Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle http://saperlipopette.marine-landre.fr Blog lifestyle : cuisine, beauté, mode, voyages, déco, ... Actuellement à Montréal ! Thu, 18 Dec 2014 16:53:29 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.0.1 Brunch pour Affames ! [Montreal]http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/brunch/affames-montreal/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/brunch/affames-montreal/#comments Thu, 18 Dec 2014 16:51:32 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=13924 Un long moment sans avoir été bruncher ! Et ça me manquait !! Et oui, ça ne me ressemble pas vraiment. L’été a remplacé les brunchs bien au chaud par des pique-niques ou autres barbecues improvisés mais soyons honnêtes, l’été nous a quittés depuis un moment à Montréal. Toutefois, le temps est passé bien vite […]

The post Brunch pour Affames ! [Montreal] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Un long moment sans avoir été bruncher ! Et ça me manquait !! Et oui, ça ne me ressemble pas vraiment. L’été a remplacé les brunchs bien au chaud par des pique-niques ou autres barbecues improvisés mais soyons honnêtes, l’été nous a quittés depuis un moment à Montréal. Toutefois, le temps est passé bien vite et les week-end ont été bien chargés et si on a trouvé l’occasion de se faire des brunchs maison, on n’avait pas encore mis le nez dehors spécialement pour l’occasion. C’est désormais chose faite et j’annonce donc lancée la nouvelle saison des brunchs ! Vivement les nouvelles adresses à découvrir ! (Mon carnet d’adresses en regorge !).

 

C’est au Festival de la courge du quartier Hochelaga-Maisonneuve que nous avions découverts Les Affamés à travers leur bouchée qui nous avait laissé l’eau à la bouche depuis lors ! C’était donc le TOP1 de notre liste des adresses de brunchs pour cette nouvelle saison. Et on n’a pas été déçus !

 

Au menu du brunch chez les Affamés ?

 

Un menu qui change à priori régulièrement, ou du moins, selon la saison, avec des plats affichés qui donnent tous plus envie les uns que les autres.

 

Bon, le bémol, comme à l’habitude à Montréal (mais oui oui, je vais finir par m’y faire) : il n’y a pas de « formule » brunch. Toujours une sélection de plat. Puis à toi de composer. Au final nous avons donc opté pour un smoothie ou cocktail de fruits par personne, un plat salé et pour terminer, le dessert à partager. Gourmands, nous sommes ! Mais aussi : un brunch n’est-il pas le rendez-vous du petit déjeuner et du déjeuner ? Du sucré et du salé ? Même si j’entame ici désormais mes brunchs pas l’assiette salée (généralement), j’ai tout de même du mal à sortir de table sans être passée par la touche sucrée !

 

affames-brunch-montrealCrédit Photo – Aline Dubois

 

Notre sélection ce jour-là :

  • Le Rösti de courge gratiné, bison braisé, œufs et shitaké pour Mr MonChéri. Hormis les champignons, c’était plus que bon ! La viande hyper tendre ! Le tout présenté dans un poêlon pour assurer un plat bien chaud jusqu’au bout.

 

affames-brunch-montreal

 

 

  • L’amie qui nous accompagnait a opté pour le Johnny cake au gravlax, œufs mimosa, yogourt, caviar. Et ça avait l’air au top aussi. Si je n’étais pas effrayée de manger du saumon fumé, je crois que ce plat aurait bien pesé dans mes choix ! (J’adooooore le saumon fumé !) (Mais maintenant Mr MonChéri est un vrai Québécois et sait faire le sien lui-même, il faut que je vous raconte ça prochainement !).

 

affames-brunch-montreal

 

  • Pour moi, ce fût donc le Biskit au cheddar, oeufs, confit de canard et bacon à l’érable. Peut-être pas le meilleur choix finalement lorsque je relis la carte. Mais très bon tout de même. Surtout le fameux Biskit qui apportait vraiment le plus nécessaire à l’ensemble. (Petit bémol de la râleuse professionnelle qui s’immisce en moi lorsque je passe la porte d’un restaurant : le riz sauté qui accompagnait était juste à tomber mais… froid ! Dommage !)

 

affames-brunch-montreal

 

Côté boissons, une mention spéciale vraiment pour les propositions des Affamés ! Des choix originaux et des prix qui n’explosent pas dès qu’on prononce le mot smoothie à côté du simple verre de jus pressé.

 

J’ai donc savouré un smoothie avocat, aloés à la mangue, fleur d’oranger et yogourt vanille, alors que Mr MonChéri a dégusté le smoothie pomme, caramel de courges et beurre d’amande.

 

affames-brunch-montreal

 

En dessert ? L’assiette de pain doré avec une mention spéciale pour la crème de pistache qui l’accompagnait !

 

affames-brunch-montreal

 

Le tout est servi avec le sourire et une bonne ambiance dans cette équipe (en canotiers !) qui se ressent depuis la salle, le lieu est bien décoré. Bref, on pourrait y passer la journée ! (On a d’ailleurs mis un peu de temps avant de se décider à lever le camp, il faut dire par contre qu’en plein hiver, pour les non résidents du quartier, il va falloir oser marcher un peu depuis le métro pour profiter d’une table ici !).

 

Et l’addition ? Et bien, elle ne nous achève pas tant que ça ! Comptez entre 25$ et 35$ par personne selon votre faim (ou gourmandise) du jour ! (Taxes et tips inclus).

 

affames-brunch-montreal
Crédit Photo – Aline Dubois
 
Les Affamés
4137 rue Sainte Catherine Est
Montréal
Canada
 
(514) 508-8566 (Pensez à réserver !)
Brunch les fins de semaine de 9h à 15h

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Brunch pour Affames ! [Montreal] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/brunch/affames-montreal/feed/ 0
Et puis, la neige ?!http://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/attente-neige/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/attente-neige/#comments Tue, 09 Dec 2014 00:22:34 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=13914 Et puis la neige, quand est-ce qu’elle arrive ?!   Et oui, moi, grande effrayée du froid, grande effrayée de la vie à Montréal, à cause de ce froid, de cette neige, me voilà maintenant à espérer chaque jour en ouvrant mon appli météo qu’une première tempête y soit annoncée. Mais… toujours rien ! Enfin […]

The post Et puis, la neige ?! appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Et puis la neige, quand est-ce qu’elle arrive ?!

 

Et oui, moi, grande effrayée du froid, grande effrayée de la vie à Montréal, à cause de ce froid, de cette neige, me voilà maintenant à espérer chaque jour en ouvrant mon appli météo qu’une première tempête y soit annoncée. Mais… toujours rien ! Enfin si, peut-être enfin demain soir. Mais j’ai déjà eu de faux espoirs depuis l’arrivée du froid. Et… on attend finalement encore !

 

Oui parce que, s’il ne neige pas, il fait froid ! Froid puis un peu plus doux, puis re-froid, pour de nouveau un coup de douceur (la douceur étant toute relative : 1 ou 2°C maxi !). Du coup, il neigeotte, puis il pleut dessus, puis il gèle dessus. On n’est pas encore en mode énorme patinoire, mais pas loin quand même par endroit !

 

we_chalet_canada

 

we_chalet_canada

 

we_chalet_canada
Puis vous savez quoi ? En vivant ici, on apprend à comprendre qu’en vrai, s’il neige, c’est qu’il ne fait pas si froid ! A peine sous les 0°C, pas tellement moins. Alors au final, quitte à choisir, la neige, « C’est pas si pire ! ».

 

we_chalet_canada

 

Alors oui, j’ai hâte que Montréal remette son manteau blanc, le froid étant déjà là, autant que ce soit beau avec !

 

we_chalet_canada

 

J’ai hâte de découvrir cette première vraie tempête, de m’endormir les rideaux ouverts d’excitation et de me réveiller sous un nouveau décor.

J’ai hâte de découvrir ce changement puisqu’en janvier je suis arrivée dans un paysage déjà tout blanc.

J’ai hâte que mes pieds s’enfoncent doucement dans un « scrunch scrunch » neigeux plutôt qu’ils dérapent à chaque pas sur ce semblant de glace fondue.

J’ai hâte aussi de pouvoir dire à Mr MonChéri « Tu vois, c’est ça Montréal l’hiver ! » et qu’on aille se balader dans le parc du Mont Royal (même si une fois là-bas nous n’aurons plus qu’une envie : courir nous cacher au chaud de notre maison !).

J’ai hâte que les rues ne soient plus toutes moches de cette grisaille sale.

J’ai hâte de pouvoir m’exercer à la photo sous ce manteau blanc (et de vous embêter par la même occasion avec toutes ces photos !).

J’ai hâte de connaître mon premier « Noël blanc », quitte à rester ici pour les fêtes, autant que ce soit typique ! (Et j’ai peur du « Noël vert » comme ils disent par ici !).

J’ai hâte de me transformer en marmotte, sans aucune autre excuse à donner !

 

Montreal_neige

 

Montreal_neige

 

J’ai hâte qu’il neige ! Pour de vrai ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Et puis, la neige ?! appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/attente-neige/feed/ 1
Un week-end au Parc de la Mauricie [Canada]http://saperlipopette.marine-landre.fr/voyages/parc-mauricie-canada/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/voyages/parc-mauricie-canada/#comments Mon, 01 Dec 2014 11:00:09 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=13880 Le Parc National de la Mauricie est un parc national du Canada, situé, comme son nom l’indique, dans la région de la Mauricie, au Québec, et qui s’étend sur 536km2 tout de même !  (Rien à voir avec les petits 8.8km2 du Parc National du Mont Saint Bruno que nous avions parcouru courant septembre pour y admirer les […]

The post Un week-end au Parc de la Mauricie [Canada] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Le Parc National de la Mauricie est un parc national du Canada, situé, comme son nom l’indique, dans la région de la Mauricie, au Québec, et qui s’étend sur 536km2 tout de même !  (Rien à voir avec les petits 8.8km2 du Parc National du Mont Saint Bruno que nous avions parcouru courant septembre pour y admirer les jolies couleurs de l’été indien Canadien !).

 

En parlant d’été indien, admirer les jolies couleurs étaient encore l’objectif de notre virée en Mauricie, mi-octobre. J’ai d’ailleurs passé le début du mois à scruter les feuilles sur les arbres tout autour de moi en me demandant si les couleurs iraient jusqu’au fameux week-end où des amis de Toronto venaient nous rejoindre pour découvrir ensemble le spectacle.

 

Mauricie-parc-canada

 

Résultat ?

On était pile dans les temps ! (Et la route entre Montréal et le parc était magnifique !) MAIS… Oui parce que sans « mais » ce ne serait pas vraiment drôle, j’ai donc un doute sur l’intérêt du Parc de la Mauricie pour admirer les couleurs de ce fameux été indien. Peut-être n’étions-nous pas au bon endroit, au bon moment, mais petit conseil : ce parc, aussi beau soit-il, n’est finalement pas le meilleur pour le mois d’Octobre ! L’explication est simple : très peu d’érables puisque le parc a été victime de quelques incendies et que ces derniers ont besoin de plusieurs années pour reprendre leur droit sur ce territoire. Revenez donc dans 30 ans, ça devrait être magnifique ! D’ici là, vous admirerez surtout des pins et des boulots jaunes. Très beaux aussi soit dit-en passant. Juste moins « Wahouh » lorsqu’on y vient pour voir les couleurs.

 

Mauricie-parc-canada

 

Mauricie-parc-canada

 

Mauricie-parc-canada

 

En attendant, c’est donc un endroit magique pour de belles randonnées. Un joli pique-nique. Du farniente ou du canoë (Je vous ai déjà dit que je veux absolument aller faire du canoë sur un lac au Canada ?!! Rendez-vous l’an prochain maintenant !). De jolis paysages. Et surtout suffisamment de choix pour satisfaire tout le monde en un seul et même parc. On y passe facilement la journée. Et même quasi 2 dans notre cas (trajets aller-retour Montréal compris mais on aurait pu traîner encore davantage si on l’avait prévu ainsi !).

 

Bref, courez-y quand vous voulez, mais n’attendez pas l’Automne comme le messie !

 

Se rendre au Parc de la Mauricie

Le Parc de la Mauricie est situé à 160km de Montréal, environ 15km au nord de Shawinigan et 45km (toujours au nord) de Trois Rivières (petite ville qui ne mérite pas forcément le détour, sauf si vous prévoyez spécifiquement d’y visiter un musée ou autre manifestation particulière).

 

Deux entrées pour accéder au parc : le village de Saint Mathieu du Parc (au sud) ou bien celui de Saint Jean des Piles (au sud-est). C’est ce dernier que nous avons choisi, puis avons fait la route pour ressortir de l’autre côté. L’inverse est donc bien sûr faisable sans aucun problème ! Mais l’arrivée par Saint Jean des Piles permet de longer un moment la rivière Saint Maurice (qui borde le parc) et d’admirer ainsi de jolis paysages.

 

Mauricie-parc-canada-carte

 

Randonner au Parc de la Mauricie

Le Parc de la Mauricie offre quasiment 160 km de sentiers de randonnée pédestre ! Quand je vous disais qu’il y a le choix ! Et ils sont tous accessibles depuis la « route promenade », autrement dit, la route qui traverse le parc de bord en bord (de Saint Jean des Piles à Saint Mathieu du Parc si vous suivez bien !).

 

De notre côté, nous avons profité d’une première journée quasi complète pour faire une vraie randonnée digne de ce nom, puisque l’objectif de notre week-end, outre de voir les jolies couleurs de l’été indien, était aussi de marcher un peu !

 

Arrivés par Saint Jean des Piles, nous avons donc parcouru environ 5 kilomètres en voiture sur le début de la route promenade traversant le parc afin de nous rendre au parking de Rivière à la Pêche. De là, plusieurs randonnées sont possibles selon votre niveau, vos envies, votre timing : sentiers #13, #14 et #15 qui prennent le même point de départ et font respectivement environ 5, 8 et 13km. L’avantage de ce départ commun est qu’il est possible de démarrer tranquillement et aviser en cours de route de prendre l’itinéraire long ou court selon votre énergie du moment et une fois vue la difficulté du sentier. A noter que cela démarre un peu abrupte, mais raisonnablement tout de même pour se poursuivre avec quelques étapes de reliefs de façon assez régulière, mais sans énorme difficulté non plus !

 

Mauricie-parc-canada-carte

 

La majeure partie de la marche se passe en sous bois, et offre des points de vue réguliers sur l’un des quelques 150 lacs du parc !

 

Mauricie-parc-canada

 

Mauricie-parc-canada

 

Plusieurs points de vue offrent en plus une surface relativement plane de rochers, spot idéal pour le pique-nique ! C’est finalement le sentier #13 qui aura remporté nos suffrages puisque nous souhaitions aussi profiter pour admirer tranquillement le paysage, le tout sans nous faire prendre par la nuit qui, mine de rien, tombe rapidement mi-octobre !

 

Après une jolie boucle bien perdue dans la nature, le sentier traverse la fameuse route promenade du parc (seul point « dommage » de la ballade) pour s’enfoncer de nouveau dans la nature et longer un ruisseau (Ruisseau Bouchard) (Aux abords quelque peu glissants à cette période ! Attention où vous mettez les pieds !).

 

Mauricie-parc-canada

 

Mauricie-parc-canada

 

Si nous n’avons pas croisé l’ours noir qui se promenait apparemment dans le coin ce jour-là (Déception !!), j’ai tout de même pu jouer à ma touriste au Canada grâce à ce joli écureuil bien trop concentré à grignoter sa pomme de pain pour s’inquiéter du fait que je me retrouve à moins d’un mètre de lui !

 

Mauricie-parc-canada-écureuil

 

Mauricie-parc-canada-écureuil

 

La route promenade du Parc de la Mauricie

C’est finalement avec un peu plus de soleil, et surtout de ciel bleu, que nous avons repris notre visite du Parc de la Mauricie le lendemain. Au programme ? Traverser le parc via la fameuse route promenade, de Saint Jean des Piles à Saint Mathieu du Parc, avec quelques escales en chemin pour admirer les points de vue, se dégourdir les jambes, ou même marcher encore un peu selon l’endroit !

 

L’arrêt du Lac du Fou offre un point de vue depuis une petite cabane où il est possible de s’arrêter quelques temps pour observer les animaux des environs.

 

Mauricie-parc-canada

 

Mauricie-parc-canada

 

Étonnamment, c’est en revenant au parking pour récupérer la voiture que nous avons finalement croisé un petit renard, se promenant tranquillement sur le bitume…

 

Mauricie-parc-canada

 

Le Lac Edouard semble, lui, être le spot parfait pour un stop en plein été. Tables de pique-nique, barbecues sous les arbres, et un lac offrant une jolie plage (Glacial en octobre bien sûr !) (Sans oublier un arbre tordu, qui a toute son importance !).

 

Mauricie-parc-canada

 

Mauricie-parc-canada

 

Mauricie-parc-canada

 

On poursuit ensuite la route jusqu’au Passage, avec un parking en hauteur qui donne sur un joli point de vue sur l’étendue d’eau en contrebas. Dommage que ce soit accompagné de la route qui la longe !

 

Mauricie-parc-canada

 

Toujours plus loin, on arrive à l’île aux Pins, offrant de nouveau un joli point de vue, cette fois-ci perdu dans la forêt. Bien plus appréciable. On en profite pour s’y poser quelques instants histoire de profiter du calme de l’endroit ! (Et je me reprends à rêver de ma balade en canoë, en contrebas !)

 

Mauricie-parc-canada

 

Mauricie-parc-canada

 

Enfin, dernier arrêt, et pas des moindres pour notre itinéraire du jour : Shewenegan. Cela semble un peu être THE place to be du parc. On n’aura jamais croisé autant de monde que par ici. Il faut dire que c’est là que sont réunies de nombreuses installations : tables de pique-nique à foison et en plein soleil, départ pour les embarcations et autres activités aquatiques, cafétéria, … et pour ce qui nous intéressait de notre côté, c’est aussi le départ de quelques sentiers pédestres offrant une jolie vue sur les chutes de Shewenegan, avec là encore des boucles de plusieurs longueurs selon les envies de chacun, mais restant toutes très courtes (quelques kilomètres à peine) et très accessibles, même en famille ! Un lieu de choix donc pour les dimanche en famille des environs ! (Attention par contre, peut-être préférer un autre jour si vous avez le choix car cela devient justement presque trop touristique pour une promenade au calme et de jolies photos !)

 

Mauricie-parc-canada

 

Mauricie-parc-canada

 

Mauricie-parc-canada

 

Et comme toute bonne chose a une fin, c’est après cette dernière halte que la route sort du parc côté Saint Mathieu du Parc.

 

Où dormir à proximité du Parc de la Mauricie ?

Le parc offre de nombreuses possibilités de camping en son sein même. Idéal pour une longue escapade en canoë et amateurs de randonnées ! Pratique aussi pour ne pas payer 2 fois de suite les droits d’entrée si vous souhaitez y passer un week-end entier (et oui, ici, pas de pass 2 jours, si tu sors du parc samedi soir, il faudra repayer dimanche matin).

J’ai vu aussi qu’il était possible de louer des habitats un peu plus confortables, toujours dans l’esprit nature !

De notre côté, en week-end entre amis, nous avons opté pour une place un peu plus confortable, qui nous offrait en plus un bon dîner, histoire de profiter d’une bonne soirée tous ensemble, sans se soucier de la météo de ce mois d’octobre (qui s’est justement voulue pluvieuse une bonne partie de la nuit !).

 

C’est donc au Gîte aux Traditions que nous avons élu domicile, situé à Saint Jean des Piles, à une dizaine de minutes seulement de l’entrée du parc. Parfait pour notre programme !

On y a profité d’une nuit dans de vrais lits, à quelques minutes seulement du parc. Le tout pour 190$ à 4 personnes, dîner et petit déjeuner inclus. (Nous avions pris la suite comprenant 2 chambres 2 personnes et une salle de bain privative). Dîner et petit déjeuner au top ! Promis, vous n’aurez plus faim en sortant de là ! Et possibilité d’emporter votre propre boisson pour le dîner si vous souhaitez de l’alcool.

Le nom des « traditions » n’est pas mensonger. Que ce soit dans l’assiette (les propriétaires étant des Balkans) ou dans l’ambiance. Mais chuuuut ! Je ne vous en dis pas plus !

3 autres chambres doubles sont aussi disponibles. Il est donc possible de privatiser l’ensemble !

 

Mauricie-parc-canada

 

Mauricie-parc-canada-gite-tradition

 

Mauricie-parc-canada-gite-tradition

 

Mauricie-parc-canada-gite-traditionGîte aux Traditions
1515 rue Principale
G0X2V0 Saint Jean des Piles, Canada
 

 

Informations pratiques pour le Parc de la Mauricie – saison estivale :

Ouverture de la route promenade (et des sentiers de randonnées (à pieds)) : mi-mai à mi-octobre
Activités hivernales : mi-décembre à mi-mars
Entrée : $7,80 par adulte (Par jour donc, à noter que vous bénéficiez de 2 entrées pour 1 si vous présentez une carte Opus)

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Un week-end au Parc de la Mauricie [Canada] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/voyages/parc-mauricie-canada/feed/ 3
A la decouverte des traditions de Thanksgivinghttp://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/thanksgiving-menu-traditions/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/thanksgiving-menu-traditions/#comments Tue, 25 Nov 2014 20:13:09 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=13790 Qui dit qu’on vit désormais au Québec dit aussi qu’on se plie aux traditions. Thanksgiving et son repas gargantuesque, et typique of course, avec ! C’était un peu Noël avant l’heure ce repas d’ailleurs…   Mais oui, on est comme ça nous ! On ne fait pas les choses à moitié. Si on vient vivre […]

The post A la decouverte des traditions de Thanksgiving appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Qui dit qu’on vit désormais au Québec dit aussi qu’on se plie aux traditions. Thanksgiving et son repas gargantuesque, et typique of course, avec ! C’était un peu Noël avant l’heure ce repas d’ailleurs…

 

Mais oui, on est comme ça nous ! On ne fait pas les choses à moitié. Si on vient vivre ici pour manger du Camembert, courir après le saucisson, et s’entourer uniquement de français, alors, quel intérêt ? On ne sait pas encore combien de temps on restera dans le coin alors en attendant, on profite un peu pour s’immerger dans cette culture : on part en week-end en chalet en hiver, on mange (une fois, faut pas exagérer non plus !) de la poutine, on arrose nos desserts (et pas que) de sirop d’érable, on va cueillir les pommes, … et on fait un repas de Thanksgiving ! (Oui bon, doit-on vraiment dire qu’on a fait ce fameux repas la semaine suivante parce que nous n’étions pas là le week-end en question ? Doit-on aussi préciser que nous avons mangé (comme des ogres) le midi alors qu’il semblerait que la tradition veuille que ce repas se déguste le soir, ou du moins, en fin d’après-midi – horaires Québécois inside) après avoir longuement cuisiné toute la journée ?)

 

Thanksgiving-menu-traditionnel

 

 

Mais alors, Thanksgiving, c’est quoi en vrai ?

 

Déjà il faut savoir que chacun a sa version des choses.

Les Canadiens fêtent Thanksgiving (ou « L’Action de Grâce » puisqu’en l’occurrence nous sommes au Québec) le second lundi du mois d’Octobre, alors que les Américains le fêtent le quatrième jeudi du mois de Novembre. Allez comprendre l’origine de cette logique… Moi, je ne cherche pas/plus ! Aux Etats-Unis, c’est la fête la plus importante. S’en suit un long week-end où le vendredi est souvent chômé, et les magasins en profitent pour faire des soldes monstres, lors du fameux black Friday.

 

Quoi qu’il en soit, on a pris un peu d’avance sur nos voisins qui ne fêteront Thanksgiving que ce jeudi en passant à table le mois dernier. L’occasion donc de vous en parler en toute connaissance de cause !

 

Si votre connaissance de cette fête se limite à un épisode de Friends, sachez qu’en gros, Thanksgiving, c’est la journée de la gratitude (ou Action de Grâce, donc, vous suivez ?), en souvenir d’un épisode fondateur de la colonisation américaine. C’est l’occasion de dire Merci à ceux qu’on aime en gros. Et pour l’histoire, c’est en 1620 que les premiers pèlerins débarquent aux Etats-Unis (à Plymouth, vers Boston) en plein cœur de l’hiver, pour finalement y connaître disette et maladie. Ce sont les Indiens qui viennent à la rescousse pour leur apprennent ce qu’il faut cultiver, pêcher et chasser sur ces terres alors inconnues. L’hiver suivant, plus de problème, tout le monde mange à sa faim, on célèbre ces belles récoltes et moissons et Thanksgiving est né ! (Et c’est seulement en 1789 que Thanksgiving devient fête nationale aux Etats-Unis) (Au Canada c’est en 1872 que la tradition arrive mais sans réel suivi et en 1957 que le second lundi du mois d’octobre sera déclaré comme « Une journée pour rendre grâce au Dieu tout-puissant des bienfaits dont jouit le peuple du Canada… » !).

 

Menu de Thanksgiving et traditions

 

Il faut avoir en tête que si vous faites Thanksgiving chez vous, c’est un peu comme un Noël en avance, pour nous autres français. Préparez vous à passer votre journée en cuisine, et à courir partout, encore plus si vous décidez d’aller contre la vraie tradition du repas en fin d’après-midi pour convier vos invités à un déjeuner, la matinée va être speed ! (Et je vous épargne l’épisode au cours duquel on se rend compte que la dinde achetée last minute la veille, n’a pas daigné décongeler pendant la nuit. Et pour cause, 7kg et quelques… ça fait du volume et tient le tout bien au froid!).

 

Heureusement pour nous ce jour là, la tradition de Thanksgiving veut aussi que chacun mette la main à la patte et apporte de quoi participer au repas ! Entrée et dessert n’étaient donc pas de notre responsabilité !

 

Mais alors, ce menu de Thanksgiving ??

  • Pour commencer, une bonne soupe de courges. De quoi se mettre en appétit ou bien se caler un peu histoire de ne pas se jeter trop vite sur la suite ? Là encore, chacun pourra avoir sa version. Quoi qu’il en soit, c’était bon ! (Quoi, vous ne savez toujours pas que je suis fana de courges ?!)

 

  • C’est là qu’arrive le plat, qui remplit à lui tout seul la table entière. Allez, poussez-vous et faites de la place. La star aujourd’hui, c’est madame la Dinde (puisque premier animal découvert par les Européens arrivés au Nouveau Monde) ! Une dinde farcie bien sûr (Fun fact du jour, il paraît que 45 millions de dindes sont servies ce jour là !). Je suis partie sur de la farce (ou stuffing) de porc que j’ai amélioré avec du pain et des pommes (pour coller aux traditions de Thanksgiving) mais aussi quelques herbes, oignons, échalotes, … Deux purées en accompagnement : la classique purée de pommes de terre et la traditionnelle purée de patates douces (je n’ai pas osé la version grillée au chamallow… chaque chose en son temps, peut-être que ce sera pour l’an prochaine ?!) Puis les jus / sauce pour arroser le tout : un jus de viande qui n’est autre que le jus de cuisson de la dinde (ne pas oublier de bien arroser la dinde pendant la cuisson !) auquel j’ai ajouté des pommes, et une sauce aux airelles (ou cranberrys) que j’ai améliorée en faisant d’abord revenir des échalotes dans un peu de vin rouge.

 

Thanksgiving-menu-traditionnel

 

Autant vous dire qu’après ça, on n’a plus vraiment faim. Et aussi des restes pour la semaine (vive les sandwichs, salades et autres soupes agrémentées de dinde !). Mais… c’était bon !!! Et on a quand même envie de voir le dessert !

 

  • Une tarte sous n’importe quelle forme fera l’affaire du respect de la tradition de Thanksgiving. De notre côté on s’est donc régalés avec une jolie tarte tatin et sa boule de glace vanille. Légèreté vous avez dit ? (Allez, j’avoue, elle était trop bonne, je me suis resservie !).

 

Thanksgiving-table

 

Prêts à vous lancer ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post A la decouverte des traditions de Thanksgiving appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/thanksgiving-menu-traditions/feed/ 4
Une belle journee pour une belle nouvellehttp://saperlipopette.marine-landre.fr/marinette-maman/annonce/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/marinette-maman/annonce/#comments Thu, 13 Nov 2014 17:00:45 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=13469 Il faisait beau dehors, ce genre de lumière qui rase les façades des bâtiments de la ville, alors que le soleil décline doucement. Ce genre de lumière qui te donne envie de rester dehors, encore et encore. Là où tout aurait du me pousser à courir chez moi, j’ai marché encore un peu. Juste pour […]

The post Une belle journee pour une belle nouvelle appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Il faisait beau dehors, ce genre de lumière qui rase les façades des bâtiments de la ville, alors que le soleil décline doucement.

Ce genre de lumière qui te donne envie de rester dehors, encore et encore.

Là où tout aurait du me pousser à courir chez moi, j’ai marché encore un peu. Juste pour le plaisir. Juste pour profiter. Peut-être parce qu’au fond, j’étais encore insouciante, même si des questions plein la tête.

 

Il faisait beau dehors ce genre de lumière qui rase les façades des bâtiments de la ville, alors que le soleil décline doucement.

Ce genre de lumière qui met du baume au cœur et te fait te dire que c’est une belle journée, dont il faut profiter.

J’ai pris une photo du ciel, sans même penser que ce vieux bâtiment devant gâcherait la photo (j’ai coupé). Juste parce que j’étais bien. Juste pour me souvenir de cet instant.

 

Soleil

 

Il faisait beau dehors ce genre de lumière qui rase les façades des bâtiments de la ville, alors que le soleil décline doucement.

Ce genre de lumière qui présage une bonne journée, une journée accompagnée d’une bonne nouvelle.

Je suis finalement rentrée chez moi, entrée dans la salle de bain et ai ouvert la boîte cachée dans mon sac. Je m’attendais à patienter un moment qui me paraîtrait une éternité mais les 2 traits sont apparus bien plus vite que ça, presque trop vite.

 

Tu es officiellement entré dans notre vie, par cette belle journée fin juillet. Et depuis, on attend impatiemment la fin du mois de mars pour te rencontrer !

 

Annonce-grossesse

 

Annonce-grossesse

 

Annonce-grossesse

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Une belle journee pour une belle nouvelle appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/marinette-maman/annonce/feed/ 17
Montreal en Automnehttp://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/montreal-automne/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/montreal-automne/#comments Tue, 11 Nov 2014 16:05:31 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=13826 Montréal en Automne prend encore un nouveau visage.   Fini le soleil à longueur de journée, même si j’avais entendu dire qu’à Montréal, le ciel est toujours bleu, je dois dire avoir vu beaucoup de gris ces deux derniers mois. Finie aussi la chaleur et bienvenue le vent glacial. Non non, il ne fait pas […]

The post Montreal en Automne appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Montréal en Automne prend encore un nouveau visage.

 

Fini le soleil à longueur de journée, même si j’avais entendu dire qu’à Montréal, le ciel est toujours bleu, je dois dire avoir vu beaucoup de gris ces deux derniers mois.

Finie aussi la chaleur et bienvenue le vent glacial. Non non, il ne fait pas encore « froid » au sens du Québec mais ce n’est pas ce qui m’empêche de dire que je me les gèle !

 

Bonjour les courants d’air qui refont leur apparition dans les bouches de métro.

 

Finies aussi les longues soirées à profiter, à se balader, à contempler, à lézarder. Depuis quelques jours, 16h30 sonnent la nuit noire qui s’abat d’un coup d’un seul sur la journée qui s’achève.

Finies les couleurs. Les arbres sont de nouveau ternes, voire même sans feuilles pour la plupart, puisque ces dernières sont presque toutes par terre. Rendez-vous l’année prochaine. En mai. Pour re-découvrir que si si, il y a bien des arbres à Montréal !

 

Mauricie

 

Mais Montréal en Automne c’est tout de même un tas de nouvelles activités à découvrir.

 

A Montréal en Automne, couleurs ou pas, on peut aller se balader dans les parcs à proximité. (Je vous parler très vite du bien joli parc de la Mauricie !).

A Montréal en Automne, on peut aller cueillir des pommes, et les manger, les cuisiner, les déguster, jusqu’à ne plus vouloir en parler ! (Je dois encore vous partager toutes mes bonnes recettes de cette année !).

 

A Montréal en Automne, on se dit qu’il est temps d’arrêter de courir et de profiter des piscines couvertes, et gratuites. (En vrai, j’ai arrêté de courir depuis mi-juillet ! Tricheuse !). On range aussi les vélos pour les moins courageux (= moi) et on reprend l’habitude de marcher.

 

A Montréal en Automne, on fête Thanksgiving (et j’en reparle aussi), on mange des courges sous toutes leurs formes, pour mon plus grand bonheur (Il y a même le festival de la courge dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve), et on se déguise pour Halloween !

 

Courge-recette

 

Courge-recette

 

Courge-recette

 

Courge-recette

 

Courge-recette

 

Courge-recette

 

A Montréal en Automne, on voit passer des zombies effrayants rue Sainte Catherine, à l’occasion de la marche des Zombies de Montréal (ou Zombies Walk pour les intimes). Âmes sensibles s’abstenir, certains jouent vraiment vraiment très bien le jeu et prennent leur rôle plus qu’à cœur avec des maquillages étonnant de réalisme !

 

Zombie-walk-montreal

 

Zombie-walk-montreal

 

Zombie-walk-montreal

 

Zombie-walk-montreal

 

Zombie-walk-montreal

 

Zombie-walk-montreal

 

Zombie-walk-montreal

 

Zombie-walk-montreal

 

Zombie-walk-montreal

 

 

Zombie-walk-montreal

 

Zombie-walk-montreal

 

A Montréal en Automne, on profite de MTL à table et on s’offre un bon restaurant en tête à tête (ou pas d’ailleurs). De notre côté, on a testé le Cinquième Pêché et j’y retourne quand vous voulez ! (J’y ai mangé (entre autres) une tarte caramel – chocolat aux pépins de courge… un régal !).

 

A Montréal en Automne, on ressort les manteaux (mais pas encore celui d’hiver, il faut garder des réserves !), on accélère le pas, mais je vous assure, la ville est encore loin de s’endormir !

A Montréal en Automne, on attend tranquillement, mais presque impatiemment, la première vraie chute de neige. Et oui, même moi qui en avait peur ! Mais… tant qu’à faire froid, autant que ce soit joli avec !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Montreal en Automne appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/montreal-canada/montreal-automne/feed/ 2
Passion Cafehttp://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/cafe-montreal-berendo/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/cafe-montreal-berendo/#comments Mon, 27 Oct 2014 17:21:38 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=13786 Par chez nous, on a toujours la passion pour quelque chose. Moi, c’est la passion pour les courges en ce moment (et à chaque automne, mais je vous ai déjà raconté), j’ai aussi une passion pour les avocats. A une époque j’avais pas une passion pour la courgette. Mais je crois que je n’en ai […]

The post Passion Cafe appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Par chez nous, on a toujours la passion pour quelque chose. Moi, c’est la passion pour les courges en ce moment (et à chaque automne, mais je vous ai déjà raconté), j’ai aussi une passion pour les avocats. A une époque j’avais pas une passion pour la courgette. Mais je crois que je n’en ai pas mangé (ou presque) depuis que je suis installée à Montréal. Comme quoi les passions changent !

 

Mr MonChéri, lui, il a la passion pour les trucs de la cuisine pas comme les autres je crois. En France, on avait une trancheuse à jambon. Histoire d’assouvir sa passion pour le jambon.  Jambon coupé maison s’il vous plait. Sinon la passion n’est pas vraiment autant satisfaite. A défaut de trouver du bon jambon ici, et donc de trimbaler notre machine (qui pèse une bonne vingtaine de kilos, les frais de transporteurs remercient Montréal et son manque de jambon), il a investit dans un fumoir. « On va faire du saumon fumé maison » qu’il m’a dit un jour entre deux phrases bien plus banales, je vous rassure. Alors peut-être qu’on va nourrir une nouvelle passion. A voir. Le fumoir est toujours dans la maison, monté, prêt à l’emploi, mais pas encore en service. Paraît que pour que la passion soit vraiment satisfaite, il faut qu’on trouve où / comment se faire livrer du bois d’érable. Sinon, c’est moins drôle.

 

En attendant, on se rabat sur des choses de la vie bien plus accessible. En ce moment, la passion, c’est donc devenu le café. Mais attention, pas le café n’importe comment, pas le café n’importe lequel.

 

Cafe-berendo-montreal

 

Non. Le café qu’ont moud nous-même. A la main. A la manivelle. A la force du poignet (qui des fois fatigue un peu) (on avoue que c’est marrant 5 minutes seulement ?!).

 

Le café qui sent bon dans toute la maison. Le café qu’on prend le temps de préparer avant de le déguster. Le café qu’on choisit, qu’on respire. Le café qu’on apprécie.

 

Pour une fois en plus, pas d’extravagance. Le moulin est tout ce qu’il y a de plus discret. Alors tous les matins, je retrouve Mr MonChéri qui s’adonne à cette nouvelle passion : moudre du café, le préparer, le déguster.

 

Cafe-berendo-montreal

 

Et puis, on a finalement trouvé du bon café ! C’était pas chose gagnée. Mais parfois le hasard fait bien les choses. Et il fait de belles rencontres aussi. Vous me direz qu’à Montréal, les cafés pullulent tout de même un peu partout. Mais ce n’est pas pour autant qu’il est bien préparé. Et un bon café pour un français, c’est sacré ! Et puis, un email dans ma boîte aux lettres. Un premier rendez-vous manqué. Un second rendez-vous longtemps repoussé. Et au final c’est Mr MonChéri qui a été rencontrer les équipes de Berendo, marque de café 100% Arabica (et certifiée biologique) installée à Montréal, qui torréfie même son café dans la région. En ce moment, ils proposent 10 références. On a eu la chance de quasi tous pouvoir les découvrir grâce à Lyse. On a d’ailleurs notre top 3 (Mais Chuuuuut ! On les garde pour nous !). Et croyez-moi, ils n’ont pas fait long feu. L’excitation encore nouvelle du moulin à café, certes, mais pas que !

 

Alors heureusement, chez Berendo, on peut commander en ligne. C’est ce qu’on a fait il y a quelques semaines en se disant « Et zut, on aurait dû s’y prendre plus tôt, on a terminé le dernier paquet ! ». C’était sans compter sur le service sans faille… Commande passée dans la soirée, reçue le lendemain matin par coursier ! Si ça c’est pas express !

 

 

Bon, je vous laisse, on a justement du café à commander (Véridique en plus ! Ça part vite cette chose là…)

 

Allez, je vous le dis : Ne manquez surtout pas le Don Pepe Panama si vous passez par là !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Passion Cafe appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/cafe-montreal-berendo/feed/ 7
Soupe musquee, poivree, courgee !http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/soupe-courge-recette/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/soupe-courge-recette/#comments Thu, 23 Oct 2014 16:00:29 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=13775 Je ne sais plus si je vous l’ai déjà dit mais j’ai une véritable passion pour les courges. J’attends l’automne avec impatience rien que pour les courges. Pour les voir fleurir sur les étalages des marchés. Pour les voir fleurir dans mon assiette. Pour les voir fleurir sur les menus des restaurants.   Je dois […]

The post Soupe musquee, poivree, courgee ! appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Je ne sais plus si je vous l’ai déjà dit mais j’ai une véritable passion pour les courges. J’attends l’automne avec impatience rien que pour les courges. Pour les voir fleurir sur les étalages des marchés. Pour les voir fleurir dans mon assiette. Pour les voir fleurir sur les menus des restaurants.

 

Je dois dire qu’au Québec, je suis plutôt gâtée ! De la courge en veux-tu en voilà ! Et de toutes les variétés possibles et inimaginables ! Si je n’étais pas en reste en France, c’était bien souvent en alternant simplement de la courge butternut et du potimarron. Tout au plus. Peut-être une citrouille de temps en temps (mais la citrouille n’est pas la meilleure, on est d’accord !).

 

Ici : courge musquée, courge poivrée, courge spaghetti, courge Lady Godiva, et j’en passe ! J’ai même maintenant un joli livre sur les courges et leurs bonnes recettes ! Autant vous dire que j’ai de quoi m’amuser !

 

Alors l’autre jour, on rentrait d’un week-end à Mont Tremblant où j’ai mangé la meilleure soupe à l’oignon qu’il soit. Présentée dans une bonne miche de pain en guise de bol. Plein de fromage dessus. Miam. J’avais une courge poivrée dans mes réserves. Elle était si belle avec sa petite forme bien à elle. De dimension parfaite elle aussi pour devenir un joli bol. Et hop, ni une ni deux. Est née la soupe de courge poivrée ! (Il restait aussi beaucoup de pommes de ma cueillette ! Vous allez voir qu’elles ont trouvé leur place).

 

Soupe-courge-musquee

 

 Soupe de courge, pommes et gingembre

  • Bien laver votre courge poivrée puisque c’est elle qui va se retrouver dans votre assiette.
  • La couper en 2, retirer les pépins (qu’on gardera de côté pour la suite) et badigeonner l’intérieur de la courge d’huile d’olive, saler, poivrer.
  • La placer face vers le bas dans un plat allant au four. Enfourner pour 30 minutes à 180°C.
  • Pour ma part j’ai aussi caché 4 gousses d’ail sous chaque courge. Cela leur a permis de cuire doucement sans brûler.
  • 15 minutes plus tard, ajouter 4 pommes coupées en cubes dans votre plat, ainsi qu’un bon morceau de gingembre (mais là pour la quantité, ce sera surtout au goût).
  • Préparer un litre de bouillon bien chaud.
  • Sortir le plat du four, racler l’intérieur de la courge, tout en veillant de laisser tout de même une certaine épaisseur (puisque la peau une fois cuite ne suffit plus vraiment à soutenir ensuite votre soupe), puis mixer la courge, le bouillon, les pommes et le gingembre.
  • Verser la soupe dans vos bols de courge. Ajouter du parmesan et faire griller au four quelques minutes avant de servir. Ajouter les gousses d’ail et si désiré les pépins de courge préalablement préparés (voir plus bas) et le tour est joué !

 

Soupe-courge-musquee

 

Pépins de courge grillés

Hors de question désormais de jeter les pépins de courge ! Je teste de nouvelles recettes, de nouveaux assaisonnement à chaque fois. Alors, certains rendent moins bien que d’autres. Ceux de la courge spaghetti par exemple ont une coque en plus et ne seront donc pas appréciés de tous. Mais ceux de la courge poivrée sont parfaits. Alors vous non plus, ne les jetez plus !!

 

  • Laver les pépins de courge et les sécher rapidement.
  • Verser quelques gouttes d’huile d’olive pour bien les enrober.
  • Épicer ! Au choix bien sûr mais mon combo du moment : paprika, cumin en poudre, sel, piment.
  • Étaler dans un plat allant au four et placer à 200°C pendant 15/20 minutes. (Surveiller surtout pour qu’ils ne brûlent pas !)
  • A déguster pour picorer en apéritif, au dessus d’une soupe, d’une salade, ou toute autre idée qui mérite un peu de croquant !

 

Allez, pour Halloween, on se lance dans la production de tartes de potiron !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Soupe musquee, poivree, courgee ! appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/soupe-courge-recette/feed/ 3
Parc Mont Saint Bruno, et jolies couleurs d’automne [Montreal]http://saperlipopette.marine-landre.fr/voyages/ete-indien-montreal-parc-mont-saint-bruno/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/voyages/ete-indien-montreal-parc-mont-saint-bruno/#comments Mon, 20 Oct 2014 15:56:59 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=13750 Le Parc National du Mont Saint Bruno n’est situé qu’à 15km de la ville de Montréal et en fait donc un lieu idéal pour les promenades au vert du week-end. Enfin, au vert, ou plutôt, au orange, au rouge, au jaune, … à toutes ces belles couleurs de l’automne canadien, de ce fameux été indien, […]

The post Parc Mont Saint Bruno, et jolies couleurs d’automne [Montreal] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Le Parc National du Mont Saint Bruno n’est situé qu’à 15km de la ville de Montréal et en fait donc un lieu idéal pour les promenades au vert du week-end. Enfin, au vert, ou plutôt, au orange, au rouge, au jaune, … à toutes ces belles couleurs de l’automne canadien, de ce fameux été indien, des si belles cartes postales du Québec que l’on a tous en tête !

 

Le parc compte pas moins de 5 lacs (sur 8,8km2, admettez que c’était inespéré !) ce qui le rend d’autant plus idéal pour admirer ces fameuses couleurs ! (Je rêvais de pouvoir profiter du dit été indien pour faire une jolie photo avec le reflet des arbres dans le bleu de l’eau… cette première série n’est pas parfaite mais on peut tout de même dire que c’est désormais chose faite !)

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Quelques semaines que notre escapade était programmée avec Cindy & Olivier, en attendant patiemment que les couleurs arrivent, que l’été indien pointe son nez, en espérant que ce dimanche serait le bon, tant pour l’avancée de l’automne (Oui, ici, il paraît qu’il ne faut pas le louper, une dizaine de jours max pour pouvoir admirer le spectacle ! Et il paraît d’ailleurs que cette année nous serions relativement chanceux avec des couleurs qui durent un peu dans le temps !) que pour le soleil. Parce que bien sûr, une journée pareil sous la pluie et le ciel gris… beurk !

 

Nous avons donc été plus que chanceux. Un froid présent (une petite dizaine de degrés, bien moins lorsque le vent décidait d’être de la partie) mais un ciel majoritairement bleu, une journée idéale pour marcher, et même pour pique-niquer en plein air ! Qui l’eut cru après les journées de pluie que nous avons eues ?! (Même si l’été indien devrait être chaud… les couleurs étaient là, et c’est tout ce qu’on voulait après tout !)

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Un réseau de sentiers de 27 km ceinture les lacs Seigneurial, des Bouleaux, des Atocas, du Moulin et de la Tortue. Avec au choix des boucles de 1,5km à quelques 8km. Nous avons donc opté pour une version courte le matin et plus longue l’après-midi (Le sentier des Lacs). Attention, ici, vous venez surtout pour une ballade. Pas de la vraie randonnée. Les chemins sont larges et majoritairement plats. On y croise beaucoup de familles et même des poussettes (beaucoup aussi ce jour là !).

 

De notre côté, aucun problème, on est surtout là pour admirer et photographier ! On piétine pas mal pour prendre nos dites photos. Pas du grand sport donc ! Mais… c’est beau ! Même si nous avions finalement probablement une petite semaine d’avance pour vraiment admirer les couleurs d’automne, cet été indien au maximum de son potentiel !

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

C’est aussi un bon endroit pour cueillir les pommes ! Mais je ne m’y suis pas aventurée étant donné que nous avions déjà notre bac à légumes plus que rempli de ma cueillette du vendredi ! De prime abord, j’aurais tendance à dire que c’est peut-être ici un peu trop touristique pour profiter de cette activité, autant aller dans un verger un peu plus perdu, non ? Bref, sachez en tous cas que ce parc offre diverses activités !

 

Pour info, la « montagne » du Mont Saint Bruno était autrefois connue sous le nom de colline de Montarville (le village attenant au parc étant Saint Bruno de Montarville), ce qui semble bien plus vraisemblable pour nos oreilles françaises puisque ce mont culmine seulement à 218m !! Ce qui n’empêche pas les Québecois de venir y faire du ski dès que le climat le permet ! Il paraît qu’il y a tout de même 15 pistes ! Pour y avoir passé une soirée – ski de nuit – en février dernier, mon premier ski Québecois… je n’ai souvenir que de 3 pistes (et encore, 2 qui sont en fait une légère déviation d’une seule). Toujours est-il que c’est plutôt sympa de se dire que le vendredi soir, tu peux sortir du boulot en pleine ville de Montréal et chausser tes skis à peine une heure après histoire d’entamer le week-end par un bon changement d’idées ! (Mais si les beaux jours veulent jouer les prolongations encore quelques semaines, je ne suis pas contre, hein ! Pas trop vite le froid et la neige !)

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

A plusieurs reprises, dans le parc, on croise de magnifiques demeures. Du genre de la propriété énormissime avec un jardin bien plus grand que nécessaire. Et sans problème de voisinage ! La plupart avec accès direct à l’un des lacs via un joli ponton… De quoi r^ver aux grands espaces !

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Une bien belle journée d’automne ! Manquaient plus que les châtaignes à ramasser par terre et le feu de cheminée au retour !

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Saint-bruno-montreal-automne

 

Informations pratiques pour le Parc du Mont Saint Bruno :

Ouverture des sentiers de randonnées (à pieds) : 1er avril au 30 novembre, de 8h au coucher du soleil
Activités hivernales : décembre à mars
Entrée : $7,50 par adulte (A noter qu’il existe une carte annuelle pour tous les parcs de la SEPAQ)
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Parc Mont Saint Bruno, et jolies couleurs d’automne [Montreal] appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/voyages/ete-indien-montreal-parc-mont-saint-bruno/feed/ 7
Un Gaspacho maison pour faire durer l’ete !http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-gaspacho-maison/ http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-gaspacho-maison/#comments Mon, 13 Oct 2014 23:27:52 +0000 http://saperlipopette.marine-landre.fr/?p=13712 Des tomates qui poussaient sur la terrasse, un joli poivron qui les accompagnait et quelques piments, toujours « du jardin », plus tard et voilà la recette du Gaspacho maison qui a fait son entrée dans mon assiette il y a plusieurs semaines maintenant. En manque de soleil depuis, c’est après un tour au Marché Jean Talon et […]

The post Un Gaspacho maison pour faire durer l’ete ! appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
Des tomates qui poussaient sur la terrasse, un joli poivron qui les accompagnait et quelques piments, toujours « du jardin », plus tard et voilà la recette du Gaspacho maison qui a fait son entrée dans mon assiette il y a plusieurs semaines maintenant. En manque de soleil depuis, c’est après un tour au Marché Jean Talon et l’achat d’un énorme panier de tomates, et autant de poivrons, qu’il y est revenu, histoire de prolonger un peu l’été.

 

L’avantage du Gaspacho maison, c’est que tu peux aussi bien le manger en version soupe froide le jour même, et le recycler en soupe chaude le lendemain. Question d’envie du jour. De quoi plaire à tous !

 

Gaspacho

 

Gaspacho

 

Recette Gaspacho maison façon MaRiNeTTe

  • Dans une grande casserole, faire revenir un oignon émincé ainsi qu’une gousse d’ail.
  • Ajouter 4 tomates (si vous avez a patience, retirer la peau avant, ça ne sera que meilleur), 1 poivron épépiné, 2 branches de céleri et 2 petits piments de Cayenne.
  • Recouvrir d’un bouillon de légumes. Saler et poivrer au besoin.
  • Laisser bouillir une dizaine de minutes.
  • Ajouter 1 tranche de pain de mie et passer le tout au mixer.
  • Laisser refroidir un peu avant de mettre au frigo.
  • Déguster bien froid !

 

Gaspacho

 

Et puis… chacun sa recette !

Pour les quantités, c’est vraiment au goût de chacun, si vous le souhaitez davantage « tomate neutre » ou légumes, relevé ou pas.

 

Mais il existe aussi plusieurs techniques, plusieurs accompagnements ou « customisations » devrais-je dire.

Alors en voici une seconde, certainement plus rapide puisque pas de cuisson, pas de temps d’attente pour refroidir non plus.

(On a donc testé les 2 recettes, tour à tour ! Et oui chez nous, on passe tous à la cuisine quand ça nous prend !)

 

Recette Gaspacho maison façon Mr MonChéri

  • Éplucher 6 tomates et les couper dans le bol du mixer.
  • Ajouter 3 gousses d’ail, 1/2 poivron épépiné, 1/2 concombre, 2 petits piments de Cayenne et 2 tranches de pain de mie.
  • Ajouter 3 à 4 cuillères d’huile d’olive. Saler, poivrer.
  • Mixer.
  • Déguster bien froid après avoir customisé comme bon vous semble : basilic, dés de poivrons, dés de concombres, bacon et croûtons de pain.

 

gaspacho

 

Gaspacho

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

The post Un Gaspacho maison pour faire durer l’ete ! appeared first on Marinette Saperlipopette - Blog Montréal Lifestyle.

]]>
http://saperlipopette.marine-landre.fr/cuisine/recette-gaspacho-maison/feed/ 0