Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle http://saperlipopette.marine-landre.fr Blog lifestyle : cuisine, beauté, mode, voyages, déco, et maintenant maman... Actuellement à Montréal ! Mon, 03 Aug 2015 19:26:24 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.2.4 Un cafe ? Un eclair ? Un gouter ?! [Montreal]http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/restau/cafe-eclair-montreal/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/restau/cafe-eclair-montreal/#comments Mon, 03 Aug 2015 19:20:44 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14985 L’avantage de Montréal (qui pourrait aussi être un inconvénient les jours où ça m’arrange !) c’est que tout va très vite. Si vous prêtez attention aux choses autour de vous lorsque vous vous baladez, il ne sera pas rare de voir des locaux commerciaux à louer, baux à céder, informations de déménagement pour une boutique […]

The post Un cafe ? Un eclair ? Un gouter ?! [Montreal] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>

L’avantage de Montréal (qui pourrait aussi être un inconvénient les jours où ça m’arrange !) c’est que tout va très vite. Si vous prêtez attention aux choses autour de vous lorsque vous vous baladez, il ne sera pas rare de voir des locaux commerciaux à louer, baux à céder, informations de déménagement pour une boutique ou un restaurant. Même notre coiffeur a soudainement décidé de changer de rue ! (Ça doit faire quelque chose comme 20 ans qu’il était là, sans bouger, … suffit qu’on y aille une fois, qu’on apprécie bien le service, qu’on veuille y retourner, et boum : nouvelle adresse 3km plus loin alors que c’était au coin de notre rue !). Bref, aujourd’hui on voit le verre à moitié plein et donc du côté de l’avantage et là il y en a un gros : on a toujours de nouvelles adresses à aller découvrir ! Bon une fois qu’on les apprécie on espère qu’elles perdureront mais… mon carnet regorge de nouvelles choses à vous présenter depuis le début de l’été !

 

Rares sont les fois où je vais « goûter », et pourtant, avec cette jolie adresse récemment ajoutée à mon carnet (et pour cause, le lieu a à peine plus d’un mois), cela pourrait bien devenir une habitude un peu plus fréquente ! (En attendant que le brunch ne soit lancé). Chez Un café en un éclair, vous l’aurez compris par vous-mêmes, c’est l’éclair qui est à la fête ! Et bien loins de mes souvenirs plutôt  peu gourmands de l’éclair de la cantine… ici on vient vraiment pour un moment de dégustation ! Attention, ayez faim en arrivant ! Surtout que le gentil maître des lieux vous convaincra certainement aussi facilement que moi que le café latte chantilly pralinée est ce qu’il y a de meilleur côté boisson alors hop, je vous assure que vous aurez l’estomac bien rempli en sortant de là ! Mais bon, quand c’est rempli de bonnes choses, ça ne compte pas vraiment, si ?

 

cafe-eclair-montreal

 

cafe-eclair-montreal

 

Plus sérieusement, vous trouverez chez Un café en un éclair les meilleurs éclairs qu’il m’ait été donné de manger. Notez que je ne suis initialement pas une fan absolue d’éclairs, le comparatif est donc assez faible mais je crois tout de même bien pouvoir dire que ceux-ci sont vraiment bons ! J’ai pu goûter sur place la version fraise-framboise, qui, tout aussi gourmand qu’il soit reste assez léger puisque tout en mousse et avec de vrais morceaux de fruits. A la maison, on a mangé la version passion-framboise. Bien plus lourd. Mais tellement bon !! On regrette peut-être simplement de ne pas les trouver en version plus mini histoire de pouvoir tous les goûter ! (Et les emporter chez des amis, ou même chez nous pour petit plateau de desserts au choix !)

 

cafe-eclair-montreal

 

cafe-eclair-montreal

 

Vous aurez déjà compris que j’ai été séduite par le latte chantilly pralinée. Seriously ! On peut faire une boisson aussi gourmande que ça avec du café ?? C’est sûr qu’il me faut y retourner rien que pour ça !

 

cafe-eclair-montreal

 

Puis, je ne vous parle pas des macarons qu’on a ramené pour la maison aussi. J’adore les macarons ! Là pour le coup, j’ai de quoi comparer ! (Merci les soirées blog parisiennes… je ne sais d’ailleurs pas si on peut dire que ce sont les soirées qui me manquent ou bien les macarons qu’on y trouvaient…). Mais je suis sauvée ! Je sais désormais où trouver des macarons dignes de ce nom à Montréal. D’autant que ce sont de gros formats ici. Bien gourmands. Une coque qui craque comme il faut. Un cœur qui fond comme on aime. Bref, en parler me met l’eau à la bouche !

 

cafe-eclair-montreal

 

Allez, je vous avoue, j’ai l’air gourmande de sucré comme ça mais vous connaissez ma passion pour les brunchs. Ma vraie curiosité est donc de goûter les éclairs salés. Malheureusement arrivée en fin de journée le jour de ma visite, il n’en restait plus ! Il faudra donc revenir. J’en ai profité pour poser quelques questions au gentil propriétaire et surtout lui glisser mon envie de brunch et ça tombe plutôt bien, cela semble être dans les plans à venir ! En attendant, il est toujours possible de venir déjeuner sur place les midis à base d’éclairs façon salade césar par exemple (ou saumon fumé qui me fait bien de l’oeil aussi !).

 

cafe-eclair-montreal

 

cafe-eclair-montreal

 

Vous l’aurez compris, c’est sûr, on reviendra ! (D’autant que Mr MonChéri n’était pas là, j’ai donc une bonne excuse, lui faire découvrir !). En plus, c’est plutôt baby friendly en après-midi, et ça, maintenant, on aime bien ! La déco tout simple mais pleine de peps est parfaite pour un après-midi entre filles à traîner un peu autour de notre assiette ou un repas rapide avec Mr MonChéri. Les proprio sont hyper sympa, et surtout, surtout, c’est eux qui réalisent chaque jour toutes les pâtisseries vendues ici. Et les prix sont loin d’être assassins (4$ l’éclair, 1,90$ le gros macaron).

 

Alors, vendus ?

 

cafe-eclair-montrealUn café en un éclair 
1417 Rue Amherst
Montréal, QC, H2L 3L2

(Mardi au samedi – 9h/18h)

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Un cafe ? Un eclair ? Un gouter ?! [Montreal] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/restau/cafe-eclair-montreal/feed/ 0
Les jolis jushttp://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-limonade-citron-gingembre-rhubarbe/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-limonade-citron-gingembre-rhubarbe/#comments Thu, 30 Jul 2015 16:13:24 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14977 Depuis quelques jours, c’est la canicule à Montréal. Entendez par là qu’on a 32°C à la maison et probablement quelque chose comme 40°C dehors. Je vous épargne l’histoire du facteur humidex mais en gros, on vit dans la moiteur perpétuelle. ­On a le crâne qui dégouline de chaleur sans même faire un mouvement. Alors hors […]

The post Les jolis jus appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>

Depuis quelques jours, c’est la canicule à Montréal. Entendez par là qu’on a 32°C à la maison et probablement quelque chose comme 40°C dehors. Je vous épargne l’histoire du facteur humidex mais en gros, on vit dans la moiteur perpétuelle. ­On a le crâne qui dégouline de chaleur sans même faire un mouvement. Alors hors de question d’oublier de se désaltérer ! L’occasion parfaite pour refaire une tournée de jolis jus colorés histoire de toujours avoir quelque chose de sympa à boire au frais ! Et en plus on en profite pour impressionner les copains quand ils passent par là. Benh oui, l’eau plate, vous serez d’accord avec moi que c’est toujours moins sympa !

 

jus-ete-rhubarbe-concombre-citron

 

 

Et puis, en plus d’être bons, ils sont trop beaux quand on les sorts tous ensemble, non ?

(Petite note pour les Nord-Américains, je vous parlais l’autre jour de mes jolis pichets, et bien, si vous avez les mêmes à la maison : warning, warning, on ne les passe surtout pas au lave-vaisselle au risque de les voir se transformer en jolie sculpture abstraite !)

 

Limonade de concombre

Hop, la recette de la limonade de concombre était déjà en ligne alors si ça nous intéresse, on clique !

Hyper désaltérante elle nous remplace aussi pas mal l’entrée des repas puisqu’on n’en prend jamais !

 

Limonade citron gingembre

  • Extraire le jus de 2 citrons jaunes et 2 citrons verts.
  • Extraire le jus de 170g de gingembre frais. (A l’extracteur de jus, c’est top, même pas besoin de l’éplucher, vous le coupez en morceaux grossiers et dans la machine, le jus ressort. Attention à ne pas le boire direct à la sortie… piquant assuré ! Ça se dilue !)
  • Mélanger les 2 jus, ajouter 80g de sucre et compléter d’eau bien fraîche (toujours pour un contenant de 1,6 litre).
  • A servir très frais !

 

C’est certainement la recette qu’on refait le plus souvent. Elle est parfaite en toutes circonstance. Le matin pour se réveiller (le gingembre donne du pep’s à la boisson), le midi pour se mettre en appétit, dans la journée pour simplement se désaltérer ou même le soir en apéro, et le meilleur, au retour d’une balade sous la chaleur suite à laquelle on n’a qu’une hâte : boire un grand verre bien frais !).

 

Et on ajuste la quantité de gingembre selon les goûts et les envies du moment. Attention, parfois, ça pique quand même un peu ! Mais ici, on aime ça.

 

Limonade de rhubarbe

  • Bien laver 6 branches de rhubarbe et les couper en tronçons grossiers.
  • Plonger dans 1,6 litre d’eau.
  • Ajouter 140g de sucre.
  • Porter le tout à ébullition puis laisser mijoter 5 minutes.
  • Filtrer pour ne récupérer que le jus.
  • Ajouter le jus de 1 citron.
  • A servir très frais !

 

Celle-ci est le best-seller number 2 ! Parfait pour accompagner un goûter entre mamans ! Elle fait l’unanimité autour de nous. Et puis, on récupère ensuite la rhubarbe déjà cuite pour la glisser dans un crumble ou dans une compote.

 

Reste plus qu’à se mettre les pieds dans l’eau et on est parés pour les grosses chaleurs !

 

piscine-pieds-eau

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Les jolis jus appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-limonade-citron-gingembre-rhubarbe/feed/ 1
Est-il heureux ?http://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/bebe-heureux-question/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/bebe-heureux-question/#comments Wed, 29 Jul 2015 16:09:16 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14970 C’est assez souvent qu’on entend dire que c’est plutôt le pied une vie de bébé ! Je ne sais plus vraiment si je m’étais déjà posé la question avant, si j’y avais vraiment réfléchi. Pas certaine que la perspective d’une vie où il n’y a que manger / dormir m’ait un jour fait rêver. Enfin, si, certainement […]

The post Est-il heureux ? appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>

C’est assez souvent qu’on entend dire que c’est plutôt le pied une vie de bébé ! Je ne sais plus vraiment si je m’étais déjà posé la question avant, si j’y avais vraiment réfléchi. Pas certaine que la perspective d’une vie où il n’y a que manger / dormir m’ait un jour fait rêver. Enfin, si, certainement que des fins de journées crevantes au boulot, où il restait encore le ménage, le repas, et autres obligations qui m’attendaient, j’ai bien du penser quelque fois que c’était bien plus facile « quand on était gosse ». Mais sans vraiment y réfléchir davantage.

 

Et puis, depuis que Mister Caribou est arrivé, je crois bien y penser chaque jour. Pas une seule journée sans me demander s’il est heureux, ce à quoi il peut bien penser, mais surtout, surtout, à me dire que ça ne doit vraiment pas être marrant comme vie. Au final, je ne me demande pas vraiment s’il est heureux. Je me dis tout simplement qu’il ne doit pas l’être.

 

 

La vie de bébé ? Une vie dans laquelle tu es totalement coincé. Pas en prison, non. Pire. Même pas libre de tes mouvements ! Besoin de quelqu’un pour t’aider dans tes moindres besoins, que ce soit pour manger ou simplement changer de position. Et comme en plus, personne ne te comprend, peut-être bien qu’on te plantera un sein dans la bouche en se disant que tes pleurs sont certainement de la faim… Envie de dormir dans un lit tranquille ? Pas de bol, on t’as mis dans le transat et la copine de maman te fait gouzi gouzi en se pensant drôle.

 

bebe-prison

 

Et je ne parle même pas de ces très longues journées où les bébés se retrouvent, malgré eux, assis sur des transats, les yeux plus ou moins dans le vide. A quoi peuvent-ils bien penser puisqu’ils ne connaissent alors que si peu de choses ? Ça doit vite tourner en boucle là-dedans…

 

Alors, quand je dis cela tout haut, on me rétorque que justement, ne connaissant pas grand chose, ils n’ont pas de manque. Mais quoi ? Parfois on n’a pas forcément de manque et pourtant, on n’est pas heureux pour autant, si ?

 

 

Notre Mister Caribou est un bébé qui pleure. Comme tous les bébés certainement. Mais peut-être parfois un peu plus. Parait-il que les bébés ne sont pas capricieux à cet âge là. Je ne sais pas trop si j’y crois. Je suis persuadée qu’il a déjà très bien compris comment tout cela fonctionne. Et surtout comment nous, on fonctionne. Mais parfois, les pleurs vont au-delà du râle, au-delà de la gêne. Au-delà du test qu’il pourrait bien tenter. Parfois les pleurs sont accompagnés de larmes. Et de sanglots. De gros sanglots. Et puis, d’autres fois, il n’y a même pas de pleurs. Mais ce regard résigné. Comme si « Ok, je dois simplement attendre que le temps passe ». Il y a aussi ces petites moues et la lèvre qui tremble.

 

 

Alors, je fais moi aussi gouzi gouzi espérant un peu être drôle. Je chante des chansons en me persuadant qu’il n’entend pas encore que je le fais comme une casserole. Je le regarde béatement en me disant qu’il doit bien ressentir tout cet amour. Je lui parle doucement en pensant qu’il me comprendra et se calmera.

 

Je regrette le temps qui passe si vite à ses côtés (Oh wait, 4 mois déjà ?!) mais tout en remerciant, pour lui, chaque seconde de non autonomie qui s’écoule et le rapproche un peu plus d’une vie heureuse – j’espère !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Est-il heureux ? appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/bebe-heureux-question/feed/ 3
Au bout de la rue, le pied du couranthttp://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/village-ephemere-pied-courant-montreal/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/village-ephemere-pied-courant-montreal/#comments Thu, 23 Jul 2015 23:33:35 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14943 Souvenez-vous, l’an dernier, je vous parlais du Village Ephémère. Joli projet de la ville de Montréal pour redynamiser un quartier un peu perdu, tout en donnant un joli point de vue sur les feux d’artifice lors de l’international des Feux Loto Québec.       Mr MonChéri qui n’était pas là l’été dernier n’avait donc […]

The post Au bout de la rue, le pied du courant appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>

Souvenez-vous, l’an dernier, je vous parlais du Village Ephémère. Joli projet de la ville de Montréal pour redynamiser un quartier un peu perdu, tout en donnant un joli point de vue sur les feux d’artifice lors de l’international des Feux Loto Québec.

 

village-pied-courant-montreal

 

village-pied-courant-montreal

 

Mr MonChéri qui n’était pas là l’été dernier n’avait donc pas vu le Village, mais en avait pas mal entendu parler. Sauf que cette année, le doute est resté comme planant, un très long moment, à savoir si le Village allait ré-ouvrir ses portes. Et ouf ! La réponse est oui ! Quand même bien plus sympa ce petit coin pour admirer les feux d’artifice, que de rester sur un terrain vague, non ? Cela aurait été dommage !

 

Mais surtout, pour nous, c’est toujours au bout de la rue, et c’est toujours bien sympa ! Exit les soirées pour danser jusqu’au bout de la nuit, maintenant que notre quotidien a un peu changé (comment ça, on aurait pas été danser jusqu’au bout de la nuit dans tous les cas ??), mais les après-midi au Village au Pied du Courant sont toujours chouettes.

 

village-pied-courant-montreal

 

village-pied-courant-montreal

 

Loin de l’heure de pointe, pas besoin de se battre pour avoir un siège, un bar accessible, toujours des FoodTrucks pour les petits creux, bien souvent une petite musique tout de même, voire même parfois un petit concert en fin de journée, et une ambiance qui change souvent à travers les activités proposées.

 

L’esprit est resté le même que l’an passé mais les installations sont toutes neuves, avec une nouvelle imagination, de nouveaux sièges à découvrir et toujours l’envie de revenir pour réussir, cette fois-ci, à tester le hamac pris d’assaut ou bien se poser dans la baignoire pour y boire un verre entre amis !

 

village-pied-courant-montreal

 

village-pied-courant-montreal

 

village-pied-courant-montreal

 

village-pied-courant-montreal

 

Et nous, on trouve ça bien sympa de ne pas avoir trop de monde pour se poser tranquillement et se faire une petite sortie en famille à la cool ! Mais je comprends que les tenanciers des lieux qui auraient plutôt envie d’avoir foule, à toute heure ! Alors chaque week-end on nous propose de nouvelles choses. Le marché des artisans le dimanche, refaire le décor du sol du Village, à la craie, un samedi après-midi, par un beau soleil, ou encore le tissage de sièges originaux (c’est ce week-end ça alors… soyez sûrs qu’on y fera un tour !). Bref, il y a toujours un petit plus et une bonne raison d’aller s’y poser quelques temps avant l’effervescence du soir, et nous, c’est ça qu’on aime !

 

village-pied-courant-montreal

 

village-pied-courant-montreal

 

village-pied-courant-montreal

 

village-pied-courant-montreal

 

Alors, Village Ephémère, ou Village au Pied du Courant, peu importe ton nom, peu importe ta raison, mais nous, on t’attend déjà pour l’an prochain ! (Et en attendant on va en profiter pour les prochains week-end bien sûr).

 

Village au Pied-du-Courant – Montréal.
Du jeudi au dimanche (et soirs de feux d’artifice).
Jusqu’au 12 septembre 2015 – Entrée gratuite.
 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Au bout de la rue, le pied du courant appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/village-ephemere-pied-courant-montreal/feed/ 0
Les jolies couleurs sur les murs de Montrealhttp://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/mural-festival/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/mural-festival/#comments Tue, 21 Jul 2015 00:11:55 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14923 Qui vient à Montréal sans y voir ses fresques de rue oublie certainement d’ouvrir les yeux pendant ses balades ! Et oui, les murs des bâtiments de Montréal regorgent de peintures et autres tags en tous genres, qui mettent un peu de couleurs dans la ville. Et pour cause, ici, on a le droit de […]

The post Les jolies couleurs sur les murs de Montreal appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>

Qui vient à Montréal sans y voir ses fresques de rue oublie certainement d’ouvrir les yeux pendant ses balades ! Et oui, les murs des bâtiments de Montréal regorgent de peintures et autres tags en tous genres, qui mettent un peu de couleurs dans la ville. Et pour cause, ici, on a le droit de taguer les murs à sa guise. Enfin. Il y a des règles quand même ! Ne prenez pas vos pinceaux cette nuit pour aller faire votre propre oeuvre d’art, vous risqueriez peut-être de vous faire interpeller ! Mais chaque année a lieu le Mural Festival.

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

Mural Festival ? Quésako ?!

Le Mural Festival, c’est la fête des peintures urbaines, qui a eu lieu cette année pour la 3è édition ! Quelques jours de rues piétonnes et autres festivités pour laisser la place libre à quelques artistes sélectionnés qui viennent alors redécorer la ville, dans le quartier Saint Laurent principalement. Le tout histoire de rendre les rues un peu plus vivantes, un peu plus colorées.

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

Alors, les peintures restent bien sûr ensuite sur les murs et il est toujours temps d’aller vous promener la tête en l’air ! Mais c’est début juin que le Mural Festival a lieu, l’occasion de voir les artistes en action. Et puis, si certaines « murales » restent d’une année sur l’autre, d’autres sont recouvertes par l’édition suivante. On a donc intérêt à toujours garder les yeux ouverts ! Et puis, c’est aussi l’occasion d’apprendre que « muraliste » est un vrai métier et que plusieurs artistes muralistes sont désormais bien connus !

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

A noter dans vos carnets pour l’an prochain ! D’ici là vous pouvez aussi vous organiser une promenade en suivant un parcours prédéfini afin de découvrir les jolies peintures bien visibles sur certains bâtiments et explorer les ruelles alentours pour trouver les œuvres cachées ! De mon côté, j’aime vraiment les voir et les revoir, avec chaque fois l’impression d’en découvrir de nouvelles, et ainsi admirer des bâtiments qui reprennent vie grâce à ces nouvelles couleurs !

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

Mural-festival-montreal

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Les jolies couleurs sur les murs de Montreal appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/mural-festival/feed/ 1
Huuuum Banana !http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-banana-bread/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-banana-bread/#comments Sun, 19 Jul 2015 17:41:23 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14919 Un classique des gâteaux à la maison que le banana bread. Depuis qu’une amie nous l’a fait découvrir il y a plusieurs années de cela, c’est devenu l’incontournable de la banane trop mûre qui traîne dans la cuisine. Si la tarte poire chocolat est, elle, associée aux jours de fête, le banana bread ou cake […]

The post Huuuum Banana ! appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>

Un classique des gâteaux à la maison que le banana bread. Depuis qu’une amie nous l’a fait découvrir il y a plusieurs années de cela, c’est devenu l’incontournable de la banane trop mûre qui traîne dans la cuisine. Si la tarte poire chocolat est, elle, associée aux jours de fête, le banana bread ou cake à la banane (ou encore « Huuuum banana » comme on le surnomme chez nous) est lui un simple dessert gourmand du quotidien. Et on se régale tout autant ! Gras à souhait. Sucré comme il faut. Toujours moelleux. La recette du banana bread se décline en cake, en muffins ou toute autre portion selon les envies du jour. Et c’est inratable !

 

Banana-bread

 

Banana bread inratable

  • Mélanger 180g de beurre ramoli (je le prends toujours salé, mais sinon, penser à ajouter 1 pincée de sel à la recette), 180g de sucre et 3 cuillères à soupe de rhum à la vanille (Cela marche aussi avec une gousse de vanille et 3 cuillères à soupe de rhum classique – mais à la maison, on a toujours une bouteille de rhum vanille home made qui traîne !).
  • Ajouter 3 oeufs battus, 1 sachet de levure et 100g de farine.
  • Écraser 3 bananes avec le jus d’un demi citron jaune et les ajouter à la préparation.
  • Ajouter 100g de farine supplémentaires.
  • Faire cuire à 170°C pendant 45 minutes.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Huuuum Banana ! appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-banana-bread/feed/ 0
Se souvenir des jolies choseshttp://saperlipopette.marine-landre.fr/deco/souvenir-impression-photo/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/deco/souvenir-impression-photo/#comments Thu, 16 Jul 2015 17:00:07 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14908 D’aussi loin que je me souvienne, je crois avoir toujours aimé la photo. Pas forcément dans le sens artistique et soigné de la chose, mais pour le souvenir que cela apporte. En voyage, toute petite, en colonie de vacances ou autres escapade, j’ai toujours aimé avoir mon propre appareil photo, prendre mes propres clichés. A […]

The post Se souvenir des jolies choses appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>

D’aussi loin que je me souvienne, je crois avoir toujours aimé la photo. Pas forcément dans le sens artistique et soigné de la chose, mais pour le souvenir que cela apporte. En voyage, toute petite, en colonie de vacances ou autres escapade, j’ai toujours aimé avoir mon propre appareil photo, prendre mes propres clichés. A l’époque en argentique. Et je me souviens du soir de fête lorsque ma mère rentrait de sa journée de travail avec les précieuses pochettes photos tant attendues. C’était partie pour la soirée photos, tous ensemble assis sur le canapé, à se les faire passer de mains en mains, en répétant sans cesse « Attention, ne les corne pas ! » et en commentant les faces de chacun.

 

A la maison, il y a toujours eu une collection énorme de photos, soigneusement rangées dans des albums. Les vacances de Noël étaient souvent l’occasion de les passer en revue. Les retours de voyage aussi, on allait parfois rechercher l’image de ce souvenir du voyage précédent, qui nous était alors revenu pendant les vacances tout juste terminées.

 

En grandissant, les murs de ma chambre sont devenus des posters géants de photos collées les unes à côté des autres. Puis, en arrivant dans mon premier chez moi, une sélection s’est faite, seules celles qui comptaient vraiment étaient là, changeant de temps en temps, mais les visages que j’aime restent désormais toujours affichés, quelque part. Un temps dans ma chambre, désormais autour de mon bureau. Des versions souvent miniatures, que j’imprime moi-même sur ma petite imprimante photos désormais un peu old school (même s’il s’agit depuis peu – Merci Mr MonChéri – du tout dernier modèle de la gamme qui me permet même d’imprimer les photos depuis mon téléphone… on n’est donc pas sortis des piles de souvenirs qui s’amassent ensuite dans un tiroir…) et que j’épingle aléatoirement au mur.

 

Impression-photo

 

Photos-mur

 

Et puis, il y a aussi les souvenirs qui méritent encore plus. Ceux qu’on ne voudra jamais oublier. Ceux qu’on construit pour nous mais aussi désormais pour lui. Ces premiers moments à 3. Cette preuve grand format de nos visages l’aimant déjà tant pour qu’il ne puisse jamais en douter. Ce souvenir que nous, on gardera en tête, mais que lui peut désormais avoir devant les yeux quand il veut. Alors, on a pris la plus belle des photos, ou du moins, la plus significative de ce joli moment de rencontre, et on l’a fait imprimer en grand. Aussi grand que l’amour qu’on lui porte. Aussi grand que possible pour qu’il sache qu’on est toujours avec lui, quelque part, même si ça ne sera parfois que par la pensée.

 

Impression-photo-toile

 

Impression-photo-toileImpression Photo sur toile Monsieur Canvas – Offerte par la marque

Monsieur Canvas est un site qui propose l’impression de photographies sur des toiles montées à la main sur des châssis en bois, dans un atelier situé à Dijon, en France. Je vous invite d’ailleurs à regarder les jolies photos publiées sur leur compte Instagram pour admirer le beau travail ! La commande en ligne est hyper simple, l’emballage lors de l’envoi est de qualité afin d’éviter toute mauvaise surprise, et le rendu est vraiment top.

 

 

Photo par Aline Dubois (Mister Caribou avait 4 jours !)

 

 

Vous imaginez bien que depuis l’arrivée de Mister Caribou, mon appareil photo (numérique désormais) ne chôme pas ! J’ai donc des tonnes d’autres envies pour ne pas laisser tout cela au fond d’un disque dur… Impressions grand format notamment pour lui faire une petite présence de la famille restée en France, mais aussi livre souvenir ou autres gadgets. Ma tête bouillonne afin de ne jamais oublier de se souvenir des jolies choses…

 

Impression-photo-toile

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Se souvenir des jolies choses appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/deco/souvenir-impression-photo/feed/ 1
Rentrer à la maisonhttp://saperlipopette.marine-landre.fr/expatriation/rentrer-a-la-maison/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/expatriation/rentrer-a-la-maison/#comments Mon, 13 Jul 2015 20:26:55 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14904 Quand tu vis ailleurs que ton chez toi initial, c’est assez déstabilisant pour les vacances. Tu « rentres » chez toi pour les vacances justement. C’est ce qu’on a fait en juin.   Un mois « chez nous », en France.   Un mois à voir la famille et les amis. Un mois à faire comme si de rien […]

The post Rentrer à la maison appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>

Quand tu vis ailleurs que ton chez toi initial, c’est assez déstabilisant pour les vacances. Tu « rentres » chez toi pour les vacances justement. C’est ce qu’on a fait en juin.

 

Un mois « chez nous », en France.

 

Un mois à voir la famille et les amis. Un mois à faire comme si de rien n’était et qu’on n’était pas partis. Un mois quand même à faire la course entre les invitations pour s’assurer de voir tout le monde – ou presque – parce que malgré tout, non, ce n’est pas comme si de rien n’était. Le temps est toujours compté et on ne sait jamais quand sera la prochaine opportunité de se voir et partager un autre verre, un autre repas, ces autres sourires et éclats de rire.

Un mois aussi pour comprendre parfois qui sont les gens qui comptent vraiment. Et ceux, qui, par la force du temps, la force de la distance, comptent désormais un peu moins. Pas toujours par la faute du cœur (ou du moins pas toujours le nôtre), mais bien par la faute de la vie qui fait que nous avons désormais chacun la nôtre, de vie, d’un côté et de l’autre de l’Atlantique, et que, si avec certains, cette distance s’efface dès l’instant où on se retrouve, avec d’autres, elle reste comme une ombre planante au-dessus de nos conversations qui perdent en naturel.

Et puis il y a aussi ceux qu’on ne revoit pas. La faute au temps qui manque cette fois-ci. Mais toujours aussi la faute à la vie qu’on s’est construite avec des priorités pas toujours compatibles. Ceux qui resteront là, dans notre tête et notre cœur malgré le nouveau loupé. Et puis ceux pour qui, on le sait bien, la tentative encore échouée était la dernière.

 

Alors, on est rentrés « chez nous » pour les vacances, mais dans un chez nous qui ne l’est plus vraiment finalement.

 

maison

 

Mardi dernier, on est donc repartis de « chez nous » pour rentrer « à la maison » cette fois-ci. Et nous voilà ici, dans notre petite maison de Montréal, avec cette étrange sensation de n’être jamais partis. Parce que finalement, si on est de simples locataires ici, avec un visa à durée déterminée, si on ne regarde pas les condo à vendre, si on sait bien que retour, il y aura, en rentrant « à la maison », on rentre aussi un peu « chez nous » finalement. C’est désormais ici qu’on partage la plupart de nos verres, nos repas, sourires et éclats de rire. Une maison qui restera aussi toujours un peu particulière puisque c’est associée à elle qu’on gardera les premiers souvenirs à 3. Les premiers jours de Mister Caribou, ses premiers sourires et éclats de rires.

Quand on rentre « à la maison », on ne rentre pas vraiment « chez nous » mais on rentre en tous cas bien « chez lui », le seul qui soit. Alors finalement « chez nous », c’est vraiment ici aussi !

 

On reprend donc tranquillement nos marques « à la maison ». Des marques pas vraiment perdues. On retrouve nos balades quotidiennes. Nos commerces. Mister Caribou redécouvre son tapis d’éveil laissé ici le temps du voyage. On mesure les progrès réalisés pendant ce mois passé bien trop vite. On a re-gonflé la piscine, mis de l’eau. Acheté des chaises pour la terrasse. Je crois qu’on est prêts pour passer l’été « à la maison », en se disant que peut-être, un jour, on aura un « chez nous » à nous tous !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Rentrer à la maison appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/expatriation/rentrer-a-la-maison/feed/ 4
Passion Orange-ade / Citron-nadehttp://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-orangeade-citronnade/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-orangeade-citronnade/#comments Thu, 09 Jul 2015 17:05:06 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14894 Fin mai, avant notre départ de Montréal pour passer un mois en France, les températures ont grimpé dans notre ville d’adoption et nous en avons profité pour faire tourner notre extracteur de jus (qui s’adapte sur le KitchenAid) à plein régime.     J’ai aussi parcouru les magasins pour trouver de jolis contenants pour nos […]

The post Passion Orange-ade / Citron-nade appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>

Fin mai, avant notre départ de Montréal pour passer un mois en France, les températures ont grimpé dans notre ville d’adoption et nous en avons profité pour faire tourner notre extracteur de jus (qui s’adapte sur le KitchenAid) à plein régime.

 

citronnade-orangeade

 

J’ai aussi parcouru les magasins pour trouver de jolis contenants pour nos boissons colorées. Pas facile à dénicher puisqu’ici tu as le choix entre le gros distributeur (canon mais imposant) de 5 litres ou bien la petite bouteille type bouteille de lait plutôt moche et assez peu contenante. Au final, mon ami Dollarama a répondu présent avec de simples bouteilles en plastique de 1,6 litre, aux bouchons colorées. Et ça fait bien notre affaire !

 

citronade-pinterest

Passion citronnade à découvrir sur Pinterest

 

Depuis on teste toutes sortes de recettes. Et je reviens très vite d’ailleurs avec nos 3 best-sellers qui ont trouvé leur place dans nos cœurs et surtout nos verres. En attendant, une version customisée de la citronnade et l’orangeade !

 

Citronnade au romarin

  • Extraire le jus de 4 citrons.
  • Ajouter 5 cuillères à soupe de sucre (mais à ajuster selon les goûts).
  • Déposer 2 branches de romarin bien lavées dans la bouteille.
  • Compléter avec de l’eau bien fraîche jusqu’à hauteur (contenant de 1,6 litre donc pour ma part).
  • A servir très frais !

 

citronnade-orangeade

 

 

Orangeade au gingembre

  • Extraire le jus de 4 oranges.
  • Extraire le jus de 170g de gingembre frais (c’est là surtout que l’extracteur à jus est intéressant parce que bon, on s’entend que pour les jus d’agrumes… on peut le faire autrement !).
  • Ajouter un peu de sucre selon les goûts (nous n’en avions pas mis mais cela en aurait mérité pour réhausser un peu les saveurs).
  • Compléter avec de l’eau bien fraîche jusqu’à hauteur (contenant de 1,6 litre pour ma part).
  • A servir très frais !

 

citronnade-orangeade

 

citronnade-orangeade

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Passion Orange-ade / Citron-nade appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-orangeade-citronnade/feed/ 0
Paris – Metro – Poussette – Ou la mission impossiblehttp://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/paris-metro-poussette-impossible/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/paris-metro-poussette-impossible/#comments Tue, 30 Jun 2015 16:35:52 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=14880 Le choix de la poussette… Ce grand dilemme ! Le premier achat « bébé » de notre côté, mais qui nous a valu des jours de lecture, réflexion, tests et autres discussions ! Et oui, quand on voit le prix de certains modèles, on n’a pas vraiment intérêt à se tromper dans son achat. Alors on tente […]

The post Paris – Metro – Poussette – Ou la mission impossible appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>

Le choix de la poussette… Ce grand dilemme ! Le premier achat « bébé » de notre côté, mais qui nous a valu des jours de lecture, réflexion, tests et autres discussions ! Et oui, quand on voit le prix de certains modèles, on n’a pas vraiment intérêt à se tromper dans son achat. Alors on tente de penser à tout, ou presque. Mais forcément, LA poussette idéale, ça n’existe pas vraiment. Ou alors je ne la connais pas ?

 

Montréal en tête, on a forcément privilégié l’aspect tout terrain prêt à affronter la neige plutôt que le côté compact. On se balade beaucoup avec la poussette, mais aussi, assez régulièrement avec le porte-bébé. Inévitable lorsque je veux prendre le métro seule par exemple. Non pas que ce ne soit pas possible avec la poussette, simplement moins facile. C’est du moins ce que j’avais en tête jusqu’à la semaine dernière.

 

Une journée avec les copines à Paris, me voici dans le train de banlieue, Mister Caribou confortablement installé dans sa poussette. Aidée pour franchir les 2 marches qui séparaient le wagon de la terre ferme, je suis plutôt confiante sur le reste de mon trajet. C’était sans penser à la sympathie légendaire des parisiens. Cliché, certes, mais pas que ! Me voici en plein Paris, un peu plus tard dans la journée, en haut des marches pour entrer dans la station de métro. Toujours confiante, mais plus pour longtemps ! Malgré le monde présent, et la proximité d’une terrasse donnant pleine vue sur ma galère, pas une seule personne n’est venue à mon secours pour descendre cette vingtaine de marches. Petite galère mais pas insurmontable pour autant. J’ai 2 bras et 2 jambes alors bon, je peux m’en sortir ! Par contre, une fois devant des tourniquets de métro trop étroits pour les roues de ma poussette, j’ai beau avoir de la volonté, je ne peux pas faire de miracle !

 

poussettes-interdites

 

Heureusement, tout est prévu : une entrée plus grande pour laquelle il suffit de sonner à l’interphone en guise de « Sésame ouvre toi ». Enfin, « suffit », c’est ce que je croyais ! 1 sonnerie, 2 sonneries, 3 sonneries. Ah ! On finit enfin par me répondre.

« Oui ?! » (Des plus aimables bien sûr, sinon, ce n’est pas drôle !)

« Bonjour, je souhaite entrer dans le métro avec une poussette, pourriez-vous m’ouvrir svp ? »

« Je suis agent de la sécurité, que voulez-vous que j’y fasse ? » (Amabilité de la première fois puissance 10…)

(Moi me sentant un peu bête) « Euh, j’ai sonné sur l’interphone pour l’ouverture de la porte, je suppose que vous êtes donc celui qui devrait pouvoir l’ouvrir puisque c’est vous qui répondez à l’appel ? »

« Je suis agent de la sécurité vous ai-je déjà dit, je ne peux rien faire »

(Moi me sentant de plus en plus bête) « ?! »

« L’agent de station est parti, passez par le tourniquet »

« Ah mais justement, j’aurai bien voulu mais ma poussette n’y passe pas » (Tout cela toujours en parlant à un interphone au beau milieu de la station en pleine effervescence de l’heure de pointe parisienne)

« Et bien démontez votre poussette et prenez les tourniquets ! » (« Tut tut tut » – Fin de la conversation).

 

Voilà voilà.

Merci Paris.

Merci le métro.

Merci les poussettes imposantes.

Merci praticité. Amabilité.

Et pas vivement demain ! (Nouvelle journée parisienne !)

 

(Ah oui, j’ai finalement fait demi tour, remonté mes escaliers toute seule, et pris un bus !)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Paris – Metro – Poussette – Ou la mission impossible appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/maman/paris-metro-poussette-impossible/feed/ 4