Le soir où j’ai commandé mon dîner…

Publié le vendredi 19 juin 2009 dans Dans mon assiette !  |  5 Commentaires  | Voter Hellocoton

Jamais encore je n’avais fait de commandes en ligne pour un repas.
C’est maintenant chose faite !
Et ce grâce à Alloresto.

Poussée par la curiosité, et surtout par l’envie de faire plaisir à ma cop’ qui m’accueille souvent chez elle et s’occupe toujours de tout, j’ai voulu prendre les choses en main !
C’est comme ça que je me suis retrouvée à naviguer sur le site de Alloresto.
Après avoir sélectionné mon quartier de livraison, j’ai pu choisir mon restaurant. Et le choix n’a pas été facile. Cuisine française, chinoise, italienne, coréenne, libanaise… Le choix ne manque pas ! Et surtout, il ne suffit pas de choisir le type de cuisine, il faut ensuite sélectionner le restaurant.
J’ai donc choisi qu’on mangerait des sushis. Et c’est là qu’a commencé le dur processus de comparaison… Lequel a une meilleure note ? Lequel ne demande pas 10€ supplémentaires pour la livraison ? Lequel n’oblige pas à consommer pour 50€ ? A la limite, ces critères là, ça va vite ! Mais une fois passée cette étape, il m’en restait encore une bonne vingtaine. A croire que tous les restau de Paris font des sushis !
J’ai donc sélectionné ceux qui faisaient des menus ou plateau-repas. Puis ensuite j’ai fait au feeling.

Et là… c’est le drame ! J’avais du passer tellement de temps entre l’ouverture de la page et la sélection finale, j’avais aussi du ouvrir tellement de pages différentes pour être sûre de ma sélection… qu’une fois mon panier rempli, mon adresse donnée, mon mode de paiement choisi, ils m’annoncent que les menus sélectionnés ne font pas partie du restaurant sélectionné.
A savoir que tu ouvres la page du restaurant et choisi ensuite dedans les menus. Je ne sais pas comment j’aurai pu choisir un menu d’un autre restaurant en lui mettant un autre nom mais… mon internet s’est mélangé les pinceaux tout seul !
Croyant à une erreur je note le nom du restaurant et retourne dans la liste, le sélectionne, retourne choisir mes menus, et là je m’aperçois effectivement que la carte est complètement différentes de celles que j’avais vue. Oups… Gros dilemme.
Heureusement mon ami Google est venu m’aider. En tapant “alloresto” et le nom du menu désiré j’ai fini par retrouver le restau qui le proposait.
Et j’ai finalement pu valider ma commande.

Là c’est chouette, tu donnes ton adresse de livraison, tu peux même l’enregistrer pour la prochaine fois avec un identifiant, pour moi celle-ci est donc enregistrée à “chez Caro” (et la prochaine sera certainement “livraison bureau“), ensuite tu choisis si tu veux des couverts et pour combien de personnes, ton heure de livraison, ton mode de paiement, et hop, tu valides.

 

 

Quelques minutes après mon téléphone sonnait déjà : Alloresto voulait confirmer ma commande.
Et quelques temps plus tard, c’était au tour du restaurant de me confirmer que tout était ok.

Enfin, le livreur est arrivé pile à l’heure, avec un repas bien chaud et aucun problème au niveau de la commande.
C’est donc quand même super pratique et vraiment pas excessif comme formule. Le service est de qualité, je suis convaincue, et je sais désormais où trouver ma solution pour les soirs de grosse flemme : ce sera restauration à domicile !

Seule interrogation : comment cela se passe-t-il si le restaurant ne peut honorer la commande pour une raison ou pour une autre ? Puisqu’il doit nous appeler pour confirmer. Imagine tu commandes à 12h pour 20h, et on t’appelle à 18h pour t’informer que ce ne sera possible. Il est un peu tard pour trouver une autre solution, non ?
Et 2è bémol, les frais de services qui apparaissent miraculeusement au moment de valider le paiement alors qu’ils ne sont indiqués nulle part auparavant. Ils ne sont certes pas élevés mais… c’est toujours bon à savoir à l’avance tout de même !

Article sponsorisé

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer...

Envie de commenter ?

    5 Blabla ! sur "Le soir où j’ai commandé mon dîner…"

  1. Dominique dit :

    et si on testait ça un soir de grosse flemme des parents ???

  2. Alloresto dit :

    Bonjour,
    Sachant que la majorité des restaurants ouvrent à 18h30 voire 18h00 et que 98% d’entre eux livrent en 30/45 mn, il est encore largement temps de se rabattre sur une autre solution ; cela dit, ces cas de figure sont vraiment rares ; et puis en cas d’extrême urgence, il est toujours possible d’avoir recours à la « livraison express »

    Voilà, en espérant vous avoir éclairé ! 🙂

    • Marinette dit :
      Merci pour la réponse !
      En fait je pensais plutôt à ma situation particulière, peut être mal expliquée : j’ai commandé à l’avance du bureau et n’avais plus accès au net ensuite. Alors dans ce cas, c’est plus embêtant !
      Mais oui, j’imagine que c’est assez rare !
  3. Alloresto dit :

    Les frais de gestion c’est la base du modèle économique d’alloresto ; c’est ce qui nous permet d’exister et de vous offrir une liste de resto aussi diversifiée, de vous offrir un programme de fidélité avec ses Miam’s et ses Croc’s. Il nous permet aussi de vous assurer l’accès à une hotline 365 jours par an et 7 jours sur 7.

    Voilà, en espérant vous avoir éclairé ! 🙂