité annonçant « Je viens pour accoucher !« .

 

Baby_3jours

 

Et la grossesse au Québec du côté des finances ?

Depuis mon arrivée à Montréal, je suis couverte par la RAMQ (équivalent de notre Sécurité Sociale Française). Et je dois dire que ce fut un étonnement très positif lors de cette grossesse puisque je n’ai RIEN déboursé ! Pas un seul centime à sortir de ma poche, pas même pour une avance, et ce que ce soit pour mon suivi, pour les examens complémentaires ou pour mon accouchement et séjour à la maternité.

 

Et maintenant ? On profite du congé maternité façon Québec !

 

Photos par Aline Dubois

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Vivre sa grossesse au Quebec / Canada appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/suivi-grossesse-quebec-canada/feed/ 12