Pain perdu façon Grand Marnier

Publié le jeudi 26 janvier 2012 dans Dans mon assiette !  |  2 Commentaires  | Voter Hellocoton

La semaine dernière, j’ai eu l’occasion d’assister à un atelier culinaire un peu spécial. En effet, il était organisé par la marque Grand Marnier, dans un lieu tout à fait original : l’atelier Rrose Sélavy, où il fait bon aimer le rose, autour d’un personnage tout à fait orginal aussi : la nouvelle Mlle Suzette, égérie de la marque, et le tout dans une ambiance plutôt sympathique !

 

Au cours de cet atelier, on a parlé chandeleur et crêpes Suzette, bien sûr, mais de mon côté, j’ai surtout redécouvert le pain perdu.

Une recette si simple me direz-vous…
Et bien, détrompez-vous !

Une tonne de mini astuces existent bel et bien pour permettre à ce dessert de grand-mère de reprendre vie dans nos assiettes !

 

suzette grandmarnier

Illustration réalisée par Diglee

 

Et c’est le chef Nicolas Boussin, qui, tout en arborant le tricolore autour de son cou, a pris le temps de nous délivrer ses quelques conseils d’artiste !

Par exemple, attention à ne pas prendre un pain trop alvéolé, ni trop moelleux puisqu’il manquera dans les 2 cas de tenue lors de la cuisson. Et détrompez-vous : il n’en sera que plus moelleux à la dégustation puisqu’il aura bien absorbé le liquide mais ne se désagrégera pas pour autant.

De la même façon, ne pas utiliser un pain au levain pour faire du pain perdu, celui-ci serait alors trop acide !

Enfin, le petit plus qui fera toute la différence : ajouter quelques gouttes de liqueur Grand Marnier pour une saveur supplémentaire !

 

Le pain perdu façon Grand Marnier

  • Mélanger 20 cl de lait, 20cl de crème liquide, 60g de sucre, 4 oeufs, et 7cl de liqueur Grand Marnier.
  • Tremper 6 tranches de pain de campagne et laisser ainsi au moins 10 minutes (plus ça trempe longtemps, plus c’est moelleux !)
  • Faire revenir 30g de beurre et 30g de sucre dans une poêle puis y disposer les tranches de pain.
  • Laisser cuire à feu doux environ 5 minutes par face.
  • Déguster bien chaud !

Pain perdu grandmarnier

 

A la dégustation, donc, un pain perdu très moelleux, bien caramélisé (ce qui évite de rajouter du sucre au-dessus comme je le faisais souvent étant petite), et surtout, avec cette petite note en plus qui prend parfois des airs d’arôme d’orange ou bien qui laisse comme une saveur de frangipane, dixit Mr MonChéri et approuvé par moi-même !

 

Un grand merci à toute l’équipe Grand Marnier pour cette soirée et à Nicolas Boussin pour le partage de ses recettes et de son savoir !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    2 Blabla ! sur "Pain perdu façon Grand Marnier"

  1. Vanessa dit :

    Mhhh, j’en ai l’eau à la bouche! Je n’avais jamais pensé au Grand Marnier avec un pain perdu, toujours avec une crêpe et une boule de glace vanille 😉